AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Pot de depart {Orion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 1 Nov - 11:35

Pot de départ
Christopher & Orion
Bien donc manifestement Christopher semblait réellement apprécier que son garde du corps se prenne à son petit jeu de dialogue et donc se mette en colère. Donc manifestement le meilleur moyen de le punir était de demeurer stoïque et complètement silencieux. Lui aussi pouvait communément être surnommé "gros chieur" autant qu'après tout le fils du chef d'entreprise trouve une personne à sa mesure. Quelqu'un qui puisse lui tenir tête. Cela agaçait profondément Orion que son cadet semble tout prendre à la rigolade. Merde il venait de sous entendre que son garde du corps était un escort boy. Oui l'italien gonflait un peu les choses mais refusait d'admettre pourquoi Chris y parvenait... Professionnalisme bon sang !

Le grand brun ténébreux n'eut ainsi aucuns scrupules à sortir de la chambre d'un pas vif, grognant un : "Bon courage" au partenaire qui prendrait le relais pour surveiller son client. Le pas se fit vif jusqu'à ses appartements, la dépendance, soupirant d'aise lorsque enfin les jets brûlants de la douche venait le laver de tout ressentiment. Ses pensées vagabondant avec une seule conclusion au final, celle que l'hyperactif allait lui mener la vie dure jusqu'à ce qu'il craque. Autant qu'il prenne alors un peu de repos avant de retrouver ce dernier. Profitant en effet de son lit pour regagner un peu d'énergie ainsi qu'un bon plat qu'il dévorait en lisant un magasine dans lequel on faisait état de son grand patron, se fut un Orion plus serein qui rejoignait quelques heures plus tard le centre commercial.

Quelques mots furent adressé au garde dit de rechange pour faire un point sur la situation avant que ce dernier parte, se fut rapide rien d'anormal étant relevé puis le voici de nouveau face à celui qui incarnait sa damnation. Néanmoins à l'inverse de tout à l'heure, l'ancien militaire semblait avoir de nouveau un visage complètement neutre se doutant que Christopher ne se confondrait jamais en excuses. Un mouvement d'épaules et ainsi l'italien se délestait du bras présent sur ses épaules plaçant son oreillette pour demeurer en contact avec deux ou trois personnes au alentours. Et admirez la chose, Orion était habillé en civil. Jean, converse et henley accompagné d'une veste en cuir pour davantage se fondre dans la foule.

"Que souhaitez-vous faire monsieur dans la limite du raisonnable et platoniquement parlant ?"

Directement l'ex SEAL imposait la marche à suivre démontrant que oui il se vengeant par son stoïcisme ainsi que ses "monsieur". Plus il était ouvert et sympathique et pire c'était donc bon. Indéniablement c'était un duo ho combien atypique qui se trouvait sur ce parking.

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 1 Nov - 11:49


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris avait était très sage avec le remplacent ne le provoquant pas une seule fois travaillant sérieusement comme si il y avait deux personne en lui , peut-être dû à l’hyperactivité. Mais bon le jeune homme c’était préparer pour rejoindre Orion avec le sourire le lâchent a son mouvement d’épaule. Ca ne faisait que renforcer son envie de le faire craquer encore plus.

T’es vraiment trop mignon quand tu boude comme ça tu sais ?

Chris posa sa main dans le dos d’Orion pour la poser sur le haut de ces fesses avec le sourire avant de le lâcher pour commencer à marcher tout en réfléchissant a pas mal de chose et surtout à ce qu’il veut faire aujourd’hui. Il commença par se diriger vers un glacier allait savoir pourquoi , Chris a toujours aimer ca il peut en manger même en hiver sans aucun problème, alors forcément il en profite un peu , et bizarrement quand il s’agresse aux autres personne il est très sérieux et professionnel , alors qu’avec Orion c’est tout autre chose.

tu veux quelque chose… un glace un café…. Un nouvelle vie sexuelle ?

C’était plus fort que lui de le chercher, bien sur la dernière phrase il lui a chuchoté a l’oreille sa main poser sur son torse pour le toucher un peu , et il avait parlé de façon chaud et sensuelle juste pour le faire chier encore plus, sachent qu’il pouvait mettre Orion dans tous ces états il allait y jouer à fond.

aller arrête de faire la tête sa te change un peu non. Mon père ne sort pas beaucoup avec son job alors profite .

Chris se commanda alors une glace au caramel en très gros pot bien sur , le genre de pot pour 9 personne a partager , sauf qu’il est tout seul dessus .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 1 Nov - 16:45

Pot de départ
Christopher & Orion
La journée allait être longue, à cet instant le grand brun ténébreux regrettait presque de ne pas s'être mis à la retraite comme la moitié de son équipe. C'est vrai quoi il aurait pu trouver un autre moyen d'occuper ses journées. Ouais non, à qui est-ce qu'il essayait de faire croire ceci hein. Forcément lorsqu'on connaissait son caractère on savait que Orion allait forcément finir par tourner en rond et ruminer tel un lion en cage. De plus il n'avait personne pour réellement l'attendre à la maison et avec qui passer quelques bons moments. Ho rassurez-vous il a des amis, au féminin et masculin, néanmoins rien ne remplaçait un compagnon ou une compagne de vie.

"C'est ainsi que tu dragues ? Faudra faire évoluer ta technique si tu daignes réellement vouloir me mettre dans ton lit."

Oui forcément chassez le naturel et il revenait au galop. Faute à Christopher aussi bon sang ! Puis le garde du corps souhaitait juste pour une fois clouer le bec du jeune homme. Ho il avait bien une autre image en tête à ce propos, bien plus charnelle mais non. Professionnalisme. Enfin autant que possible vu que le fils du chef d'entreprise était un vrai cas à lui tout seul. Se penchant pour indiquer en haussant les sourcils :

"Quoique j'aurai en effet un bon moyen de te faire taire, néanmoins ne prenons pas le risque, je dois prendre soin de toi et non te brutaliser."

Avant de finalement se redresser ayant murmurer ceci, récupérant son grand gobelet de café au sirop caramel pour le porter à ses lèvres satisfait de déguster une pareille merveille le tout accompagné d'un croissant faisant signe à son interlocuteur de prendre place sur une des fauteuils moelleux double mis à disposition pour les clients de l'enseigne.

"J'admet ton humour, mais je réitère que je n'admet pas que l'on sous entende que je suis juste bon à baiser, c'est tout. Aimerais-tu après tout être juste défini comme étant l'héritier de ton père sans qu'autrui cherche à voir plus loin que cela ?"

Au moins l'ancien militaire exprimait ce qui le faisait cogiter, éduquant un peu son cadet qui semblait guère avoir l'habitude d'avoir une personne auprès de lui.

"Qu'attends-tu réellement de moi pour que notre collaboration perdure dans le temps ? Et je parle sérieusement le temps que l'on déguste ceci."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mer 1 Nov - 17:23


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


aucune idée j’ai jamais draguer avant , je suis même pas sûr que ce soit de la drague plus du rentre dedans … et je te veux pas forcement dans mon lit ca peut-être n’importe où …

Chris s’assit alors dans un des fauteuil avec son pot de glace pour commencer a le manger tout en répondant assez franchement au question d’Orion, comme tous les personne d’ailleurs.

ca dépend comment tu veux me faire taire j’ai plusieurs idée aussi mais t’en voudra aucune .

Chris continua de vidé son pot de glace avec le sourire en fixent Orion dans les yeux à chaque question qu’il pose.

j’ai pas dit ça , c’est toi qui le pense pas moi j’en ai aucune idée si t’es bon a baiser ou bon baiseur … quant à la définition d’être juste l’héritier… désoler de te décevoir mais c’est déjà le cas avec tous les partenaire de l’entreprise actuel …. Il ne me voit que comme le fils héritier… et quand je propose une idée , il refuse mais si c’est mon père il accepte , il pense que je suis pas assez mur pour avoir mes propre idée et pense que celle que j’ai vienne de mon père directement . j’ai beau m’affirmer ça ne marche pas, un con reste un con. Mais ça changera pas et je ferais avec voir je changerais ca plus tard quand je serais a la tête.

Puis la question d’Orion était plus sérieuse et pour le première fois Chris le fut aussi pour lui répondre franchement en continuent quand même de manger sa glace.

j’en sais trop rien à vrai dire, certes j’ai envie de coucher avec toi car tu es tout a fait mon style de mec … que ce soit en dominant et soumis, mais je veux pas juste me faire sauter non plus , j’aimerais vraiment quelque chose qui dure justement …. Je sais pas si je suis prêt pour ça ou bien si je vais réussir la dedans sans faire de connais vue que c’est l’inconnue total pour moi, mais j’ai envie d’essayer de voir ou ça va mener. Et le faite que tu veux pas que tu résiste me donne juste envie de tester tes limites encore plus , quitte à te faire peter un câble ca pourrais être drôle a voir , déjà se matin c’était marrent de te voir énerver vue que tu montres jamais tes émotions et c’était pire avec mon père je crois

Chris le regarda alors lèchent sa cuillère de façon un peu provoquante mais sans le vouloir c’était pour récupérer tout le caramel dessus .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 2 Nov - 18:33

Pot de départ
Christopher & Orion
Finalement Orion pensait que c'était certainement la méthode la plus adaptée. Mettre les choses clairement à plat outre les oreilles de son père avec le jeune homme. Autant que tous les deux daignent trouver rapidement un terrain d'entente pour que la cohabitation puisse se faire au mieux car après tout ils allaient presque vivre au quotidien ensemble. Néanmoins les sourcils se fronçaient doucement sous la déclaration de Christopher quant à sa légitimité au sein de l'entreprise. Attrapant l'assiette sur la table basse face à lui avec le TOC étrange d'ôter toute la peau du croissant pour la manger en premier afin de manger le coeur de chair en dernier, il se mit en quête de vouloir aider l'hyperactif à trouver une solution.

"Berne les. Développe ton projet, démontre l’étendue de ton talent et surtout la vision novatrice que tu peux apporter au travers le concept d'un jeu ou d'une console. Ne dit pas que c'est toi, attend les critiques positives et là ensuite annonce clairement la couleur. Tu es jeune et dynamique, c'est ce que les joueurs cherchent et je te parle en connaissance de cause. Tiens regarde sur les jeux, bien souvent avec mon groupe on se disait une chose. Les actions que l'ont a en jeu n'ont pas assez d'impact sur l'histoire à part sur les cinématiques finales et c'est assez décevants. Tu as encore bien des failles à exploiter et je peux aisément te servir de cobaye à ce sujet. Néanmoins pardon de l'expression mais tu dois poser tes couilles sur la table avant de prendre la tête de l'entreprise. Prouve tes capacités avant, crois moi. Amène l'unité au sein des équipes. Ton père est un bon chef je ne nie pas cela, mais il manque cette cohésion, cette étincelle qui fera que les gens seront plus imaginatifs et productifs. En clair fais-toi accepter des équipes, vise les bas de la pyramide et remonte tranquillement. Avec ta verbe tu arriveras aisément à te lier aux gens et ils apprécieront. Une équipe qui t'apprécie te poussera au sommet et à éviter que les actionnaires puissent contester ta légitimité. Conseil d'un militaire qui s'y connais à ce niveau là."

Franchement Orion lui même n'aurait jamais cru être capable d'un tel monologue, comme quoi manifestement l'héritier avait une sacré influence sur lui. Néanmoins fallait dire que c'était lui qui avait ouvert le dialogue présentement. Les sourcils se haussaient avant d'indiquer :

"Ma vie, ou plutôt mon mode de vie passé ne m'a pas donné réellement l'opportunité et le désir de me poser. Les relations sérieuses je n'ai jamais réellement connu ceci. Ce travail c'est pour moi le moyen de revenir à la vie civile, c'est important, je n'ai plus de famille. Pas que je remet en cause que tu sois un gars bien, bien au contraire. Néanmoins imaginons que ça merde entre nous, je perd tout. Et outre cela, si relation il y avait, je crains que ça altère ma raison et mon objectivité qui sont utiles à ta protection."

Le brun se taisait soudainement avant de reprendre calmement :

"Je n'ai pas connu de relations depuis longtemps, pas de sérieuses du moins c'est l'inconnu pour moi. Enfin presque. Je ne considère pas les sex friends comme étant sérieux. De plus je ne te connais pas, pas encore. Je ne connais pas le vrai Christopher. Au-delà de celui qui fait, pardon de l'expression, la grande gueule pour cacher manifestement son inexpérience et donc la peur de l'inconnu. Et au-delà de celui qui fait son chaud lapin laissant croire qu'il ne veut qu'être baisé alors que ça n'est pas le cas. J'ai besoin de plus que cela si tu veux réellement quelque chose, j'ai besoin que tu me montres qui tu es réellement si en dehors tu souhaites qu'il se passe quelque chose."



- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 2 Nov - 19:06


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris le laissa parler jusqu’au bout en le regardent dans les yeux et en mangent aussi avant de prendre son temps pour enfin répondre a tout cela.

Pour l’entreprise, rassure toi je suis apprécier de l’équipe en bas de la chaine, je travaille plus avec eux qu’avec le conseille et c’est juste le conseille qui me soule à donner leurs avis sur des sujet qu’il ne maitrise pas, mais rassure toi je leurs clou le bec à chaque fois ne pense pas que je me laisse marcher dessus. Au boulot je suis comme toi ou mon père a fond dedans à savoir ce que je fais et en plus mon hyper activité m’aide en disent ce que j’ai à dire sans détours quitte a blessé ou fâcher les gens mais c’est comme ça et c’est surtout pour ça que le conseille ne m’aime pas car je dis les choses comme elles sont vraiment, je l’ai envoi chier ou autres, mon père adore ça, ça l’amuse beaucoup d’ailleurs. Donc t’inquiète pas je gère le boulot.

Chris repris encore de la glace avant de poser le pot vide pour parler plus sérieusement avec Orion des relations et tout ce qui vas avec.

tu ne perdras rien si ça ne marche pas … ça marche pas on passe a autres chose point et dans le pires des cas tu retournes bosser avec mon père, on vas pas te viré pour quelque chose qu’on maitrise pas forcement. Après si ça te perturbe comme dans toute chose sa se gère aussi. Et moi j’ai jamais rien eut du tout que ce soit ami sexe Friends ou autre , les seul amis que j’ai eu était mon père, les gens qui bosse au manoir, et encore, et Karl…. C’est assez limité comme truc tu penses pas .

Chris repris quand même son souffle pour continuer sur sa lancé.

Je suis même pas sur de savoir qui je suis alors comment pourrais-je te le montrer à toi ? je suis obligé d’avoir plusieurs personnalité , celle d’un futur patron qui sait ce qu’il fait et comment le faire, celui d’un enfant qui veux rendre son père fier, celui d’un ado qui veux découvrir sa sexualité, celui du mec qui veux savoir c’est quoi être en couple… j’en ai tellement que même moi je sais plus qui je suis et me dit pas de faire un introspection sur moi-même ça ne marche pas je suis comme ça , un caméléon qui veux correspondre au attente des gens qu’il apprécie le plus sans avoir pu être soit même ou sans savoir qui il est ça il a dû grandir trop vite en aillant quelque chose en moins … c’est plus compliquer que ça y ressemble , tu ne sais rien sur moi et alors ? c’est comme ça que commence les couple non, en se connaissant au fur et à mesure des relation non ? j’ai pas envie de te connaitre à travers un dossier en papier je veux avoir ma propre opinons de toi, me faire ma propre version de Orion pas celle du papier pas celle de mon père, la mienne celle que tu me donnera quand tu es avec moi, qui sera diffèrent des autres…. Tu vois ce que je veux dire. je sais pas ce que je souhaite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Ven 3 Nov - 21:49

Pot de départ
Christopher & Orion
Orion l'écoutait attentivement entrevoyant pour la première fois non pas l'héritier mais le futur chef d'entreprise Christopher se dévoilant d'une manière tout à fait "mature" si on pouvait dire. Le garde du corps n'aurait pas du être surprit à ce propos après tout avec le passé qu'avait derrière lui son protégé. Néanmoins jusqu'à présent il n'avait guère eu l’occasion d'avoir accès à cet être-ci.

"Je ne doute pas que tu sois apprécié par les employés de votre entreprise et c'est une bonne chose je trouve. Néanmoins tu ne peux pas me demander de ne pas m'inquiéter. J'ai bien préciser à ton père que si il me recrutait pour toi, tout comme pour lui, ça serait une protection physique et psychologique. Mon but étant que tu te sentes réellement bien à tout point de vue. Vois-moi comme étant celui qui protège tes arrières et sur qui tu peux te reposer. Même si tu sembles être trop fier pour le faire. Ou trop obstiné. Il faut que tu arrêtes de penser que tu te dois de porter le monde sur tes épaules. Cela te portera préjudice à la longue, apprend à déléguer."

Au moins ainsi le grand brun ténébreux précisait réellement son rôle aux côtés de son binôme, devenant son ombre en quelque sorte, profitant de ces minutes à coeur ouvert pour dire les choses telles qu'il les avait perçues lors de ses observations quotidiennes durant l'année écoulée.

"C'est ma mentalité qui me fera perdre ce travail si jamais ça arrivait. Je sais que mon jugement en serait altéré et ça serait néfaste. Oui assez limité je le conçois. Peut-être as-tu juste le besoin de rencontrer d'autres personnes. Ne t'ai-tu jamais imaginé avoir un copain ou une copine ? N'as-tu pas une idée de la personne que tu souhaiterais réellement à tes côtés au travers les années ? Peut-être que je ne remplis pas ces conditions. Après tout tu ne me connais pas personnellement parlant. Sans méchanceté."

La tête se hochait doucement de manière positive comprenant tout à fait la position du jeune homme et surtout ce qu'il tentait d'expliquer. Lui même se sentait parfois comme divisé en deux, Orion le militaire et le civil qui ne se manifestait guère souvent. Attrapant une nouvelle gorgée de café pour se donner contenance :

"Généralement tu apprends à connaitre un tant soit peu la personne avant de te mettre en couple ou lui déclarer de but en blanc : Copule avec moi. Néanmoins je suis d'accord avec le fait que l'on dévoile une facette intime et unique avec son ou sa compagne de vie. Cependant je me dois de te mettre un stop sur une chose. Je ne peux pas d'un Christopher qui réponde à mes attentes. Soit on se doit de faire des compromis, ok. Néanmoins je ne veux pas d'un caméléon. Je veux cette facette dont on parlait juste avant. La personne qui rira avec moi, m'aidera mais inversement aussi qui lorsqu'il aura peur ou sera contrarié me dira les choses. Qu'un vrai lien puisse naître et non quelque chose de faussé. Comprends-tu ? Je ne veux pas le chef d'entreprise, le fils de untel, je veux le Christopher que j'aurai pu rencontrer sur son île."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Ven 3 Nov - 22:10


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


C’est plus facile à dire qu’à faire tu sais. Quand tu as était isoler de tout à ne pouvoir compté que sur tout même , à devenir indépendant bien trop vite sans profiter réellement de ton enfance ou de ton adolescence …. Tu apprends pas à compter sur les autre du jour au lendemain. Et j’ai pas non plus eut l’occasion de le faire non plus , l’école aurais pu aider a ça, sauf que j’avais les cours à la maison donc ma vie sociale étant limité … le reste ne fais que suivre , il me faudra surement un peu de temps pour réussir à faire ce genre de chose. C’est pas de la fierté ou de l’obstination , c’est juste que je sais faire que ça.

Chris regarda son pot vide, il avait encore faim le pauvre d’ailleurs il fit signe a une serveuse pour commander la même chose.

J’en sais rien …. Je vais pas te mentir j’y ai jamais pensé avant ton arriver, c’était pas le truc qui me venais en tête. Et franchement les gens que je connais ne sont pas du tout mon type donc je peux pas te dire, et on peut pas dire sans avoir essayer il me semble. Pourquoi partir directement sur du négatif ? pourquoi ça ne marcherais pas , moi je suis sûr que ça peut marcher faut juste se laisser une chance comme pour tout chose.

Chris eut enfin son deuxième pot de glace qu’il commença à manger en restent très sérieux pour répondre a Orion.

on apprend avec le temps et je t’es déjà demander de coucher avec moi mais tu veux pas. Et ne rêve pas je ne répondrais pas forcement à tes attente sauf si ça va aussi dans mon sens … je fais rarement des chose que j’ai pas envie surtout pour faire plaisir à quelqu’un et ça tu peux demander à mon père. Pour les autres facette malheureusement pour toi elles ont chacun leur endroit , le chef d’entreprise ne sera qu’a l’entreprise, le fils à papa n’est que avec mon père , donc je sais pas du tout quelle facette j’aurais avec toi. Mais je suis pas du genre à mentir ou ne pas dire les chose tu devrais le savoir à cause de mon hyper activité je dis ce qui me passe par la tête que sa blesse ou pas n’a pas d’importance il faut juste que sa sorte. Donc si tu nous laisse une chance on verra bien à quel Chris tu aura, ça sera un Chris qui sera comme ça que avec toi par contre, y’aura surement du vrai Chris dedans mais surement un nouveau Chris aussi vue que sa sera un première d’être en couple . mais pour ca faudrait déjà que tu acceptes qu’on soit ensemble.

Chris arrêta enfin de parler pour pouvoir enfin manger sagement le pot de glace, il avait trop faim a force de parler et il manger assez vite il faut bien l’avouer, le faite de parler lui faisait dépenser pas mal d’énergie quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 5 Nov - 21:25

Pot de départ
Christopher & Orion
La gorge se serrait doucement sous la première remarque de Christopher. Le plus jeune ignorait que le militaire savait ce qu'était de se retrouver propulsé complètement autre part, ayant perdu tous repères y compris ses parents. Et ceci il se devait de lui notifier. Orion voulait lui en parler. Fait ho combien rare, l'ancien militaire ne se confiait habituellement à personne et n'évoquait jamais de choses aussi personnelles. Néanmoins il demandait bien à Christopher de faire ceci, donc il se devait lui aussi d'agir ainsi pour lui montrer l'exemple. C'était donnant donnant après tout.

"Je le sais bien plus que ce que tu peux penser. Mes parents sont morts dans l'attentat des Tours du World Trade Center, j'étais à peine adolescent. Alors les foyers merdiques à ne pas pouvoir faire confiance à qui que se soit merci mais j'y fus abonné. Donc oui je comprend que trop bien ce que tu ressens."

Le visage malgré la confession demeurait être fermé, commandant de nouveau un café, accro à la caféine mais éprouvant surtout le besoin de se remettre de ce récit éprouvant bien que court. Détestant évoquer ce qu'il jugeait être comme une injustice. Néanmoins on ne pouvait changer le passé, mais le futur oui. Il essayait mine de rien d'aider Christopher à se sortir de cela, à ne pas demeurer seul à s'enfermer dans un mauvais schéma. Surtout que son client était intelligent et avait un fort potentiel. Un signe de tête pour remercier la serveuse qui lui offrait un sourire, se retenant de faire une réflexion sur le fait qu'elle tentait sa chance poursuivant alors le dialogue :

"Ce n'est pas être négatif, c'est te prévenir de ce qu'il pourrait advenir par le futur. Je suis têtu, j'ai du mal à m'ouvrir sache le. Je ne veux juste pas que tu enjolives les choses. Le travail c'est le travail, c'est important pour moi. Ceci, cette situation, ce job c'est bien plus que cela. Cela me permet de revenir à la vie civile, de ne pas tomber dingue comme quelques uns de mes anciens collègues. Donc si il devait y avoir un dérapage ça serait en dehors de ce contexte. Je ne veux pas que ça débute sous le couvert du pro' j'aurais bien trop l'impression d'être payé pour ça. Je juge que ça ne regarde que nous."

Et bon sang il passait du : Non catégorique, à "et si" prouvant le désir de faire peut-être un effort, néanmoins cela impliquait réciprocité de cela. Que si il disait : Stop, Christopher ne faisait rien. Le jeune homme était intelligent, cependant l'absence de relation nécessitait à lui évoquer cela, à lui expliquer les choses. Les sourcils se fronçaient :

"Tu me perds. Un coup tu me dis : Je m'adapte. Là tu me dis : Hors de question que je fasse des efforts si ça ne me rapporte rien. Perso je ne pense pas qu'une telle mentalité soit prompte à être une bonne base pour une relation. Je vise le donnant donnant, sans pour autant compter les points. Parce que là tu manifestes, pardon de l'expression plus la mentalité du petit con pourri gâté que les actionnaires pensent que tu es. Quant à blesser l'autre, je pense que si tu tiens un tant soit peu à la personne tu refrènes tes ardeurs et si tu n'y parviens pas tu présentes tes excuses. Hyperactif soit, néanmoins seul toi peut juger d'être un con ou non. Perso je ne veux pas sortir avec ce genre de facette, j'annonce directement la couleur."



- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Dim 5 Nov - 22:17


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris s’arrêta alors de manger sur la confidence d’Orion, il ne le regarda pas car il ne savait pas quoi dire, le coup du désoler pour toi , je sais ce que ça fait et tout le blabla habituel ne change rien et n’apaise en rien. Quand il a perdu sa mère il a souvent entendu les gens s’excuser, et franchement ca l’énerver plus qu’autre chose. Sauf sa grand-mère qui disait les chose comme elle sont de façon directe.

Donc Chris ne dit rien bougent juste avant de se remettre à manger. Chris se mit à réfléchir a ce que Orion lui disant avant de soupiré a ces mot, il veut que ce soit en dehors du boulot si il doit se passer quelque chose .

Mouai sauf que tu bosse 24/7 je te signale donc rarement on se voit dans le cadre privé on se voit seulement dans le cadre pros donc …. J’ai compris le message …

Oui Chris vient de se refermer comme un huitre pour le coup. Il avait du mal aujourd’hui a tout comprendre et à parler aussi . il ne savait pas vraiment ce qu’il veut pour dire vrai, ou du moins il a une vague idée mais sans être a 100% sur non plus car c’est compliquer quand on connait pas le domaine dans lequel on met les pieds. Bref il s’arrêta encore de manger en écoutent encore Orion avant de répondre franchement comme toujours.

T’as pas compris ce que je dis ou du moins tu le comprend comme toi tu en a envie. Je suis caméléon avec les gens car je les connais pas parce qu’il attente quelque chose alors je le fais c’est tout…. Mais avec toi c’est différent j’ai pas juste envie de m’adapter à toi et tes envie, j’ai même aucune envie de faire ça je veux juste être normal rien de plus . Quant à blesser en parlent , je ne réfléchis pas à ce que je dis, même si j’en ai envi ca a toujours marcher comme ça. Je dis les chose comme elle viennent et forcement parfois ca blesse même si je dis les choses comme je les vois sans chercher de détour pour le dire sans cherche d’autre chemin. Vois ça comme être un peu trop franc peut-être, mais mon père apprécie ca car au moins je lui cache rien. Si quelque chose ne vas pas ou ne me plait pas il le sait tout de suite car je lui balance a la tronche pas forcement de la meilleur façon qu’il soit mais il fait avec. Quant à m’excuser ça arrive , pas souvent, mais ça arrive quand même si j’apprécie la personne ce qui est rare.

Chris avait fini son pot de glace pour le poser encore sur la table avant de regarder Orion dans les yeux intensément et très sérieusement.

Sauf…. Que t’as aucune envie de sortir avec moi tu me le fais assez bien comprendre depuis le début … donc on aura un relation pros comme tu le désir …

Ouai Chris était fâcher pour le coup et la discussion le déranger sans vraiment savoir pourquoi. Être lui-même le mettait mal à l’aise et de parler comme ça lui fait peur , il finit par se lever pour payer le tout avant de sortir pour respirer et se calmer car il avait quelque tremblement ce qui n’était jamais un bon signe chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 13:46

Pot de départ
Christopher & Orion
Lorsque deux handicapés des sentiments se retrouvaient à tenter de s’exprimer sur leurs attentes, leurs inexpériences et sur une tentative de flirt cela donnait ceci. Un désastre sans nom. Tous deux frustrés se braquant en quelque sorte sous l’incompréhension face à cette situation fortement inhabituelle pour eux. Un peu plus et Orion en aurait grogné de frustration, Wolfy lui allant alors comme un gant à cet instant. Montrant les dents ou les crocs tel un loup blessé. Il détestait trop se dévoiler, or n’était-ce pas ce qu’il venait de faire de manière partielle ? Si. Ses parents étant toujours un sujet délicat, normal lorsque vous n’en aviez guère parlé à personne et enfoui ça au plus profond de votre être, cela ne pouvait pas guérir. Merde, il fallait quoi à Christopher hein ? Un panneau lumineux indiquant : Ce mec tente de faire des efforts, ça n’est vraiment pas facile, il faut juste te voir en dehors du travail. Ouais il faudrait un sacré panneau hein.

Toujours était-il que pour le coup le grand brun ténébreux en eu la chique coupée, se refermant à son tour telle une huitre comme si Christopher m’entrainait dans son sillage. Maudite journée. Le fil de Mr Howlett jouant au petit con, ne lui laissant guère l’opportunité d’effectuer sa propre défense face une analyse qu’il jugeait totalement injuste et erronée. Sauf que voilà, partir ainsi, tel un gamin, ne donnait pas l’envie au garde du corps de faire d’autres efforts. Soit. Relation professionnelle ok ! Suivant de près le jeune homme ses sourcils demeuraient froncés et son corps tendu, avisant alors l’étrange posture de son client. Se fournissant un sac en papier auprès d’un vendeur, l’italien se hâtait de le rejoindre, l’approchant en lui collant presque le sac sur la trogne. En fait non, il le forçait carrément à respirer dedans :

« Respirez. On rentre. »

Pas possibilité de négocier, ça non. Le vouvoiement étant de retour, preuve qu’une barrière venait de nouveau se dresser entre les deux protagonistes. Bien que l’ancien militaire veillât sur la santé de Christopher, faisant appel à deux individus venant du manoir. Un des deux se chargeant de rapatrier le véhicule du SEAL alors que Orion prenant le volant de la voiture de son protégé l’embarquant ainsi avec lui. La voiture fraichement arrivée fermant ainsi l’étrange convoi. Devait-on dire que la situation était tendue dans les jours qui suivaient ? C’était tout à fait le cas. L’ambiance ayant évoluée de manière radicale. Rien à voir avec la journée précédant l’incident au centre commercial, ça non. Cela en devenait presque épuisant nerveusement. Ainsi Orion accueillait avec soulage un week-end entier de repos. Une grasse matinée le samedi matin, une sortie en ville à boire un verre avec des connaissances et un peu de sport sur le retour.

Le voici donc à présent sorti de la douche, dans une tenue complètement décontractée au sein de ses appartements. A savoir la dépendance du manoir. Henley, bas de training noir, lunette de repos, le voici présentement à cuisiner avec une bouteille de bière à portée de main. Un œil trainant parfois sur l‘écran de télévision qui diffusait un film MARVEL. On était bien loin de l’image dure et intransigeant qu’il offrait au quotidien. Néanmoins l’italien demeurait être un homme. Un homme reconnaissant envers Mr Howlett de ces logements de fonction vraiment incroyable. L’incroyable cuisine équipée et ouverte sur le salon qui contenait une chemine moderne le satisfaisait largement. C’était inhabituel pour lui. Oui on était samedi soir, tard dans la soirée et l’orage grondait au loin. La pluie battait même sur les carreaux, l’air étant chaud, l’odeur du feu de cheminée flottant dans l’air. Cela détendait le locataire de ces lieux, parvenant à lui apporter un peu de paix malgré la situation infernale qu’il vivait au travail.



- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 14:06


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris c’était refermer d’un coup sachent parfaitement que Orion allait faire de même car a se niveau-là il se ressembler vraiment. Il préféra couper cours a tout chose se disent que ça allait mal tourner et que de tout façon Orion ne voudrait rien de plus avec lui que du boulot, du moins c’est comme ça qu’il l’a compris.

À peine dehors a essayer de reprendre son calme il se retrouva avec un sac en papier sur la tronche à respirer dedans pour enfin retrouver un état normal. Le reste de la semaine fut des plus tendu il faut bien l’avouer, Chris ne faisant plus de rentre dedans a Orion, se la jouent juste pros. Plus de surnom chiant, plus de tutoiement non plus , un grand trou c’était creuser entre les deux hommes.

On était à présent samedi et Chris était dans sa chambre à jouer avec Choupi, ou du moins à le regarder jouer pour rester calme. La raison…. L’orage dehors, Chris en avait la phobie et pas la petit mais la grosse phobie, il essaye de rester normal mais il sent parfaitement que ça ne vas pas. Il a fini par se lever récupèrent choupi dans la main pour se diriger vers la chambre de son père. Sauf qu’à son plus grand malheur son père est en Asie pour des contracté. Et Karl est plus au manoir, donc il ne reste plus qu’une solution pour le jeune homme si il veut pas devenir fou.

Il partit alors s’habiller avant de prendre le strict mini pour son furet , les rat étant bien au chaud à dormir, il sortit donc pour aller retrouver Orion. Certes il devait avoir une relation pros mais là il ne pouvait absolument pas rester seul sinon il finirait par faire une connerie. Chris regarda la porte un moment avant de frapper dessus, la tête du furet dépassent du sweat à capuche pour regarder la scène. Orion mit un peu de temps à ouvrir et a peine se fut fait que Chris entra sans même attendre l’accord du proprio ferment la porte rapidement derrière lui comme pour empêcher quelqu’un d’entrer.

Il avait les mains qui tremble un peu sur la porte , les yeux fermés et le visage cacher dans la capuche a essayer de récité une continue que lui avait appris sa grand-mère en cas d’orage. Ca ne marcher pas vraiment , voir même pas du tout mais bon c’était mieux que de céder a la panique la plus total. Sauf que quand il fait ça il est dans son monde, concentrer sur ces paroles à ne pas faire attention à ce qui l’entourent, toujours appuyer sur la porte de l’entrer avant d’enfin ouvrir les yeux pour se détacher.

Chris se sentait vulnérable d’un coup, beaucoup trop. En temps normal il dormait avec son père en cas d’orage, mais là il n’avait qu’Orion sous la main, ça aurai pu être pire. Il finit quand même par regarder le garde du corps dans les yeux , retirent sa capuche pour laisser voir ces yeux vairons pour une fois .

Je peux pas dormir tout seul se soir .

Il n’avait pas vraiment envie d’expliquer le pourquoi du comment, car pour dire vrai il en avait honte. C’était une grande faiblesse pour lui. Il se dirigea alors directement vers le canapé pour se mettre dessus après avoir retirer son sweat et ces chaussures, s’occupent du furet jusqu’à ce que ce dernier ne prenne un des poussins pour manger sur la table basse devant lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 18:14

Pot de départ
Christopher & Orion
Etrangement Orion lui appréciait ce genre de soirée. L’orage et la pluie semblant alors au contraire complètement apaiser notre garde du corps habituellement si tendu et en alerte. Peut-être qu’être en week-end aidait à la chose, l’atmosphère de la pièce aussi, mais pas seulement. C’était dû au passé. Il se souvenait de ces dimanches passés d’une manière presque similaire avec ses parents, bien sûr la bière étant remplacée par un bon chocolat chaud agrémenté de guimauve. Néanmoins le grand brun ténébreux se permettait ce petit écart presque certain de ne pas être appelé en urgence sur son cellulaire. Il ne fallait ainsi techniquement pas grand-chose à l’ancien militaire pour être satisfait, on aurait ainsi presque surpris le jeune homme à fredonner sous un rythme imaginaire surveillant un plat de lasagnes maison. La quantité était impressionnante, Mais le SEAL ne changeait jamais les proportions et il était loin de se douter que ce soir ça allait être nécessaire. Qu’il allait ainsi ne pas être seul à profiter de cette tradition familiale.

Les sourcils se fronçaient sous les coups frappés à la porte, son regard se portant d’abord sur son téléphone : Aucun message. Puis sur l’heure plus qu’avancée avant de se hâter en vue du temps infernal en dehors. Qu’elle ne fut pas sa stupéfaction de voir une silhouette familière se faufiler dans son espace privé et ce sans son autorisation. L’incompréhension se lisant ouvertement sur son visage italien, enfin il aurait encore fallu que Christopher parvienne à le regarder. Observant son invité impromptu, son protecteur n’osait l’interrompre et attendait que son cadet daigne par lui-même ouvrir la discussion. Après tout tous deux avaient passé presque deux semaines glaciales, donc forcément qu’il attendait. Bien que même s’il refuserait de la reconnaitre, le barbu semblait un peu inquiet face au comportement du propriétaire de choupie. Miracle, il parlait ! Néanmoins la politesse était à revoir. Et l’atmosphère ne s’allégeait par pour autant bien que le brun ténébreux n’émît aucun jugement négatif sur la peur qu’éprouvait son comparse face à l’orage.

Un petit grognement et le voici à verrouiller la porte à clé par automatisme, bien qu’ils ne craignaient pas grand-chose au sein de la propriété. Il pouvait en attester ayant mis son nez dans les protocoles de sécurité. Adieu pour le moment soirée de détente, un silence flottant dans l’espace ouvert. L’italien semblant de nouveau se mouvoir, surveillant la cuisson de son plat avant de s’activer devant les fourneaux pour venir quelques minutes plus tard, déposer un vrai chocolat chaud maison. Pas celui en poudre. Celui provenant de vraies fèves, avec une pointe de crème, et quelques ingrédients secrets. Le tout parsemé de mini guimauves. Soit il en voulait à son invité forcé, néanmoins il ne pouvait pas le laisser attraper froid et demeurer terrorisé. Déposant la tasse sur la table basse, il lui tendait silencieusement et le regard fixé sur lui, un plaid douillet dans lequel se nicher et donc se réchauffer alors que Thor semblait faire une blague à l’écran. Le temps semblant se suspendre quelques secondes autour d’eux comme dans l’attente de quelque chose.



- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 18:36


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris était presque terroriser, quoi que non il l’était vraiment , assit sur le canapé à regarder devant lui sans un mot , tremblent encore un peu et ferment les yeux à chaque coup de tonnerre qu’il entend mettent même ces mains sur ces oreilles par moment . Puis quand il les ouvrit il découvrit un tasse de chocolat devant lui. Il se rappela alors d’où il était et surtout avec qui .

Ca faisait quand même 2 semaines qu’il ne se parler presque plus en dehors du boulot et Chris venait de débarquer comme une furie chez Orion sans la moindre explication pour ce dernier , ça devait être assez perturbent quand même. Il pris quand même sur lui prenant la tasse avec un petit « merci », avant de se remettre bien sur le canapé.

Je…. Je supporte pas les orages… normalement je dors avec mon père quand ça arrive mais il est en Asie pour la semaine….

Et la dernière fois qu’il est resté seul durant l’orage a était une vrai catastrophe pour tout le monde, Chris a mis quelque jours à s’en remettre pour le coup, mais là il essaya de doucement se calmer de ce qui se passe , buvant son chocolat tout en regardent Choupie sur la table finir de manger pour se mettre à courir partout pour visité les lieux, même les endroit interdit comme la chambre d’Orion.

En espèrent qu’il avait fermé ces tiroirs, quoi que même fermer choupie arrive a les ouvrir, pour preuve, il revenait tout fière avec un boxer noir en bouche pour venir sur le canapé jouer avec comme si c’était un nouveau jouets. Heureusement ça a l’air d’être un propre et pas un du sac à linge sale. Quoi que ça ne change rien pour la boule de poils.

Chris resta quand même très renfermer sur lui mais pas de la même façon que d’habitude plus dans la peur qu’autre chose à fermer les yeux à chaque fois qu’un éclaire ou que le tonnerre venait. Certes il ne crains pas grand-chose dans la maison mais c’est plus fort que lui .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 22:54

Pot de départ
Christopher & Orion
La situation paraissait être totalement surréaliste pour l'ancien militaire. Bon sang son éducation lui dictait d'être poli, avenant et d'en effet recueillir le jeune homme mais de l'autre c'était une intrusion en bonne et due forme dans son intimité sans même prévenir. Cela lui hérissait le poil, et certainement que si une autre personne avait tenté ceci elle aurait terminé dehors. Oui mais voilà on parlait de Christopher et les choses semblaient être complètement compliquées lorsque cela concernait l'individu présent dans son canapé. Certainement qu'il y avait une raison particulière qui faisait que son cadet pouvait aisément le faire passer d'un état à l'autre mais voilà le garde du corps refusait d'y penser pour le moment. Préférant se retrancher, bien que déjà il sentait de nouveau sa carapace se fêler.

Oui bien sûr que le brun savait que son père était en voyage d'affaires, il conservait tout de même toujours un oeil sur la sécurité en général étant pour lui une chose tout à fait logique pour parer au mieux à toutes les éventualités et ainsi protéger Christopher d'une manière optimale. Ne disant rien face au fait que enfin l'hyperactif semblait formuler sa peur, il se contentait d'étendre le plaid pour le couvrir. Ne tiquant même pas lorsque le furet se servait de jouer d'un de ses boxers pour ensuite se nicher semblait-il dedans, bien au chaud dans le canapé qui ne se trouvait pas loin du feu de cheminée. un soupire émergeant des lèvres de l'italien.

"D'accord. Reste à l'abris ici." Pas très loquace contrairement à la fois au centre commercial, néanmoins il n'avait guère envie de réitérer l'expérience et se contentait de poser la télécommande dans la main de son interlocuteur avant de s'éloigner vers la cuisine conservant un œil sur l'hyperactif au cas où par acquis de conscience sortant le plat du four, se mettant en quête de servir de généreuses part dans deux assiettes distinctes revenant ainsi avec alors qu'un fumet s'en échappait. Il se retrouvait donc à installer le couvert pour deux sur la table basse, s'installant dans le fauteuil annexe pour conserver la distance instaurée par l'héritier de la firme. Pour le coup adieu détente. "Il y a un parafoudre." C'était la seule chose qu'il trouvait à ajouter ignorant sur quel pied danser avec lui, d'ailleurs finalement la question lui échappa bien trop brulante : "Ok, pourquoi moi ? C'est juste par dépit ?"

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 23:09


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


C’était bien une première Chris était plutôt silencieux aujourd’hui , ce qui était normal au vue de son état mental actuel. Il remercia quand même Orion pour l’assiette mangent un peu mais pas des masse non plus , la peur lui bloquant l’estomac. Il la reposa alors sur la table basse pour s’enrouler un peu plus dans la couverture.

Il se fixa alors sur sa boule de poils affaler sur le canapé dans le boxer d’Orion. Quand a Chris il finit quand même pas parler sous les question du garde du corps, même si il avait un peu de mal .

même avec le parafoudre je supporte pas les orages….pas complètement , en dépit car t’es le seul au manoir mais aussi parce que en dehors de mon père tu es le seul en qui j’ai confiance.

Et c’était quelque chose de très rare chez Chris , avoir confiance en quelqu’un, même si il se sont pris la tête y a deux semaines et qu’il se font la gueule depuis, Chris a quand même confiance en Orion. Il essaya d’ailleurs de se reprendre un peu sans y arriver , caressent le bide de son furet tout en essayent de pas sursauter à chaque bruit dehors. C’était un vrai torture pour lui. Depuis tout petit il avait horreur de ça, faut dire aussi qu’a Hawaï les orages avait quand même plus de gueule que ça surtout près de la plage.

Et quand il est arrivé ici , il avait le réflexe d’aller dans le lit de son père sans lui demander son avis. Au début avec un doudou , puis avec son furet. Et encore maintenant ça lui arrive. Sauf que aujourd’hui, son père est pas la donc il fait avec la deuxième personne en qui il a confiance : Orion. D’ailleurs le portable de ce dernier avait sonner surement le père de Chris qui le préviens pour les orages .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 23:35

Pot de départ
Christopher & Orion
Le SEAL haussait les sourcils sentant son cellulaire vibrer décrochant alors sans réfléchir, en faisant signe à son invité de patienter un peu. "Oui... Il est avec moi... Oui je m'en occupe pour cette nuit... Bien monsieur je lui dirais." Le propriétaire de ces lieux, enfin temporaire, raccrochait fixant alors le châtain qui semblait terrorisé : "Tout va bien pour lui, je lui ai assuré que tu restais cette nuit." Son patron lui avait assuré qu'il décalerait son congé, mais ça lui s'en fichait même si il appréciait en un sens le geste du créateur de l'entreprise.

Orion pouvait être réellement du genre vindicatif, son côté italien et passionné certainement. Il était un homme qu'il s'engageait à 100% dans ses relations amicales ou plus si affinité. D'où aussi que l’aîné s'était efforcé de mettre la hola expliquant ses attentes au jeune homme, ses peurs aussi. Imaginez-vous qu'il merde dans son travail et que Christopher en pâtisse à cause de sa tête en l'air, son esprit trop focus. Sauf que cela semblait avoir été tourné au pugilat alors forcément qu'il s'était renfermé. Néanmoins l'ancien militaire n'était pas un sans coeur prompt à piétiner les sentiments du plus jeune. Un grognement lui échappant néanmoins avant qu'il ne daigne se lever et s'asseoir dans le canapé pour amorcer une approche. A Christopher de faire leur moitié du chemin.

"Pourquoi as-tu peur des orages ? Pourquoi moi ? Et pourquoi m'avoir ainsi rejeté au centre commercial ? Je ne t'avais pas fermé la porte, pas complètement, je t'avais laissé une possibilité..."

Autant profiter non ? Autant faire d'une pierre deux coups et ouvrir de nouveau le dialogue. Forcer l'hyperactif à parler, cela pourrait peut-être extraire un peu la peur hors du jeune homme et ainsi apaiser sa crise. Juste détourner son esprit de l'orage qui grondait. Le fait que l'héritier de l'entreprise soit là suscitait en effet deux parts en lui. Celle qui se faisait méfiante, se disant qu'il n'était qu'un faire valoir face à sa plus grande peur, puis il y avait l'autre part qui trouvait cela touchant. Piquant un autre plaid il s'installait picorant à peine pour le moment lui aussi.

"Moi j'aime l'orage, on se faisait des dimanches, avec chocolats chauds, devant un film ou des jeux de société ensemble avec mes parents comme isolés du monde. J'ai l'impression de retourner un peu en arrière lors d'un temps comme cela. Ceci m'apaise." Se relevant comme agité soudainement, l'italien remettait quelques bûches au sein de la cheminée revenant avec de quoi grignoter, des cochonneries plutôt que de la vraie nourriture souhaitant tout de même que son partenaire se nourrisse un peu. "Il faut que tu manges un peu c'est important. Que puis-je faire ?"


- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 7 Nov - 23:50


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris n’avait pas bouger d’un pouce de là où il était , fixent le feu devant lui a présent en laissent Orion parler sans le couper pour une fois . Il le regarda faire sursautent quand même a chaque éclaire c’était plus fort que lui . il finit quand même par le regarder dans les yeux pour lui répondre très franchement a tous ces interrogations.

je te l’ai dit j’ai confiance en toi …. parce que ma mère est mort un soir d’orage…. Et qu’il sont plus impressionnent quand j’étais chez ma grand père, on était parfois juste à quelque mètres même pas … y a même une fois ou la grange a était toucher.

Chris avait toujours pas bouger ressentent ces jambes contre lui pour réfléchir a comment répondre a Orion. Autant y aller directement.

j’ai eu peur et j’ai pris ça comme un refus le faite que tu veux que ce soit que professionnel entre nous vue qu’on est presque 24/7 ensemble , justement pour le boulot.

Chris regarda alors le saladier de cochonnerie avant de regarder Orion dans les yeux intensément , mais toujours replier sur lui-même a sursauté , se rapprochent même d’Orion comme pour avoir moins peur, se collent doucement a lui.

j’arrive pas à manger j’ai l’estomac nouer y a rien qui passe ….

Chris ferma les yeux posent sa tête sur l’épaule d’Orion pour essayer de se calmer un peu plus , respirent son odeur à plein nez pour le coup et il faut bien avouer que ça aide à clamer pas mal. C’est pas le même parfum que son père certes , mais c’est un truc assez masculin quand même. Et ça fait du bien quand même , d’ailleurs il se calme enfin un peu. Ferment les yeux pour s’endormir un peu au passage, saut qu’il sursaute encore à chaque bruit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 16 Nov - 18:05

Pot de départ
Christopher & Orion
L'ancien militaire comprenait d'un coup la peur qui animait le jeune homme. Oui c'était parfaitement logique, cette peur de l'orage n'étant que la résultante d'un choc. Peut-être que cela pouvait être soignable, Orion savait plus que quiconque par exemple que l'hypnose pouvait faire de véritables miracles. Bien sûr il y aurait toujours une légère peur, mais pas au point de paralyser à l'avenir le jeune homme car soyons honnête le garde du corps ne serait pas là tout le temps ainsi que le père de son protégé.

Le grand ténébreux écoutait de manière attentive ce que pouvait bien lui répondre Christopher. Il fallait dire que mine de rien ces deux là étaient tout de même complémentaires. Lui était calme, posé et peu bavard, à contrario Chris' était impulsif, bavard et énergique. Un drôle de duo qu'ils formaient, néanmoins ne disait-on pas que les opposés s'attirent ? Manifestement ces deux là en étaient la parfaite représentation vivante. Un soupir s'échappait des lèvres de l'italien, l'ex SEAL avait donc vu juste techniquement sur le fait que le jeune homme s'était monté tout un scénario sans lui faire part de ceci. Forcément sans communication les choses ne pouvaient guère fonctionner. Chose assez ironique qu'un bavard tel que l'héritier ne parvienne pas à communiquer sur les choses essentielles. Et si ce sarcasme et ce côté pipelette n'étaient que des boucliers ? Cela n'aurait guère surprit le brun.

La surprise se manifestait lorsque le contact fut établi, passant du noir au blanc en peu de temps. L'hôte des lieux n'ayant guère le cœur de le repousser, laissant le jeune homme se calmer. Il sentait que Christopher n'était guère à dormir et lui laissant quelques minutes avant d'indiquer : "On va mettre le home cinéma pour mettre un film, je vais fermer les volets. Comme ça on t'isolera de l'orage ok ? Tu dors ici ce soir avec moi. Mais il faudra qu'on t'aide sur ça Chris, à long terme." La main passait dans le dos de son invité. "Quant à nous, je préfère qu'on en reparle lorsque tu iras mieux. Sache néanmoins que j'ai besoin que tu communiques. Je ne peux savoir ce qu'il se passe dans ta tête et encore moins y remédier sans ton aide." Le ton était calme, guère mordant. "Je peux aménager du temps pour toi. Si je me perd dans mon travail c'est parce que c'est un besoin, je n'ai aucune famille et encore moins de relation. On ne ressort pas de ces guerres sans traumatisme. C'est ma transition."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 16 Nov - 18:20


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris essaya de rester calme ferment quand même les yeux à chaque bruit de tonnerre dehors , regardent soit Orion soit la boule de poils. Il l’écouta avec attention pour une fois avant de répondre très franchement et sans barrière .

Papa a déjà essayer …. La première fois que je suis venue ici et qu’il y a eu un orage, je me suis refugier dans mon placard. Je sais pas comment il l’a su, peut-être choupi a était le chercher, mais il est venue me chercher, c’était pire que maintenant. J’étais tétaniser dans le fond du placard a pas vouloir bouger à pleurer non-stop , même quand il s’est approcher j’ai eu peur de lui et je me suis débattu. Il m’a parler calmement pour me rassurer et ma même chanté une chanson. Il est venue dans l’armoire avec moi pour me prendre contre lui et on a dormit dedans. Et pourtant il avait une réunion le lendemain mais il s’en ficher. J’ai suivi un psy après mais ça a pas marcher des masses … on a essayé d’autre trucs aussi. Mais rien que le fait de venir chez toi est un vrai miracle crois-moi .

Avant il n’aurait même pas pu bouger de son lit mais là il a réussi et choupi à aider quand même pas mal.

même moi je sais pas ce qui se passe dans ma tête alors toi ça va être compliquer je pense mais communiquer la dessus c’est plutôt complexe car j’ai pas de référence.

Chris le regarda faire sans rien dire attendant sagement que Orion revienne sur le canapé après avoir tout installer comme il faut .

je comprends mais moi je veux pas que du boulot entre nous , je veux autre chose aussi quelque chose de plus proche et intime que de te savoir juste derrière mon cul pour le surveiller plutôt qu’autre chose.

Chris se mit un peu à rougir pour le coup avant de prendre enfin son assiette pour essayer de manger un peu il devait faire un effort sinon son ventre vas grogner tout la nuit ça serait chiant. Donc il a mangé un peu avant de venir se blottir contre Orion, les pieds sous ces cuisses car ils sont geler autant les réchauffer et penser à autre chose .

t’as déjà eu des relation sérieux ? ou sexuelle ? c’est comment ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 21 Nov - 17:48

Pot de départ
Christopher & Orion
Le sourcil se haussait alors que lui même revenait finalement avec une boisson chaude, bien qu'il n'eut guère besoin de se réchauffer avec la présence de Christopher à ses côtés. C'était plus par rapport à l'apport de caféine habituel de notre garde du corps, le genre d'habitude assez réconfortante en somme alors que le brun venait de procéder à toutes les mises en place; Venant gratouiller un peu choupi avant de revenir aux côtés de son propriétaire.

"Qu'avez-vous essayés ? Veux-tu me parler de ta mère ? Peut-être que cela aiderait." Le brun l'observait avec attention, tentant malgré tout se s'exprimer avec douceur et compassion. Il comprenait la position de son cadet et peut-être que s'ouvrir pourrait réellement l'aider. "Je sais que l'on se sert aussi de l'hypnose pour les traumatismes de guerre ou de la sophro analyse. Se sont des méthodes très peu conventionnelles j'en ai conscience mais au moins cela agit directement sur la conscience. Plus profondément ainsi. Je ne parle pas d'une guérison totale mais que tu ne sois plus aussi tétanisé."

La main du garde du corps revenait entamer son processus de caresse le long du dos du jeune homme, dans un geste de réconfort et afin de le rassurer. "Si je suis derrière ton cul ça n'est pas pour t'espionner Christopher mais te protéger. Ton père a déjà reçu des menaces te concernant. Je veux juste qu'il ne vous arrive rien à tous les deux. Surtout pas à toi." La gorge s'éclaircissait ne voulant pas trop tourner dans le dramatique. "Je veux juste pouvoir faire la part des choses. Un temps pour le travail et un temps pour nous. Sinon on va finir par se détruire. Je ne dis pas non à quelque chose, mais en dehors. Juste Christopher et Orion, pas Chris et son garde du corps, comprends-tu ?"

Il était manifestement assez compliqué de se faire comprendre par un interlocuteur n'ayant guère d'expérience dans ce domaine, ainsi Orion reprit : "De l'intime oui, mais dans certaines circonstances. De ce genre par exemple, en tête à tête." Les sourcils se haussaient sous la question assez privée. Mais remarquant que petit à petit son invité semblait retrouver un certain appétit et cela le rassurait au fond de lui, déployant de nouveau le plaid moelleux sur eux. "Sérieuse, mhhh pas vraiment, parfois c'était presque le cas mais je refusais l'engagement. C'était être amis mais accompagné du sexe en somme. C'est sympathique, mais tu n'es pas aussi engagé." Tes épaules se haussaient. "Disons que ça va un temps mais ce n'est pas ce qui me permet d'avoir une futur avec quelqu'un."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Mar 21 Nov - 18:20


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris écouta Orion avec attention sans le couper réfléchissant a tout ce qu’il pourrait répondre et surtout comment répondre , il était rare qu’il parle de sa mère, et surtout avec son père car à la base c’était juste un petit aventure. Si ça grand-mère ne l’avait pas appeler il n’aurait jamais su pour lui.

L’hypnose a était essayer et j’ai failli tuer le psy avec … le coupe papier… et on a aussi essayer les animaux … et quelque médicaments, le yoga, l’encens… les jouets antistress, les continues cheloux, les exercices de respirations…. L’isolement dans l’eau aussi. Ma chambre a même était encore plus insonoriser pour ne pas entendre ….

C’est tout ce qui lui venait en tète comme méthode, il y en a surement d’autre bien sûr mais il ne se rappelle pas tout mais au moins il est plus tétaniser dans sa penderie. Le sujet de sa mère était sensible mais pour une fois qu’il peut en parler.

Elle était magnifique , les cheveux long et noir… elle se faisait toujours des nattes et j’adorais les toucher le soir pour m’endormir… elle était toujours douce et elle sentait le monoï et la vanille. Elle travailler dure pour que j’aille à l’école. Puis y avait aussi grand-mère. Elle me parler parfois de mon père en disant que c’était l’homme le plus gentil au monde mais qu’il avait des responsabilité qui fait qu’il ne pouvait pas vivre avec nous, mais qu’elle l’aimer toujours…. Elle voulait pas le déranger ou être un poids, voir une faiblesse pour lui. Et un soir elle est rentrée tard du travail car ça faisait quelque jour qu’elle était malade…. Sauf que son corps en pouvait plus. Mamy c’est occuper d’elle , je m’occuper de changer l’eau pour le gant sur son front. J’avais jamais vue ma mère aussi faible, elle était pale et brulante. Elle avait du mal à respirer aussi. J’ai même aider grand-mère pour lui faire prendre un bain froid , c’est là que j’ai vu son tatouage pour la première fois. Elle me l’avait toujours cacher en disant que c’était un signe de son passé de mauvaise fille rebelle… c’était un paon noir et turquoise qui prenais tout le dos et la cuisse. C’était impressionnent. Puis l’orage est arriver, j’ai dormis avec elle se soir-là du moins je la surveiller , on parler encore quand sa voix à commencer à diminuer …. Et plus rien , mamy a essayer d’appeler les médecin mais l’orage avait couper les lignes et il était impossible de sortir dehors. Ma’ a essayer de la réanimé mais elle a rien pu faire …. Et quand j’ai regardé ma mère un éclaire venait de tomber devant le jardin, on l’a senti dans la maison le courant a sauté c’était …. Bizarre et effrayant, on aurait dit que quelque chose était descendu la chercher ou bien qu’elle était monté d’un coup au ciel….

Chris avait la voix plutôt calme mais nouer , ces larmes c’était mise à couler doucement en silence lui piquant forcement les yeux alors qu’il essaya de se reprendre pour manger sagement . il essaya ces larmes cachent un peu son visage dans ces bras en se sentent vraiment vulnérable pour le coup, mais la main d’Orion dans son dos lui faisait du bien.

je te vois pas comme un garde du corps pour le moment… puis comme un chieur qui fait tout le temps la gueule ….

Chris resta tout contre Orion laissent Choupi venir s’e glisser contre eux pour être au chaud aussi avant de s’endormir vraiment comme une masse.

Hum… d’accord …. Donc je te provoque seulement quand on est que tous les deux ….

Chris le regarda dans les yeux se mettent à rougir un peu mais prenant sur lui pour poser sa question.

c’est comment …. Le sexe…. De le faire avec quelqu’un …. J’ai … a par les truc tout seul j’ai rien fait d’autre et j’avoue que j’y pense de plus en plus …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 23 Nov - 11:39

Pot de départ
Christopher & Orion
Parfois il était nécessaire d'aborder ce genre de sujet, ceux que l'on refoulait au plus profond de soi pour ensuite tenter de réussir à enfermer cela à double tour. Cela paraissant être la meilleure solution sur l'instant. Seulement il fallait bien que ça sorte à un moment donné avant que cela n'envahisse votre être et votre esprit. Orion ne savait que trop cela, il consultait et ne s'en cachait guère. A qui d'autre pourrait-il confier se souvenir du nombre de vies prises à part un professionnel ? Néanmoins le garde du corps savait que Christopher n'avait pas besoin d'un psychologue ou psychiatre, mais d'une personne proche de lui. D'avoir ainsi du réconfort et une structure plus personnelle.

"Je suis sûr qu'elle serait fière de toi tu sais. Tu n'aurais rien pu faire, c'était certainement l'heure pour elle de partir."

L'italien l'attirait plus proche de soit, oubliant presque définitivement ces deux dernière semaines terriblement froides, ne pouvait rester alors de glace face à son cadet dans un tel état. De plus l'hyperactif venait de faire un gros pas, un gros effort pour parvenir à lui parler de celle qu'il avait perdu. Profitant que le jeune homme redresse le visage vers lui pour essuyer les derniers vestiges de ses larmes voulant effacer toute tristesse. Il était presque certain qu'au moins l'héritier dormirait mieux cette nuit, vider son sac était épuisant mais cela vous soulageait indéniablement.

"Tu sais ce que l'on va faire ? On va s'octroyer une semaine complète là-bas. Je vais m'arranger avec ton père pour prendre le temps d'organiser cela, mais ça devrait te faire du bien d'y retourner te ressourcer."

La main continuait ses caresses sur son dos, la seconde revenant à sa position initiale après être certain que le visage de son interlocuteur était sec. Un petit rire sortant alors de ses lèvres, secouant la tête sous le coup de la remarque de Christopher.

"Je ne fais pas la gueule, c'est du professionnalisme. J'ai été militaire, pas comique ou fleuriste tu sais. Cela fait, parait-il, parti du standing de ce genre de travail. Cela repousse en partie ceux qui pourraient vouloir se frotter à toi. Quant aux autres qui tenteraient, je m'en chargerais d'une autre manière."

Etait-ce vraiment professionnel de ta part ? Oui et non. A dire vrai tu n'étais même pas sûr de pouvoir tolérer qu'un ou une autre daigne poser ses mains sur Christopher. Mais ça avant de te le faire avouer bon courage. Les deux sourcils se haussaient. Avec de répondre finalement à sa question :

"C'est important de bien choisir avec qui tu auras ta première fois. Je t'avoue que cela ne sera peut-être pas totalement transcendant et c'est normal. Néanmoins avec la pratique vient le plaisir. Si les choses sont bien faites et que vous êtes à l’écoute l'un de l'autre tout ira plus que bien promis." Le regard de l'ancien militaire pétillait avant de poursuivre : "J'apprécie la découverte des corps, chacun réagissant différemment. C'est assez exaltant. C'est un peu un chasse au trésor, je le vois ainsi. Certaines personnes prennent ceci trop au sérieux. Il faut s'amuser, se détendre, y prendre du plaisir quitte à rire avec ton ou ta partenaire. Ne pas faire quelque chose que tu n'apprécies pas, ne jamais se forcer, le respect est important."

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 23 Nov - 14:15


ft. Chris
HOWLETT
ft. Orion
Williams
Pot de depart


Chris se sentait un peu plus léger mais aussi fatiguer pour le coup mais après une bonne nuit ça ira surement mieux .

Hum…. Marcos doit toujours être chez Ma’, on a un locataire , enfin pas un vrai , un ami d’enfance qui viens s’occuper de Marcos quand je peux pas y aller ….. j’espère juste qu’il vas pas vouloir te manger.

Contrairement au animaux sauvage Marcos et un peu plus docile même si parfois il ne maitrise pas sa force ou que son coté sauvage remonte, surtout les soirée d’orage car l’eau est agité et sa lui titille les sens. D’où le faite que les lit était souvent en hauteur chez Ma. Mais ça lui ferais le plus grand bien , faudra qu’il pense à acheter un gros pousser et plein de fruit aussi. Car ici Chris en mange beaucoup moins alors que chez sa grand-mère il en manger tout le temps e tous les yeux et surtout des mange ou de la noix de coco. Mais ici il pense qu’elle coute chère et ne sont pas aussi bonne.

ouai bah moi j’appelle ça faire la gueule …. Tu tires la tronche ça fait bizarre … Karl au moins était expressif…. Surtout quand j’étais en haut des arbres.

Bah oui Chris était un p’tit singe chez sa grand-mère, faut bien aller chercher les noix de coco … ou les bananes aussi et il adorer ça , la vue qu’il avait d’en haut. Donc pour faire le mur il passer aussi par les arbres.

Chris fixa alors Orion parler de sexe d’un façon assez …. Érotique et qui donne envie, sauf que lui n’a aucune expérience la dessus et ne sais absolument rien du sujet , puis les livre vidéo et autre n’aide pas des masse non plus , il a déjà lu pas mal de truc et rien à faire. Et il peut pas non plus tester sur , ou avec, des amis mec, il en a pas. Et Orion pour le moment faut pas y compter non plus .

mouai je sens que je serais encore puceau a 30 ans si ça continue.

Chris se remit bien tout contre Orion ferment les yeux en respirent encore l’odeur dans son cou, avec Choupi entre eux qui glisse vue qu’il dort comme une masse , on dirait presque qu’il est mort c’était assez amusant sauf pour les gens qui connaisse pas il pense vraiment qu’il est mort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 24/10/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   Jeu 7 Déc - 19:39

Pot de départ
Christopher & Orion
Orion n'avait de cesse de l'observer, se sentant quelque peu rassuré en voyant son interlocuteur parvenir à se détendre, bien qu'il semblait fatigué. Au moins cela laissant présager qu'il allait passer une bonne nuit. Mais par acquis se conscience le garde du corps tentait de davantage l'épuisé en le tenant éveillé, s'assurant à coup sûr que Christopher allait ainsi profondément se reposer. Puis cela semblait quelque peu l'apaiser que de parler de son passé. Certainement qu'il n'avait guère souvent une oreille attentive à qui se confier. L'ex militaire parvenant, à son plus grand étonnement, à suivre son débit de parole surhumain. Cela ne devait pas être réellement donné à tout le monde, peut-être était-ce aussi pour cela que son père l'avait recruté. Sa sincérité et sa patience face aux bavardages incessants de sa progéniture, ne se permettant guère de le juger.

"Tu seras là et j'ai déjà vu pire, ça ne sera pas le premier que je verrais tu sais. On m'a appris les réflexes à avoir en ce qui les concernait et le comportement à suivre. Je pense que ça devrait aller. Je pense qu'il sera surtout enchanté de te revoir."

Cela ne pourrait que faire du bien à l'héritier de quelque peu se ressourcer et de profiter. Il était jeune et donc avait le droit de quelque peu s'amuser, dans les limites du raisonnable bien entendu. Mais une semaine de pause dans son apprentissage ne pourrait qu'être adéquate pour les leçons à venir. Un petit boost dans l'humeur ne pouvant n'être que bénéfique de bien des manières. Lui en profitait pour manger, ne crachant guère sur le plat réalisé. Cela lui remémorant de bon souvenirs en cette soirée, grognant doucement.

"Professionnalisme tu comprends lorsque tu te devras de demeurer sérieux auprès de tes collaborateurs. Christopher, il y a un temps pour jouer et un autre pour être sérieux. A ta guise de me juger, mais je continuerais de toute manière dans cette voix. Hum d'ailleurs qu'aurais-tu fais au final comme métier ?"

Orion le laissait de nouveau se rapprocher et ce sans arrières pensées. Au moins cela semblait avoir le don de le calmer. Mais face à sa réflexion ses yeux se levaient subitement au ciel, blasé par de tels préjugés. En même temps Christopher semblait être un peu casanier, et débutant quant aux choses de la vie alors en un sens il se devait de le rassurer.

"Et ? Bien que je ne pense pas que ça puisse arriver mais si c'était le cas en quoi serait-ce un drame ? Crois moi avis d'un expérimenté, mieux vaut ne pas se précipiter que faire face à une première fois désastreuse que tu pourrais profondément regretter. Malheureusement la réalité faisant que bien des gens aujourd'hui sont des connards finis. Idem pour les femmes. Ne préférais-tu pas que la personne qui sera ton ou ta première fasse preuve d'un minimum de considération à ton égard ?"

- code by l.mactans, avatars by obsession27 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pot de depart {Orion}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pot de depart {Orion}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Depart
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» Kratos Orion
» DEPUIS LE DEPART FORCE DE KAKAKOK LES CHOSES NE MARCHENT PAS LA- BAS
» (m) MADS MIKKELSEN - Orion Harker - LIBRE et NEGOCIABLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Living districts :: Outside Manhattan :: Old Westbury-
Sauter vers: