AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Pot de depart {Orion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Pot de depart {Orion}   Mer 25 Oct - 17:03


ft. Chris  
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


et voilà une page qui se tourne, le garde du corps actuelle de Chris devait a présent partir à la retraite. Il avait dépassé les 60 ans même si il était très bien conserver et que bien sûr il faisait un boulot de ouf, mais bon Chris craint moins les problème que son père . bref il devait partir et Chris se disait que peut-être il serait libre la dessus. Car un mec qui nous suit 24/7 c’est assez …. Lourd, bon il en a vue pas mal avec Chris qui essaye de faire le mur plus jeune mais il c’était un peu calmer.

Il était quand même là depuis un moment et forcement il se devait de faire une fête pour lui ce qu’il ont fait bien sûr. Puis le père de Chris l’appela lui demandent de venir dans son bureau pour discuter de quelque chose.

Qu’est qui se passe ?
M. Howlett: je pense que tu connais déjà M. Williams ?
Oui c’est ton garde du corps …. Et ?
M. Howlett: Il va devenir le tiens à présent .
Pardon ? tu peux me redire ça ?
M. Howlett: M. Williams vas devenir ton garde du corps pour remplacer Karl… je voulais voir si il arriverait à suivre et il a très bien réussi je peux donc lui confier ce que j’ai de plus précieux.
Ton héritage ?
M. Howlett: Mon fils…. Arrête un peu il est plutôt pas mal en plus , tu aurais pu avoir pire, il vas aussi reprendre les entrainements .
carrément il doit me protéger et me botter le cul en même temps c’est cool ca ….
M. Howlett: je suis sûr que ça se passera bien.

Chris regarda alors son garde du corps en se disant qu’il était pas mal physiquement mais à voir dans le reste de la journée.

donc il va vivre au manoir ?
M. Howlett: seulement si il le désir, il a du temps libre du sais il ne doit pas rester coller à toi non plus … Ho est ça commence maintenant . Bien je vous laisse faire un peu plus connaissance ….
quoi …..
M. Howlett: évite de trop boire se soir même si t’as chambre et pas loin sa ferait tache

Chris regarda son père partir sans un mot se retrouvent en tête a tête avec son nouveau garde du corps.

Ok… donc je dois vous appeler comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 25 Oct - 20:00

Pot de départ
Christopher & Orion
Une année déjà, une vie bien différente que celle qui eut autrefois. On arrête jamais d'être un SEAL, pas complètement du moins et le tatouage à son poignet était là pour lui rappeler sans cesse ce fait. Un écusson propre à son ancienne équipe affublé de la constellation du chasseur "Orion" et d'un loup, son surnom à travers les missions. Ne jamais donner son identité, vous vous doutez alors que seul son prénom est véritable, que ce nom dont on l'affuble n'est pas le sien.  Mais là n'était pas la priorité, sa priorité à présent se nommait Christopher L. Howlett. Servir les Howlett s'était révélé plus aisé que ce qu'avait pu penser l'ancien militaire. Le retour à la vie civile était après tout une chose redoutée, ne pas pouvoir s'intégrer de nouveau parmi la population. Revivre les horreurs de la guerre et donc être psychologiquement instable. Néanmoins le garde du corps semblait avoir trouvé son équilibre auprès de cette famille. L'homme d'affaire étant une personne juste et agréable à vivre. Il s'était attendu à peut-être travailler pour ce genre de riche insupportable et pourtant ça n'était pas le cas. Il avait observé le patriarche veiller sur son progéniture, sur son fils avec une attention particulière. Mais pas que pour les affaires, l'affection était présente dans son regard. Ainsi cela poussait Orion a effectuer son travail avec plus d'ardeur et d'investissement ne regrettant pas son choix de contrat. Il avait eu du choix, un ex SEAL en protecteur cela faisait fureur, et de propositions monétaires plus élevées mais pour rien au monde il aurait changé de "clients" bien que le terme lui semblait maintenant inapproprié.

L'homme se tenait dans le bureau, se faisait discret et attentif. Oreillette calée dans son oreille. On lui avait donné l'opportunité de créer sa propre équipe de sécurité, triée sur le volet ne pouvant être là à chaque seconde. Il était avant tout humain, donc il devait pouvoir compter les yeux fermés sur ses partenaires. En costume noir et blanc, placé derrière son employeur il écoutait avec attention. Oui l'ancien militaire savait pour la passation et avait donné lui même son accord. Pourquoi refuser ? Le jeune homme semblait avoir la tête sur les épaules et la nécessité d'être protégé. Un avenir prometteur pour l'entreprise et étrangement Orion était serein quant à lui. Une année à apprendre, une année à observer les deux hommes, à emmagasiner. Le visage impartial alors que l'échange qui se déroulait devant lui prêtait à sourire. Un sacré caractère le Christopher, digne de son père, quelque chose lui indiquait qu'il n'allait pas s'ennuyer avec une telle personne à accompagner. Peu d'employeur aurait fait part du physique de leur garde du corps pour persuadé leur propre fils... Ho minute... Chris était donc bel et bien gay. Voici que ses doutes étaient confirmés à présent. On ne peut jamais avoir confiance en une thèse sans vérifier qu'elle était vraie après tout mais le sujet n'était encore une fois guère adéquate. Saluant son patron principal qui quittait la pièce d'un signe de la tête respectueux avant de se tourner vers Christopher se rapprochant. Un sourcil se haussant doucement répondant d'un ton neutre :

"Pour répondre à votre question précédente je dormirais en effet au manoir dans la dépendance" A savoir que c'était un vrai petit appartement, un lieu de calme mais assez proche pour intervenir rapidement en cas de problème et ce H24. "Je vous serai ainsi accessible presque en permanence, vous aurez mon planning et mon numéro personnel. Bien que vous n'ayez pas grande distance à parcourir. Quant à votre principale question ça sera à votre convenance monsieur. Et si je puis me permettre, je vais en effet vous botter le derrière pour votre bien, mais je soigne les blessures aussi, et vous apprendrait à tirer avec une arme. Vous pouvez avoir mon dossier ou me poser toutes les questions que vous jugez nécessaires bien que je me réserve un droit de non réponses sur certaines trop personnelles. D'autres questions monsieur ?" On pouvait clairement dire que l'homme prenait son travail réellement au sérieux, indéniablement. Mais au moins il ne semblait pas trop coincé, un léger sourire en coin se dessinait d'ailleurs sur ses lèvres. "Une dernière chose, avec tout mon respect. J'ai ouïe dire que pour vous Karl était un chieur né, je tenterai de l'être un peu moins. Néanmoins je suis ici pour votre bien et votre sécurité." En clair tu peux me faire les cent coups mon gars, je te suivrais tout le temps au cul, la différence de formation étant évidente. "Puis-je vous être utilise à quelque chose ou avez-vous des exigences que je dois connaitre pour notre bonne collaboration ?"

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 25 Oct - 20:30


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris resta dans le fauteuil face au bureau regardent son garde du corps s’approcher et parler , il le fixa dans les yeux se mettent à sourire à chaque parole qu’il entendait avant de prendre enfin la parole.

Vraiment …. C’est cool ca … je pense avoir votre numéro , mon père me la donner en cas de problème si j’arrive pas à le joindre…. Je sais utiliser un armes mais c’est pas vraiment la chose que j’aime le plus je dois avouer . votre vie perso ou votre passée ne me regarde pas je préfère m’occuper du présent …. Le passé c’est plus le truc de mon père que le mien.

Chris se leva alors pour faire face au garde du corps le fixent toujours dans les yeux en restent quand même a quelque centimètre de lui pour le moment .

Mon bien et ma sécurité , j’espère juste que tu arriveras à me suivre contrairement à Karl qui y arrivait plus vers la fin … puis on vas pas se mentir tu as plus de potentiel que lui … physiquement parlant …

Ouai un vieux de 60 ans c’est pas le top à draguer ou à expérimenté pour des trucs. Enfin jusqu’à présent Chris s’en ai passé mais avec ce nouveau garde ca pourrais changer la donne. A ca dernière question , Chris posa un main de chaque côté d’Orion sur le bureau juste derrière lui se collent légèrement a lui voir même carrément d’ailleurs , sans aucun gène apparente en tout cas.

Je pense qu’on verra en temps voulu sinon ça sera pas drôle je pense. Et pitié arrête de m’appeler Monsieur, c’est ce qu’on dit à mon père , moi tu m’appelle Chris ça ira très bien comme ça. Compris Wolfy … ?

Aller savoir pourquoi Chris l’appelle comme ça, il lui faisait pensé à un loup, ténébreux, solitaire, effrayant aussi …. Bref tout ce qui fait d’un loup un loup. Ça lui allait plutôt bien d’ailleurs. Chris le fixa dans les yeux encore un moment avant de sursauté d’un coup se collent encore plus a Orion si c’était possible. Il se décolla alors pour prendre son portable avant de voir un sms de son père lui disant de ne pas draguer Orion. Et Chris le montra d’ailleurs a Orion comme pour lui dire que son père le connait que trop bien.

on ferait mieux de retourner à la fête, si tu as toi aussi des question , j’y répondrais …. Ou pas …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 25 Oct - 22:21

Pot de départ
Christopher & Orion
Puceau. Oui clairement son nouveau protégé l'était. Pas que cela dérangeait l'ancien militaire, ho ça non ça lui était déjà arrivé que d'offrir leur première fois à des femmes ou des hommes. Juste cela se remarquait envers Christopher. Pas que ce dernier portait un panneau lumineux l'indiquant, mais souvenez-vous que Orion pouvait être assez observateur. De plus d'un naturel curieux il appréciait de pousser ses connaissances pour son travail au maximum. Cela passait par l'analyse comportementale. Et puis avouons le il ne fallait pas être un génie pour en déduire cela vu comment le jeune homme semblait prompt à lui faire du rentre dedans. Ses insinuations et ses gestes étant tout sauf subtiles pour le coup, et d'ailleurs cela semblait être bel et bien le but. Soit celui de le mettre mal à l'aise ou de réellement obtenir quelque chose de son nouveau protecteur et enseignant. "Je ferai mon possible monsieur pour vous suivre lors de vos escapades néanmoins évitez de vous mettre en danger sachant que je me réserve le droit d'action à votre égard pour empêcher ceci."

Au moins cela avait le mérite d'être clair. Le garde du corps ferait son possible pour réellement le protéger même si Christopher risquait de ne pas apprécier quelques techniques. De plus Orion jugerait plus pertinent que de mettre des veilleurs purement hétérosexuel et calmes en son absence parce que manifestement il faudrait suivre le rythme du jeune homme qui était totalement différent de celui de son père. Déjà parce que Howlett Jr avec les hormones en pagaille. Un vrai adolescent qui d'un coup pouvait faire preuve d'une étonnante maturité pour deux secondes plus tard sortir une blague d'une débilité inouïe. Les deux sourcils se haussant pour le coup sous la réflexion de Christopher quant à son surnom. Son interlocuteur venait presque de toucher en plein dans le mille vis à vis de son surnom bien que le sien au sein de l'armée était légèrement différent. "Bien Chris." User du prénom de son client était possible mais remarquez que Orion se complaisait à toujours utiliser le vouvoiement pour laisser une certaine distance.

En parlant de distance on pouvait ainsi dire que l'ancien militaire était sauvé par le gong, ou plutôt par le le père de son protégé qui semblait connaitre un peu trop bien sa progéniture. En fait à dire vrai le brun se demandait si toute cette histoire n'était pas un coup monté. Les deux yeux se levaient au ciel : "Heureusement que je fais preuve de vigueur Chris, je n'ai ainsi donc pas de risque que de décevoir votre père et de questions à vous poser. Allons-y il serait regrettable que vous loupiez les adieux pour ce cher Karl qui vous manquera." Ouvrant ainsi la porte l'homme s'assurait que son partenaire ne tente pas d'autres approches. Sauf que  Christopher n'était réellement pas comme son paternel. Forçant son garde du corps à le porter jusqu'à sa chambre quelques heures plus tard, s'échinant à s'occuper de manière tout à fait platonique de ce dernier. Oui Monsieur Howlett avait vraiment une bonne connaissance de sa propre chair, faisant assez confiance à l'ex-SEAL pour le laisser mener et prendre soin de sa progéniture. Ainsi après avoir déposé le jeune homme il venait le déshabiller avec une étrange maîtrise et délicatesse. "Restez calme, demain vous allez avoir une sacré gueule de bois. Je vous ferai préparer un repas spécial. Je vais vous nettoyez un peu avant de dormir."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 25 Oct - 22:39


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris lâcha un léger grognement reprenant tout son sérieux, il était scorpion après tout, et il passer de tout l’un a tout l’autre en un claquement de doigts, mais ça son garde du corps allait l’apprendre à force de passer du temps avec lui . il se rhabilla alors pour ensuite se diriger vers la sortit. La soirée se passa assez normalement à parler boire et boire …

Chris fini complètement bourrer mais il savait quand même se tenir. Bien que son père l’avait remarquer regardent Orion pour lui faire signe de s’occuper de son fils avec un grand sourire amuser. C’était pas la première fois que Chris fini bourrer. Mais la premier qu’il fait à la maison.

Il se laissa donc entrainer dans sa chambre par Orion se retrouvent sur son lit à se faire déshabiller en douceur , Chris bougea un peu en lâchent quelque gémissement de mécontentement. Puis il finit par se redresser d’un coup pour aller directement dans la salle de bain, pantalon ouvert et chemise aussi. Pour aller vomir dans la cuvette.

M. Howlett : Bien je vois que tout se passe bien . je vous apporte des médicament pour Chris avant qu’il ne dorme ca l’aidera je pense. Je vous laisse vous occupé de la suite et vous souhaite vraiment bonne chance , ça vous changera de moi je pense il est bien plus …. Énergique et changent

Le père de Chris donna les cachets a Orion avant de le laisser avec le sourire , Chris revenant dans la chambre toujours aussi frais , il s’allongea comme un masse sur son lit avant de retirer son pantalon et sa chemise mais aussi sa montre et ces lentilles marrons avant de s’affaler dans le lit .

Wolfy tu reste avec moi cette nuit j’ai pas envie de dormir tout seul…

Il a surtout enfin de dormir avec quelque chose de chaud et pas sûr que son furet fasse l’affaire , puis la boule de poils et déjà coucher à dormir comme un masse avec les deux rats dans leurs cage ouverte. Bref il fit un place à sa nouvelle peluche vivante pour se coller a lui-même si il voulait pas .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 14:32

Pot de départ
Christopher & Orion
Orion avait tout à fait prit conscience que son client se bourrait littéralement la trogne. Néanmoins le garde du corps veillait à ce que ça ne soit pas trop dans l'excès mais laissait une certaine liberté au jeune homme sous le regard attentif de Monsieur Howlett. La vérité ? Les deux hommes en avaient parlé bureau fermé, faisant état de ce que l'ex militaire allait permettre à sa descendance. Or lui accorder davantage de liberté mais de manière sécurisée en faisait parti. Il était jeune et avait donc besoin, dans une certaine mesure, ainsi de s'épanouir tout simplement. Christopher ne pouvait demeurer dans une cage, cela risquerait de le limiter, l'imagination après tout naissait des expériences de la vie. Or pour diriger de cette entreprise il fallait de l'imagination et aussi de l'expérience. Néanmoins son protecteur s'était assuré de pouvoir veiller sur lui même de manière lointaine. Caméra de surveillance qui enregistraient sur quelque minutes en cas de détection dite anormale d'une présence physique, traceur au sein du téléphone et d'autres disposition. Là n'était pas la question, se fut donc sous le regard attentif du patriarche de la famille que le garde du corps avait soulevé le jeune homme, bien que d'une bonne carrure, qui demeurait être plus léger que lui. De surcroît son entrainement l'avait préparé à cela, mais pour tout avouer jamais l'ancien SEAL n'aurait pensé en arriver à une telle chose en signant son contrat. Oui les semaines à venir allaient être épiques. La tête se hochait offrant un sourire à son patron.

"Manifestement oui monsieur, mais je pense que je le savais en signant le contrat, et je sens que mon passif va énormément servir pour ce cher Christopher."

Le regard était néanmoins pétillant et complice avec l'aîné de la pièce qui semblait lui accorder sa confiance. Logique après des mois à être testé auprès du chef d'entreprise. De plus Orion ne lui en tenait pas rigueur, il comprenait tout à fait, on ne laissait pas la vie de son fils entre les mains de n'importe qui. Attrapant les cachets et refermant la porte, le brun ténébreux observait d'un air désespéré son binôme de nuit. Le coup du doudou c'était la première fois qu'on lui faisait, parce que franchement il avait tout sauf la tête et l'allure d'un nounours. Inspirant grandement pou retrouver un peu de professionnalisme il rétorquait avec calme et tact.

"Vous risquez d'être malade, mieux vaut que je veille à vos côtés. Mélissa ne serait guère trop contente si vous vomissiez par terre. De plus je serais plus efficace hors de votre lit, à assurer mon rôle de garde du corps et non de doudou. Il faut que vous preniez à présent du repos. Vous devez faire attention à vous, votre père risque sinon de s’inquiéter."

Même si le discours semblait être un peu distant, certains gestes tranchaient complètement avec ce dernier. Orion s'employant à rabattre le drap et la couette sur Christopher pour ainsi qu'il n'attrape pas froid et cacher à sa vue ce corps presque entièrement dénudé. Ça n'était guère dans sa nature de profiter d'une pauvre âme alcoolisée, encore moins quant on le recrutait pour protéger cette personne. Souvenez-vous, il s'agissait d'un homme plus que investi dans ce "travail", qui était en réalité bien plus que cela.

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 16:51


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris n’avait absolument rien compris de ce que Wolfy avait dit pour la simple raison qu’il n’était pas vraiment en état pour ça. Il c’était donc déshabiller pour rester en boxer avant de s’allonger dans le lit pour s’endormir comme une masse. Il dormit plutôt bien pour le coup faut bien l’avouer mais il se réveilla quand même une fois en sursaut après un cauchemar. Il prit une grande inspiration oubliant complètement qu’Orion était dans la chambre surtout qu’il fait noir.

Chris se leva alors en se tenant un peu la tête pour aller dans la salle de bain se passer de l’eau sur le visage et au passage se soulager un peu avant de revenir toujours en simple boxer, laissent voir son tatouage dans le dos au passage. Il se dirigea vers la grande baie vitré pour ouvrir les rideaux puis la porte pour se rafraichir un peu avant de sentir une présence.

En se tournent alors il sursauté, Orion était dans le fauteuil qui se trouver dans sa chambre et c’est super flippent. On voit le contour du mec, et les yeux qui brillent avec la lumière de la lune et c’est super flippant comme truc. Chris pris une grand inspiration avant de revenir sur le lit en se tenant toujours la tête au passage. Chris s’assit alors sur son lit fixent toujours Wolfy.

Tu fais souvent ce genre de truc rester à fixer les gens sans un mot… c’est flippent sérieux. T’as vraiment pas besoin de costume pour halloween .

Chris se rallongea alors regardent un peu le plafond avant de regarder encore une fois Orion dans les yeux avec ces yeux vairons, un vert l’autre bleu/turquoise, un souvenir de sa mère et sa grand-mère. Sa mère avait les yeux verts et sa grand-mère bleu. Chris fini par se redresser pour venir face à Orion, se glissant doucement sur lui, ou du moins sa jambe entre cette d’Orion pour le chercher un peu même si ça marche pas des masses.

Tu ne préfères pas dormir dans le lit avec moi tu seras quand même mieux non .

Chris avait les mains posé sur les deux accoudoirs pour dominer un peu Orion en hauteur, pour une fois. Il profita pour se rapprocher encore plus de lui sans forcément chercher plus pour le moment, c’était un jeu comme un autre après tout . Puis il avait dit qu’il pouvait tout faire non … ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 18:45

Pot de départ
Christopher & Orion
Orion ne comptait plus les nuits blanches qui eut passé, ça n'était guère la première et certainement pas la dernière. Certaines étant plus animées que d'autre pour le moment celle-ci paraissait être calme. Néanmoins ne vous fiez jamais à l'eau qui dort. Jamais en sécurité, nulle part. C'était bien une chose qu'il avait apprit de l'armée. Ainsi le militaire ressentait le besoin de rester éveillé et puis vu l'état de son protégé c'était une chose plus sûre. Manquerait plus que Christopher s'étouffe dans son propre vomi ou que sais-je encore, son cadet semblait en être parfaitement capable. Autant le fils du chef d'entreprise pouvait être un exemple de maturité, autant il pouvait être un cas. Après tout le garde du corps avait eu tout le loisir de l'observer une année durant. Ainsi posté dans le fauteuil, droit, il observait ayant connu pire comme situation.

Un sourcil se haussait doucement voyant Christopher se réveiller suite à un cauchemar. Ne se connaissant pas réellement et n'ayant pas encore développer un lien assez fort Orion ne s'offrait guère la permission d'aller le "rassurer" demeurant aussi immobile qu'une statue de pierre dans son siège. Alerte tout de même, son regard suivant le jeune homme, lui laissant un certain degré d'intimité au sein de la salle de bain attenante étant sur qu'aucun tueur ne se trouvait dans la douche. A voir ainsi son partenaire, on pouvait observer qu'il semblait un peu avoir décuvé au moins. Observant un sourire au coin des lèvres, invisible dans la pénombre, son protégé évoluer en ayant manifestement oublier sa présence. Et dieu il fut difficile de retenir un rire, mais doté d'une certaine maîtrise le SEAL y parvint. Laissant son visage redevenir neutre et un dixième de seconde.

"C'est mon rôle d'observer, me fondre dans le décor, assez pour que l'on m'oublie. Je prendrai ceci comme un compliment de votre part."

Ainsi l'ancien militaire ne cillait pas un poil du regard, continuant de fixer son cadet et ce malgré que ce dernier se levait pour venir se coller à lui. Oui manifestement l'alcool semblait s'être parfaitement évacué de son organisme. Les sourcils du grand brun ténébreux se fronçant sous le côté un peu trop démonstratif et insistant du jeune homme. Allons bon. Alors forcément Orion prenait un certain plaisir à le remettre à sa place :

"Monsieur, je ne puis répondre à cette requête notre lien étant strictement professionnel. Néanmoins imaginons un court instant que ça arrive. Je n'abuse de personne ayant bu, de surcroît ne faite pas de promesse que vous ne sauriez tenir quant à vos capacités dans un lit. Et enfin pour finir..."

Sans gêne il repoussait le jeune homme pour l'envoyer sur le lit profitant de l'effet de surprise en se relevant calmement du fauteuil. Arrangeant de nouveau sa cravate pour être au mieux.

"Je ne suis pas le genre d'homme à se laisser mener. D'autres questions monsieur avant de prendre davantage de repos après vous être hydraté ?"

Oui l'usage du terme monsieur était parfaitement volontaire rien que pour le faire chier avouons le. Sa manière de parler était un peu familière pour le coup mais Christopher ne lui laissait guère le choix après tout. Vu qu'il ne semblait comprendre que ce langage ci.

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 19:45


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris l’observa avec attention restent coller à lui avant de sa voir éjecter sur son lit . il resta allonger à regarder le plafond en écoutent Wolfy avant de se redresser sur les avant-bras pour regarder l’homme en question.

lien professionnel en journée ou à l’entreprise , en dehors c’est pas vraiment la même chose je trouve. Et certes j’ai bu mais c’est un peu évacué depuis … je suis Hawaï je tiens assez bien l’alcool en temps normal mais surtout je l’évacué assez vite , surement un don de ma grand-mère qui adorer boire. Et pour ce qui est de mes capacité au lit j’en ai aucun idée a l’heure actuelle mais on peut toujours voir la pratique pour ça.

Chris grogna un peu avant de prendre la bouteille d’eau pour en boire plus de la moitié regardent toujours Wolf dans les yeux.

Arrête avec les Monsieur c’est pour mon père ca pas pour moi … ca sonne super vieux en plus .

Et il le disait souvent à son père d’ailleurs . Chris se leva donc à nouveau pour s’étirer un peu regardent l’heure avant de se diriger à nouveau vers la baie et regarder dehors la lune. Il avait envie de partir pour Hawaï pour le coup , mais il devrais attendre un peu que ce soit plus calme à l’entreprise car c’était la guerre en ce moment .

T’as fait quoi pendant 1 ans avec mon père ? il a pas vraiment de grand danger ici , dans d’autre pays je dis pas mais ici c’est plutôt calme. En plus il est le genre à se coucher tard voir pas du tout même .

Chris entendit alors du bruit dans le coin des animaux , il partit alors voir pour ouvrir les cage laissent les deux rat se balader en bas dans leur terrain de jeu et prenant son furet sur lui pour le présenter a Orion au passage.

tu n’es pas allergique au animaux j’espère … ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 20:28

Pot de départ
Christopher & Orion
La force d'Orion était parfaitement maitrisée rassurez-vous. Juste assez pour repousser son interlocuteur et lui remettre un peu les idées en place. Hélas il fallait bien qu'un d'entre eux reste sage après tout. Bien que pour tout vous avouer si le garde du corps l'avait en effet croisé dans un bar, en dehors du cercle professionnel, sans le connaitre tout simplement il aurait accepté la dite proposition d'une nuit. Et d'initier ainsi aux plaisirs de la chair son jeune comparse. Néanmoins ça n'était pas le cas. Client, employé, point. Alors il était hors de question de succomber au plaisir charnel à l'heure actuelle. Bien que manifestement tout cela ne semblait pas laisser insensible Christopher en vue de la déformation de son boxer et de la proéminence qui indiquait à l'ancien militaire que l’intérêt était réel.

"Certes néanmoins je suis plus souvent à vos côtés en tant que garde du corps qu'en tant que "civil" si je puis dire. De plus cela risquerait de perturber mon travail et ma vision vous concernant. Pour votre protection ça serait donc un point négatif. S'impliquer d'une quelconque autre manière que neutre entraîne des conséquences, croyez-en mon expérience. Donc aussi honorable que cela soit, et je vous en remercie, je ne compte pas être, pour le moment, votre instructeur d'un point de vue sexuel."

Pour le moment... Il aurait peut-être pas du ajouter cette condition temporelle car cela appuyait en effet le fait qu'en dehors les choses auraient être différentes. En clair dire blanc, mais penser noir. La situation allait d'être d'un compliqué entre ces deux là, pas besoin d'être Einstein ou Sherlock Holmes pour en faire la déduction qui s'imposait. Orion veillait à suivre le jeune homme ne lui reparlant pas du cauchemar avant de cligner des yeux comme pour se reconnecter à la réalité, émettant un petit rire :

"Je sais que vous n'aimez guère ceci mais au moins ça rempli sa fonction, c'est à dire remettre les choses à leurs places respectives quant à notre relation." Un sourcil se haussait comme pour appuyer ses dires avant de poursuivre le regard cette fois plus sérieux : "Vous êtes l'héritier d'une importante entreprise et donc fortune. Vous êtes très prometteur dans ce domaine et même un des favoris des journalistes. Il veut seulement vous protéger, mieux vaut des : "au cas où" plutôt que des "si j'avais su" croyez moi." Les épaules se haussaient avant de reprendre une posture plus professionnelle : "Faire des nuits blanches ne me dérange pas outre mesure. Ce travail me permet un retour progressif à la vie civile. Je m'estime chanceux, d'autres ne parviennent pas après certaines missions à faire la différence entre là-bas et ici. Alors oui j'ai connu beaucoup plus exaltant ou dangereux, mais à l'heure actuelle c'est tout ce à quoi j'aspire." On sentait un certain vécu, des souvenirs encore vifs des horreurs de la guerre et le besoin de se poser et pourquoi pas créer sa propre famille.

La tête se secouait de manière négative en réponse à la question suivante, tendant doucement les doigts pour laisser l'animal s'accoutumer à son odeur, laissant le furet venir de par lui même sans le forcer et ainsi le brusquer. "Non les animaux ne sont pas ma crainte, votre père m'avais prévenu de vos compagnons. J'imagine qu'ils doivent vous être important avec les études chez vous." Orion comprenait son isolement et certainement son ennui. Ainsi les 3 animaux devaient avoir une certaine importance. La main se passait dans la barbe pour indiquer : "Si jamais lors de certains de mes repos je peux vous distraire de manière tout à fait platonique cela va s'en dire."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 20:48


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


De perturber … vraiment …. Me voir prendre du plaisir serait si perturbent que ça … ?

Puis Chris eut un grand sourire , il ne faut jamais lui laisser des brèches aussi grand son père le sais parfaitement car il a tendance à détourner tous les chose dite pour que ça aille dans son sens ou son envie .

Hum d’accord …. Les choses à leurs place …. Je disais pourtant que votre place et actuellement dans mon lit … on a pas la même vision des chose je pense.

La suite de la discussion était devenue sérieuse d’un coup et Chris l’étais devenue aussi , on pouvait le voir à son regard. Les paroles d’Orion le toucher un peu plus qu’il ne le voulait et forcement sa répond était tout franche.

sauf que j’ai jamais demander tout ça a la base….

C’est vrai il était bien à Hawaï avec sa grand-mère à apprendre à surfer , les traditions et tout ce qui vas avec , mais on avait décidé autrement pour lui , sa mère étant mort et sa grand était malade donc forcément il n’avait pas le choix. Il devra d’ailleurs bientôt aller à Hawaï comme tous les ans pour aller sur la tombe des deux femmes.

Chris respira un grand coup laissent choupi grimper sur le garde du corps pour vérifier si il avait pas quelque chose d’intéressent , et il trouva des clés dans la poche intérieur avant de partir avec comme un voleur.

On a tous besoin de changement un jour et de trouver un ancre a lequel s’accrocher pour trouver son propre équilibre par la suite.

Chris regarda alors Choupi partir avec les clé pour rejoindre les rats après les avoir cacher. Il regarda à nouveau Orion sans l’aider pour autant.

c’était mes seuls amis … enfin plus choupi que les rat , ils ont seulement 1 ans, ça ne vit pas très longtemps malheureusement mais ça aide à tenir le coup, vue que j’avais pas le droit d’aller dans des école normal, trop risquer aux yeux de mon père.

Et pas seulement , quand son père a découvert pour l’hyperactivité de Chris c’était encore pire, il était très directe avec tout le monde et très speed aussi surtout pour parler, mais il se contrôle sauf sous la colère. Sa avait beaucoup amuser son père quand Chris disait vraiment les choses, et parfois à des gens important. Voir un client se faire remettre a sa place par un gosse de 16 ans qui peut vous placer le mot zizi et girafe dans la même phrase sans que ça ne soit choquant ou hors sujet c’était impressionnent.

et pourquoi seulement platonique ? tu as jamais envie de t’envoyer en l’air de temps en temps pour te décoincé …. Tu devrais essayer je suis sûr que ça te ferais du bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 23:19

Pot de départ
Christopher & Orion
Qui osait dire que la vie n'était qu'un long fleuve tranquille ? Certainement une personne qui avait ni le passif d'Orion, ni son présent ce qui incluais alors de connaitre Christopher et assurer sa protection. Un soupire presque désespéré s'échappait de ses lèvres, les yeux se levant au ciel. Une mimique quasiment habituelle chez l'ancien militaire et quelque chose lui soufflait que ça allait vraiment devenir de plus en plus récurrent avec un tel partenaire de "vie". Mais étrangement cela était réconfortant, cela comblait cette sorte de "vide" autour d'Orion. L'hyperactivité du fils du chef d'entreprise parvenait à le distraire de par son hyperactivité, douce ironie quand on connaissait la nature "renfermée"et peu bavarde habituellement de l'italien.

"Perturbant... Je n'aurai pas usé de ce terme, mais je suis italien dans l'âme. Néanmoins guère besoin de développer le sujet vu que ça n'arrivera pas."

Un sourire presque effronté, de pur prédateur s'était dessiné d'un coup sur les lèvres du garde du corps révélant un autre homme. Italien ? Purement ! Cela sous entendait qu'il était du genre charnel et assez possessif. Donc techniquement si il goûtait au jeune homme ça en deviendrait chasse gardée et allait altérer son jugement. Un sourcil se haussant pour gagner à présent lui aussi des points dans une joute verbale qui se mettait en place, séduction ? Mhhh bonne question.

"Je vous en suis gré, néanmoins je trouve le lit qui est mien au sein de la dépendance bien plus chaleureux donc ce soir je me contenterai de ce fauteuil qui est tout à fait à ma convenance."

Attentif le garde du corps écoutait, au-delà de la protection physique il s'était engagé personnellement à veiller sur Christopher d'un point de vue émotionnel même si cela passait outre ses attributions. Son regard n'ayant pas lâché néanmoins le furet jusqu'à être sûr de la cachette quant à ses clés avant que son regard rempli d’émeraude et d'azur ne se relève vers l'être ho combien seul à ses côtés. Ces deux là n'étaient pas si différents dans le fond, possédés par une impression de solitude, propulsé dans un monde si différent de celui de leur enfance et ce assez jeunes. S'appuyant à son tour contre la baie vitrée ne cessant de fixer son interlocuteur jusqu'à enfin briser le silence suite à ses propos :

"Tu peux faire évoluer cette entreprise, la façonner à ton image. Je pense que tu as les ressources nécessaires. Si cela te rebutes tant, fait en part à ton père, il saura t'écouter. Tu lui importes énormément." Le tutoiement fut employé de manière naturelle pour adoucir les choses, avant qu'il ne se reprenne. "Je peux vous assurer que je ferai au mieux pour vous accorder un peu plus de liberté si c'est ce que vous souhaitez mais en contrepartie il faudra jouer le jeu en respecter certaines mise en garde. J'ai commencé les négociations avec monsieur votre père."

Toujours était-il que cette mission qui lui incombait lui "plaisait" de plus en plus, ce contrat allait être ancré dan le temps à n'en pas douter. Les deux sourcils se haussant, un sourire plus séducteur s'affichant sur ses lèvres alors qu'il se penchait d'une manière qui sous entendait le souhait de partager une confidence.

"Je vous remercie de vos conseils néanmoins j'applique ces derniers autant que possible, ce tour du monde fut riche en leçon une année durant, surtout en terme de pratique. Je me suis déjà expliqué à propos du pourquoi de mon refus."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 26 Oct - 23:39


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris regarda alors Orion dans les yeux avec un petit sourire en coin juste pour lui ressortir ce qu’il avait dit un peu plus tôt.

Pour le moment ….

Son père n’avait pas du assez le prévenir de ne pas trop jouer sur les mot car Chris le ferais bien mieux que lui, trouvent toujours la faille ou il n’y en a pas forcement mais qui peut aller dans le sens de Chris .

un lit froid j’appelle pas ça chaleureux pour ma part… le mien l’ai parfois si les boule de poils dorme dedans … d’ailleurs tu peux dire adieux à tes clé pour la nuit …. Il les rendra pas avant de s’en lasser complétement .

Et vue comment il joue avec il est pas près de lâcher prise. Puis la discussion était devenue sérieuse , et Chris avait changer de comportement , devenant lui aussi très sérieux dans cette échange , mais il pouvait changer du tout au tout en quelque seconde.

c’est pas vraiment ça le problème, et ça n’est pas mon entreprise à proprement parler . il y a encore à peine 10 ans j’étais sur une ile a l’école avec des amis, à vivre seulement avec ma grand-mère et croc. Et en quelque jours à peine je me suis retrouver ici à devoir apprendre une autre langue, des truc qui me dépassé mais que je comprends parfaitement, un style de vie encore plus différents. J’avais l’habitude d’aller à la plage tous les jours, ici je peux pas. J’apprenais a surf ici j’apprends a coder et à utiliser des logicielle de 3d en plus de tout ce qu’il y a à coté pour faire un jeux vidéo. Et en plus j’apprends que je suis hyper actif d’où le faite que je sois si énergique et que ma grand-mère avait parfois du mal à me suivre dans mes explications. Et je peux même pas lui poser de question car quelque jours après mon départ elle est morte à la maison. Mon père a racheter la maison et quelqu’un l’entretiens pour si je veux y aller mais c’est pas la même chose. Durant 15 ans j’ai cru que j’avais juste… pas de père et du jour au lendemain me suis retrouver avec un père et plein de truc bizarre … même ma chambre me parait bizarre j’avais l’habitude de dormir avec Ma’ et croc sur l’ile , a même le sol ou sur une couverture de feuille de palmier.je sais pas vraiment comment expliquer , un partit de moi a tout accepté sans broncher car il voulait pas finir seul et l’autre reste attacher à mon ile. Je cherche pas plus de liberté j’en avait pas mal je m’amuser juste à faire chier Karl car il avait du mal à suivre parfois.

Chris regarda toujours Orion le laissent s’approche en frissonnent un peu à ces paroles.

ouai en gros t’as pratiquer le kamasutra de tous les pays quoi … tu pourrais au moins m’apprendre quelque truc , c’est ton rôle a présent aussi …. Karl était …. Gêner la dessus … et mon père c’est pire il m’a donner des dvd sur le sujet c’est pas super pratique je trouve … y a même un abonnement sur le net… je te donnerais les code d’accès si tu veux … la tv aussi a triple X si tu veux .

Chris avait un grand sourire pervers juste pour embêter Orion.

donc tu es du genre dominant, italien…. Homme ou femme ? tu n’es plus puceau c’est sur …



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Ven 27 Oct - 18:02

Pot de départ
Christopher & Orion
Les deux sourcils se haussaient, diantre ce "gosse" allait vraiment lui retourner le cerveau et l’entraîner sur un terrain assez dangereux, complètement différent de celui qu'il avait connu, mais tout aussi intéressant. Après tout Orion pouvait un peu jouer et titiller de temps en temps tant qu'il ne succombait pas à l'envie de découvrir les autres grains de beauté de son petit protégé. Italien et taquin, souvenez-vous. Alors forcément l'ancien militaire savait lui aussi jouer sur les mots. Autrefois avec ses parents, jusqu'à ce qu'il les perde, se fut un rituel. Bien sûr enfant il ne dépassait jamais certaines limites mais ça l'exerçait dans l'art du sarcasme et de la réplique que de jouer à un tel jeu à table ou en voiture. Cela était une sorte d'héritage et c'était galvanisant, ça n'était pas à l'armée qu'il pouvait se permettre ceci avec ses supérieurs, seulement avec ses compagnons d'arme.

"Peut-être un jour si tu es sage."

Chose presque impossible soyons honnête, lorsqu'on connaissait un tant soit peu Christopher qui semblait bien trop énergique pour illustrer l'expression : Etre sage comme une image. L'hyperactivité du jeune homme étant forcément un handicap à ceci bien évidemment. Mais le garde du corps avait prévenu son principal patron que lui aussi pouvait aimer jouer et c'était ce qui avait plu aussi au père de Chris' certain qu'il fallait une telle personne à son fils, avec du répondant et sachant lui tenir tête sans se laisser démonter par ce dernier. Ainsi il usait juste à cet instant du tutoiement pour enquiquiner encore plus l'héritier de l'entreprise.

"Tu connais l'adage : Mieux vaut être seul que mal accompagné ? J'ai davantage l'habitude de me glisser moi-même dans le lit d’autrui plutôt que l'inverse. Maîtrise et contrôle sont mes maîtres mots et cela vaut mieux pour votre protection. Quant à mes clés j'ai toujours plusieurs exemplaires au cas-où donc ça n'est pas grave pour le moment."

Observant tranquillement le jeune homme, il se dirigeait vers la table de nuit pour lui servir le médicament qu'avait ramené son propre père avant de lui tendre le verre afin qu'il boive et s'hydrate encore davantage, lui faisant comprendre d'un regard qu'il n'avait pas grand intérêt à protester quant à cela.

"Vous n'avez pas fait votre deuil et c'est compréhensif. Mais si je peux me permettre, on ne peut avancer que si l'on regard devant. Le surf on peut manifestement s'arranger pour ceci, il y a toujours des coins pas très lointains où s’entraîner à ceci. Ou même on peut aménager des séjours ponctuels chez votre grand-mère. Néanmoins j'ai besoin qu'en contrepartie vous parliez sincèrement à votre père. Dites lui que vous avez besoin de moduler les choses à votre convenance pour vous adapter, votre chambre n'est pas à votre gout ? Il s'en arrangera. Je comprend que vous voyez la perte d'une figure maternelle. Mais vous avez retrouvé votre père, laissez lui une réelle chance. Soyez-vous même et ne faite pas que lui faire plaisir. Soyez honnête. Vous êtes sa seule famille et inversement. Je sais, ça n'est pas la même choses. Mais rien est immuable, c'est la vie, à nous de devoir nous adapter en conséquence hélas."

La tête se secouait de manière presque désespérée, ou comment passer d'un sujet sérieux à un carrément plus volage pour le coup. Cependant étrangement l'ancien SEAL parvenait à suivre la cadence, certainement à cause du benjamin de sa propre équipe qui était originellement un grand bavard et meublait chaque seconde de silence.

"Le kamasutra ? Trop cliché. Il faut arrêter de stigmatiser les rapports sexuels et se figurer qu'il faut absolument reproduire ce que l'on a lu ou vu. Les sites et les films très peu pour moi, rien ne vaut la véritable union de deux corps, c'est bien trop rempli de stéréotypes. Ce qu'une personne aime, une autre pourrait déteste c'est ça qui rend ce moment unique, la découverte du plaisir de l'autre. Exaltant et aventureux. Sinon autant se servir que de sa main en effet ou d'une poupée. Et à quoi bon choisir un genre, les deux me vont très bien tant que le feeling passe."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Ven 27 Oct - 18:38


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


je suis toujours sage moi ….

Enfin presque faut bien l’avouer mais il faisait de gros effort quand même pour y arriver sans problème quand même.

en gros tu sous entends que je suis de mauvaise compagnie …. C’est bon à savoir , pour les clé aussi tu les récupéra surement demain .

Chris bue alors le verre d’eau avec le médicament sans broncher redevenant très sérieux en écoutent les paroles d’Orion , peut-être même un peu trop sérieux ca fessait presque peur d’ailleurs .

Je regarde en avant c’est juste que j’ai l’impression de ne pas savoir qui je suis vraiment. Je parle à mon père , mais en même temps je veux pas le décevoir , il a accepté de me prendre alors qu’il aurait très bien pu refuser ou je sais pas ….c’est un univers tellement diffèrent du mien que je m’y perd. J’essaye de lui ressemble a l’entreprise mais en dehors je suis juste moi et je reste moi avec lui , c’est plus complexe je pense c’est …. Je sais pas comment l’expliquer en fait mais mon père n’y est pour rien il m’a offert un nouvelle vie et j’essaye de faire de mon mieux avec …

Chris changea rapidement de sujet pour ne pas déprimer plus qu’il ne l’était préfèrent parler sexe pour le coup même si c’est un domaine qu’il ne maitrise pas du tout .

Mouai mais j’en ai aucun idée de tout ça vue que j’ai jamais eu de relation sérieuse, et celle que j’avais un peu commencer se sont vite fini à cause de Karl qui a dégager les mecs en question, donc un peu compliquer et j’étais plus sur le boulot que sur le reste …

Vue qu’il voulait être le meilleur dans tous les domaines pour que son père soit fière de lui mais bon c’est encore un sujet délicat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 11:29

Pot de départ
Christopher & Orion
Indéniablement le plus jeune était une vraie tête de mule, enfin dans un sens ça n'était pas plus mal vu dans le monde dans lequel il venait d'être projeté il y avait peu de temps. Avouons-le le monde des affaires n'était pas toujours tendre, loin de là, il y avait beaucoup de requins qui nageaient en ces eaux troubles. Orion ainsi ne pouvait pas en vouloir à son protégé, néanmoins il se devait d'assurer les arrières de son client et même si le contrat n'incluait pas implicitement ce qu'il était en train de faire, il le faisait tout simplement. Oui oui même à 4h du matin, par surprenant qu'il ne parvienne à avoir une relation sérieuse et suivie, quand aurait-il le temps de voir son ou sa partenaire ?  De nouveau le sourcil se haussait, décidément il ferait mieux de le garder dans une pareille position.

"Sage n'aurait pas été le mot que j'aurai employé à votre égard. De plus en ce qui concerne votre compagnie rassurez-vous, j'ai connu bien pire."

Finalement Christopher n'était pas une personne si sûre de lui même que cela. Tout ce sarcasme, ces bavardes n'étaient en réalité là que pour servir de bouclier, pour laisser penser à une certaine confiance en soit même au regard d'autrui. Mais au sein de cette chambre l'ancien militaire parvenait à entrevoir les doutes et fêlures du jeune homme entraînant un besoin de le "réparer" de l'aider à s'intégrer et trouver sa place. La voix se fit plus calme et compréhensive indiquant :

"Soyez vous même, vous en avez le droit. Votre père ne s'attend pas à ce que vous soyez sa copie conforme. Il vous apprécie pour votre personnalité, pour celui que vous êtes. Insufflez votre esprit à l'entreprise, sinon oui, vous allez subir un échec assez rude. Il faut y projeter votre âme, l'homme que vous êtes. Apportez votre jeunesse par exemple, votre vitalité et exubérance. Ne prenez pas ça pour une prison, tentez de voir les bons côtés de cette expérience. Entourez-vous de personne de confiance si il faut pour vous alléger."

Les sourcils se fronçaient, avant que le garde du corps fit signe au jeune homme de ne pas bouger, ouvrant alors une armoire pour en sortir une tenue de sport lui remettant indiquant : "Enfilez cela." Ainsi Orion avait laissé quelques secondes à son protégé l'emmenant par la suite dans la salle de sport partie sport de combat. Ainsi le brun prenait la peine d'accrocher sa veste, dénouer sa cravate ouvrant un ou deux boutons de son col et ceux de ses bras pour retrousser ses manches. Par la suite il en vint à attraper des bandes pour tranquillement attraper les mains du jeune homme lui parlant tout en les bandant : "Vous semblez tendu, donc je ne connais qu'un seul moyen approprié en dehors de celui qui vous vous acharnez à me proposer. Cela aide, cela m'aide régulièrement. Meilleur sommeil, on se détend." S'assurant de la bonne position des bandes l'italien poursuivait se plaçant aux côtés du jeune homme pour lui dévoiler les mouvements spécifiques.

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 12:11


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris resta pas mal silencieux par la suite la discussion était devenue pesante pour lui jusqu’à ce que Orion lui donne une tenue de sport. Il enfila alors le tout sans un mot, chose rare pour Chris quand il est à la maison , en entreprise c’est complètement diffèrent.

Il se laissa bander les mains se rappellent alors ces entrainement avec Karl ou il s’amuser surtout à le faire courir , la ça sera à un autre niveau . Il répéta alors les même mouvement que lui montrer Orion, essayent de faire au plus proche et restent très concentrer sur la tâche , car il faut bien l’avouer ça fait vraiment du bien de se soulager de cette façon-là , de se dépenser à fond et vue que l’autre façon n’est pas autoriser.

Bon est si on faisait un corps à corps ça serait plus amusant je trouve

Puis il avait envie de tester son nouveau garde du corps lui aussi . donc forcément un petit combat , quoi que pour une fois Chris était très sérieux dans le combat ne cherchent pas forcement a profiter de la situation en tripottent Orion , mais il se pris pas mal de gamelle et de coup quand même , le lendemain il allait forcement le sentir passer, mais il ne voulait pas laisser tomber pour autant, hors de question de rester sur un échec.

Il se relever à chaque fois demandent un nouvelle essai à chaque gamelle qu’il se prend même si il commence à fatiguer il s’en fiche. Il était hors de question pour lui de se laisser faire, ça grand-mère lui avait mis ça dans le crane très jeune en le faisait se faire courser par crow alors forcément ça aide , quoi que se faire écraser par crow était pas toujours drôle .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 13:48

Pot de départ
Christopher & Orion
Vu que manifestement la parole ne semblait guère agir sur le jeune homme, bien au contraire, Orion se décidait à appliquer ce qui fonctionnait réellement en ce qui le concernait. L'exercice favorisait le dénouement des muscles, la concentration sur ses mouvements oubliant ainsi ses problèmes et la création de l'hormone dite du bonheur laissant dans un état cotonneux celui qui en avait fait. Bien sur la durée et l'intensité dépendait de chaque individu, indéniablement pour le garde de corps une séance plus "difficile" serait nécessaire que celle présente. Mais l'italien était ravi de constater la pugnacité de Christopher qui revenait à la charge encore et encore semblant en oublier sa tristesse et ses déboires. Son hyperactivité devant le faire cogiter bien plus que la moyenne. Qui avait dit que l'argent faisait le bonheur ? Bien sûr qu'il y contribuait mais manifestement cela ne faisait pas tout.

Bref toujours était-il que étrangement l'ancien militaire appréciait ce moment avec son client, une chose qu'il n'aurait pas put faire avec l'actuel directeur de l'entreprise de jeux vidéos. Néanmoins le lien avec son fils semblait bel et bien différent cette fois-ci. Le grand brun retenait bien sûr ses coups, dévoilant des techniques simples et basiques pour le moment à son cadet, n'hésitant pas à replacer ce dernier et lui expliquer les choses lui offrant parfois des compliments succins ou quelques gestes d'approbation. En définitive il fallait occuper l'hyperactif pour parvenir à lui faire oublier les mauvais et l'empêcher ainsi de ruminer. Se redressant et faisant signe de stopper, le garde du corps s'en allait récupérer une bouteille dans le petit frigo et une serviette pour tendre l'ensemble au jeune homme l'invitant à quitter la pièce pour revenir à la chambre.

"Vous vous débrouillez bien, comment vous sentez-vous à présent ?"


Le regard se tournait vers l'heure du réveil, cela faisait plus de deux heures qu'ils étaient dans cette salle, le soleil allait faire son apparition sous peu. Se rhabillant, du moins remettant au moins chaussettes et chaussures le SEAL ouvrait le petit frigo de la chambre, monsieur Howlett ayant prit soin du bien être des habitants de ces lieux. Attrapant des friandises, il revenait avec vers Christopher lui tendant avant d'affirmer :

"Il faut vous nourrir, vous laver puis ensuite vous reposer. Le contrecoup va arriver."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 14:04


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris se défoula le plus possible , et même après 2h de sport intense il avait encore pas mal d’énergie , il s’arrêta quand même a la demande d’Orion avant de boire la bouteille et se s’essuyer le visage et le nuque pour se diriger vers sa chambre .

Je sais pas trop , pas épuiser il me reste encore des forces mais ça fait du bien quand même , avec Karl c’était pas aussi intense je dois l’avouer.

Chris commença alors à manger le paquer de chocolat que Wolfy lui avait apporter pour reprendre de l’énergie avant de se lever pour se déshabiller sans gêne devant Orion, tout en se dirigent vers la salle de bain et en laissent la porte ouverte aussi .

la douche ok, mais je suis pas fatiguer , j’ai plus envie de recommencer que de dormir pour le coup.

Ce qui était vrai , il avait envie de se défouler encore plus , surtout qu’il n’as rien à faire aujourd’hui , l’entreprise c’est son père qui s’en occupe , lui est de repos . donc il vas devoir occuper sa journée avec Orion, et le provoquer sera vite lassent a un moment alors autant trouver quelque chose à faire pour ne pas faire que ça quand même . mais c’est pas pour autant qu’il vas lâcher l’affaire non plus.

t’as prévue quelque chose aujourd’hui ? on pourrait sortir je sais pas faire un truc plutôt que rester enfermer ici .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 14:40

Pot de départ
Christopher & Orion
Un sourire ho combien rare se dessinait sur les lèvres du garde du corps. Ce métier était réellement complet, non c'était bien plus qu'un métier avouons-le. C'était une belle transition pour revenir au sein de ce monde lui permettant d'appliquer tout ce à quoi il tenait. Toutes ces valeurs si chères à son coeur depuis la perte de ses parents, respectant à la lettre leur éducation comme pour préserver leur dernier héritage, pour les rendre fiers malgré leur absence.

"Laissez le temps et l'eau chaude faire son oeuvre et vous verrez. Pour l'instant l'adrénaline est présente et donc vous maintiens en état d'alerte. Nourriture, eau chaude puis lit moelleux auront raison de vous."

Sourire qui fut vite étouffé et son visage redevenait "sombre" en voyant que le jeune homme sans gêne se mettait totalement nu devant ses yeux, le faisant grogner par la même occasion, hausser des sourcils et détourner la tête presque simultanément. Oubliez à cet instant le côté dit mature de Christopher, cet humain était un vrai paradoxe vivant ! Allant finalement reprendre sa place dans le fauteuil se rhabillant en prenant soin des détails afin d'effectuer de nouveau sa transition en temps que garde du corps intransigeant. Ainsi lors du retour de son protégé Orion était redevenu professionnel.

"Je n'avais rien de prévu pour ce jour, mais nous pouvons en effet réaliser des activités. Néanmoins sous condition que vous prenez du repos avant. C'est nécessaire. Et aussi que vous vous habillez dès à présent."

L'italien s'était redressé attrapant au moins un peignoir pour le tendre à Christopher afin qu'il se sèche n'attrapant ainsi pas froid, néanmoins il y avait une autre raison sous adjacente à tout ceci... Qu'il cache son corps bon sang ! Clairement cela lui donnait envie de compter tous ses grains de beauté, était-ce sa faute si il était curieux et ne souffrait d'aucune honte face à ses désirs charnels ? Non ! En revanche son interlocuteur semblait se faire un plaisir réel de le faire tourner en bourrique.

"Des idées en tête que je puisse organiser ceci ? Qu'aimez-vous faire à part vous jouer de moi, l'envie d'avoir votre première fois et le surf ?"

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Sam 28 Oct - 14:49


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Mouai …

Chris pris alors une douche bien chaude avant de revenir enfin dans la chambre une serviette sur la tête a se sécher les cheveux sans rien en bas. Il finit par regarder Orion dans les yeux avec le sourire avant d’enfiler quand même le peignoir mais sans le fermer pour autant .

la vue te dérange tellement … faudra t’y faire pourtant j’ai tendance à me balader pas très habiller dans ma chambre … mais bon

Il se dirigea vers la commode pour en sortir un boxer bleu en dentelle avant de le mettre enfin retirent le peignoir pour revenir vers son lit , il commença d’ailleurs à se masser les épaules doucement la douleur commencent à se réveiller de plus en plus .

Hum… moi je trouve ça amusant de te provoquer , puis pour le moment tu réponds pas donc ça me donner encore plus envie de continuer… sinon … je sais pas se faire un restau voir un film faire du shopping du sport …. J’en sais vraiment rien je sors pas des masse non plus entre Karl qui aime rien et l’entreprise j’avais pas vraiment de temps pour ça … on peut continuer le sport aussi ou apprendre à jouer avec des armes.

Chris lui fit un grand sourire a se sous-entendus car il ne parler pas forcement de vrai armes blanche mais plus du pantalon d’Orion pour le coup mais c’était plus qu’une envie a présent mais il savait qu’il n’aurait rien , Orion avait pas l’air d’aimer le genre de Chris …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 29 Oct - 18:58

Pot de départ
Christopher & Orion
Damn it, ce "gamin" (prenez ceci comme une sorte de surnom affectueux et non humiliant) allait réellement le faire tourner en bourrique. Néanmoins maintenant que Orion avait eu la possibilité d'entrevoir le point de vue du jeune homme, il comprenait mieux les raisons de ses conneries envers lui même. C'était une manière de s'approprier la situation, de contrôler les choses, étant dans un monde qu'il n'avait jamais demandé. Or ceci l'ancien militaire ne pouvait que le comprendre ayant subit les foyers suite à la perte de ses parents si soudaine. Alors peut-être allait-il se montrer un peu plus indulgent envers son protégé. Même si il ne perdait rien de sa verbe.

"J'ai déjà entrevu les horreurs de la guerre, je devrais pouvoir survivre à ceci je pense. De plus ça n'est réellement pas le premier pénis que je vois. Heureusement pour nous que je sais me contrôler."

Le sourire qui ornait son visage était cette fois goguenard, histoire de dire : Tu as cru m'avoir et bah non mon pote. Que Christopher n'oublie pas que le SEAL était très loin de ressembler à Karl. D'une il avait sa jeunesse de son côté, deux il avait de l'expérience, et de trois il était un italien point trop mal à l'aise sur le sujet. Son regard détaillait les épaules crispées et la fatigue qui s'instaurait petit à petit. Bien, au moins ça avait éloigné les ondes néfastes.

"Je peux nous organiser une sortie au grand centre commercial, manger un bout quelque part et aller voir un film en effet. Néanmoins jouer avec mon arme personnelle n'est pas dans vos attributions, mais je dois saluer l'acharnement à ce propos. Cependant je suis votre garde du corps et rien de plus."

Heureusement que le jeune homme ignorait qu'il était tout à fait le genre d'Orion à dire vrai. L'italien désirait vraiment compter tous ses grains de beauté et voir les miracles que pouvaient faire ses longs doigts si... Bref. Le grand brun ténébreux revenait de la salle de bain avec un gel de massage qui permettrait de décontracter les muscles.

"Je vais arranger la douleur, platoniquement parlant, allongez-vous."

En fait il ne lui laissait guère le choix l'installant de par lui même et abandonnant sa veste de nouveau, relevant ses manches avant de chauffer le gel pour débuter l'application via un massage. Ho il n'était absolument pas érotique, juste il visait à détendre son protégé et lui éviter des courbatures trop violentes.


- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 29 Oct - 19:10


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Je vais prendre ça comme un compliment je crois du moins je vais me forcer à le faire et heureusement pour toi que c’est pas le premier, je serais choquer si c’était le cas.

Chris mit alors son boxer avant de se laisser guider par Orion pour aller sur le lit s’allonger se laissent complètement faire.

mon acharnement est sans fin crois-moi tu y aura le droit tout le temps jusqu’à ce que tu craque dans mon lit ou en démissionnent … donc faudra endurer.

Chris ferma les yeux essayent de se détendre le plus possible en laissent Orion le masser avec le gel, lâchent de petit soupire ou gémissement , entre douleur et plaisir. Ca faisait du bien mais mal a certain endroit quand même .

Plus bas …..

Oui Chris force Orion à descendre plus bas mais il avait pas l’air de vouloir alors le plus jeune se mit sur le dos posent les mains d’Orion sur ces hanche et sur son boxer , juste à côté de ce qui fait de lui un homme en le regardent avec un sourire un peu pervers ou sadique.

quoi j’ai mal aussi la, donc faut masser…. Ca fait partit de tes compétence et attribution il me semble … et tu es si bien parti en plus .

Il en profite vraiment à fond de la situation cherchent chaque opportunité pour provoquer Wolfy c’était tellement amusant et agréable en même temps de le voir ne pas craquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 29 Oct - 19:33

Pot de départ
Christopher & Orion
Les épaules se haussaient sous la première remarque, le problème étant que Orion ne pouvait pas sous entendre que oui en effet c'était un compliment sinon cela allait motiver davantage Christopher à le chauffer impunément. Peut-être qu'il devrait demander une prime pour harcèlement sexuel à son père... Qui avait osé prétendre que ça serait un métier tout à fait tranquille ? Cette personne ne s'était certainement pas frottée à son client.

"Vous devriez vraiment lire mon dossier. Votre père est loin d'être stupide et m'a déjà testé pour que je survive à toute l'étendue de vos talents. Je saurai donc repousser votre acharnement, n'étant qu'un beau corps pour vous de toute manière cela me laisse penser que vous trouverez aisément une autre cible. Nouvelle cible qui arrivera certainement bientôt en tant que le nouveau garde du corps de monsieur votre père."

Pas stupide le loup, ho ça non. Quant à démissionner... En fait techniquement Orion pourrait réellement arrêter de travailler et vivre aisément. Entre son héritage, sa pension militaire et le solde de tout compte qu'il toucherait. Ceci était en outre le moyen de se réintroduire dans une vie civile, ainsi que de s'occuper mais rien était irremplaçable.

"Je vous finir par croire que vous souhaitez que je m'en aille."

Le grand brun tentait de rester stoïque face aux bruits totalement indécents du jeune homme qui semblait réellement prendre plaisir à le malmener. Un soupir se fit entendre, ses mains refusant de sortir hors de la zone épaule, trapèzes et dos. Professionnalisme on vous avait dit. Néanmoins à la dernière provocation un grondement sourd sortait de sa gorge pour se redresser pour asséner :

"Je ne suis pas votre pute ni votre escort boy. Nous nous retrouverons à 14h pour votre sortie, Antony prend le relais à partir de maintenant."

Pour la première fois il dévoilait le côté italien et dominant, attrapant sa veste et déployant toute sa carrure. Le regard intense et prêt en effet à délaisser le futur héritier. Bien sur Orion comprenait Christopher, mais il y avait des limites à respecter.

"Bonne matinée monsieur."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 29 Oct - 19:48


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


je dois comprendre que mon père vous a draguer pendant des heures pour voir si il était à votre gout ? c’est bizarre comme image je pense donc je préfère même pas y penser. Et pour le moment je veux pas une autre cible c’est toi que je veux donc t’as vraiment pas de chance pour se coup la.

Chris profita vraiment de chaque action d’Orion avec le sourire se laissent aller au plaisir avant de pousser le bouchon trop loin… ou pas assez à son gout , en tout cas il regarda Orion avec un grand sourire amuser , le voir s’énerver de la sorte était jouissif.

Pute non c’est pas toi qui écartera les cuisse je pense , Escort pourrais le faire mais c’est pas drôle …. Et te voir t’énerver comme ça , toi qui est toujours calme et sur de toi me donne encore plus envie de jouer avec toi …

Chris était fière de lui pour le coup voir Orion comme ça , lui qui ne montre rien qui ressemble à un robot c’était vraiment plaisent ça prouve que Chris lui fait de l’effet après tout et forcement ca encourage le plus jeune a continuer ces conneries. Il le laissa donc partir pour essayer de se rendormir quelque heure avant de se lever vers 8h.

Chris pris alors son p’tit dej sa douche et s'habilla correctement pour aller bosser dans son bureau sans voir le bout du nez de Orion qui avait l’air fâcher pour de vrai , ce qui forcement faisait sourire Chris à chaque fois . L’heure de la sortit arrive enfin et Chris se rendit sur place en voiture avant de trouver Orion. Il passa alors son bras autour des épaules du garde avec un grand sourire.

Tu fais encore la tête … ? Tu veux peut-être me punir d’avoir était un vilain garçon… ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pot de depart {Orion}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Depart
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» Kratos Orion
» DEPUIS LE DEPART FORCE DE KAKAKOK LES CHOSES NE MARCHENT PAS LA- BAS
» (m) MADS MIKKELSEN - Orion Harker - LIBRE et NEGOCIABLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Living districts :: Outside Manhattan :: Old Westbury-
Sauter vers: