AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Éclair moi - Kyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/11/2017
Messages : 20
Date de naissance : 14/03/1980
Emploi/Occupations : Professeur en langes étrangères

MessageSujet: Éclair moi - Kyan   Mar 14 Nov - 3:28

J'avais enfin trouvé ma fille et lui avait dit ce que je tenais temps à lui dire en plus de lui faire comprendre que j'étais là pour elle. Je m'étais montré forte devant ma fille, me tenant droite et restant calme. Seulement voilà, mon coeur était perdu dans une tempête d'émotions. Assise sur mon lit, je tournais mon alliance entre mes doigts, laissant les larmes que j'avais retenue devant Arianna couler sur mes joues. J'avais sa carte devant moi, la regardant sans la voir réellement. Je ne voulais pas l'appeler, je n'en étais pas capable. Il travaillait encore pour eux, qu'il s'en serve pour me trouver. Pour une fois que son métier serve à nous rapprocher plutôt qu'à nous éloigner... La colère qui s'était emparer de lui m'avais surprise. Lui que j'avais toujours connue si doux et si tendre... Mais en 8 ans les gens changeaient. Moi par exemple, mon sourire avait disparut, mon rire aussi. Cela n'était plus que des souvenirs qui c'étaient envolé avec la mort de mon mari. Je n'avais jamais accepté sa mort et le revoir après autant de temps m'avait ébranlé à un point incroyable. Cela faisait maintenant des heures que j'étais assise comme sa, ma bague entre les doigts à réfléchir, à me demander ce que je devais faire, à tout remettre en question. Les yeux rouge et bouffis, j'avais l'impression que l'on m'avait tordue le coeur. Retrouver cet homme que je croyais perdue à jamais, avoir sentis à nouveau sa peau contre la mienne, ses lèvres contre les miennes, avoir sentis son odeur, tout ça m'avait perturbé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 05/11/2017
Messages : 46
Emploi/Occupations : agent d'interpol
Quartier : Manathan

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Mar 14 Nov - 17:30

Elle était là, en ville. Elle était là à quelques patté de maison. Tu ne savais pas où. Tu n'osais pas utiliser le boulot pour la retrouver. Tu n'avais aucune idée de comment elle pourrait bien réagir face au fait que tu débarque sans prévenir. Tu est resté installé à ton bureau à fixer ton téléphone. Tu te disais que peut-être elle appelerait et d'un autre côté, tu sentais qu'elle ne le ferait pas. Ce n'était pas pour rien que tu avais chargé quelqu'un de faire des recherches pour s'avoir à quel hôtel elle s'était installé. Personne n'osait te parler vu l'état de tes jointures. Tu avais eut une crise de rage quelques heures plus tôt, pour un rien que tu dis. En fait tu avaia fait des recherches sur Leckart. Il avait disparu de la map, il avait trahit. Il s'en était prit à la famille d'un autre agent. Vu la vie que dégageait ta femme et ta fille, ce n'était pas la sienne et l'information était confidentiel. Tu venait de te trouver un dossier bien à ta botte et la salle de conférence en avait prit un sale coup. Tu t'étais peut-être brisé une jointure ou deux, mais tu t'en fiches et tu ne sens rien. Puis une main glisse au dessus de ton épaule pour laisser tomber un dossier sous ton nez. Tu te redresses, jette un coup d'oeil et quitte sans salutation. Tu avais un but en quittait le bureau et rien n'allait t'arrêter. Tu montes dans ta voiture et tu roule jusqu'au Bronx. Tu pourrais t'y rendre les yeux fermés. Depuis que tu y as retrouvé ta fille, tu as étudié le quartier. Tu t'arrêtes enfin devant l'hôtel, tu écris quelque chose sur un bout de papier et tu t'enfonces enfin dans l'hôtel. Tu.passes l'accueil sans un mot et tu te fais dévisager. Tu fixe les portes une à une avant de t'arrêter devant celle recherchée. Tu baisses les yeux sur le papier entre tes mains et tu le plaque sur ton coeur de façon à ce qu'elle puisse lire l'inscription. " Je suis le plus grand des imbéciles. Je suis désolé. Je n'ai jamais cessé de t'aimer. " Tu hésites un instant, mais tu frappes. Un pas vers l'arrière, tu glisse une main dans tes cheveux pour les replacer juste un peu et tu fixes la porte à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/11/2017
Messages : 20
Date de naissance : 14/03/1980
Emploi/Occupations : Professeur en langes étrangères

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Mar 14 Nov - 23:05

J'étais prise dans cet espèce de tempête intérieur. Je cherchais ce que je devais faire, je cherchais des réponses à mes questions. Devant ma fille j'avais tenté de paraitre forte, d'être là pour elle, mais maintenant je m'effondrais. J'avais été blessé de savoir que Kyan avait si facilement cru que je ne voulais plus entendre parler de lui. Après toutes ses années passés ensemble... Oui nous nous étions disputer comme jamais auparavant, oui j'avais été choquer et même traumatisé de le trouver en sang dans le restaurant, le sentant mourir entre mes bras, mais jamais je n'aurais tourné la page sur notre amour, jamais je n'aurais pus le rayer de ma vie ainsi. Je lui en voulais atrocement, mais le fait de savoir qu'il était là quelque part à l'extérieur me travaillai. La tentation de lui téléphoner, de le voir, de le toucher après toutes ses années était très forte. J'avais tellement de questions que j'avais peur de dormir sachant que je me réveillerais en hurlant.

Assise dans mon lit, mon alliance entre mes doigts, les yeux me brulant à force d'avoir pleuré, les larmes roulant toujours sur mes joues, je laissais donc mes pensées tourner en boucle dans ma tête, me demandant s'il avait refait sa vie, s'il m'avait remplacé, se qu'il avait fait... Ce fut quelques coups frappé à ma porte qui me sortie de ma bulle. Je me levai lentement et me rendit jusqu'à la porte que j'ouvris sans retirer la chaîne de sureté. Ce qui c'était produit avec Leckart m'avait apprit à être prudente. Mon coeur rata un battement en le voyant, j'hésitai quelques instants étant prise entre l'envi de lui ouvrir et celui de lui claquer la porte au nez, mais fini par doucement refermer la porte pour enlever la chaînette, après un minuscule sourire en voyant les mots écrit. Ma bague toujours dans une main, je lui ouvris la porte et le laissai entrer. Doucement, je refermai la porte et remis la chaînette avant de retourner m'asseoir en indien en plein milieu du lit. Je le regardai un long moment, ne sachant pas quoi lui dire, frottant doucement mon tatouage, le poing fermé sur mon alliance. Il y avait tellement à dire que j'étais complètement perdue, mon regard restant fixé sur lui, comme si le simple fait de cligner des yeux le ferait disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 05/11/2017
Messages : 46
Emploi/Occupations : agent d'interpol
Quartier : Manathan

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Mer 15 Nov - 0:47

Tu y repenses, tu te fais pensé à cet adolescent que tu étais quand vous vous êtes rencontré. Tu attends devant cette porte qui est ni la sienne ni la tienne. Tes yeux se ferment au moment où la porte se referme. Tu baisse la tête, mais elle s'ouvre à nouveau. Ton coeur s'emballe et tu la regarde. Tes sourcils ton voyant son visage. Malgré son sourire, tu vois bien la tristesse qu'elle dégage. Tu as un noeud au fond de la gorge. Tu aimerais lui parler, utiliser ta voix. Tu sais que tu n'y arriveras pas, mais tu essayeras pour qu'on jour tu puisses lui dire je t'aimes de vive voix. Le silence pèse et tu ne sais pas ce que tu pourrais lui dire, lui écrire. Elle s'écarte pour te laisser entrer, ce que tu fais d'un pas léger et completement nerveux. Tu refermes la porte derrière toi et tu observe la pièce avant de t'avancer vers elle. Tu la vois sur son lit et un fin sourire se dessinne sur tes lèvres. Elle est magnifique. Tes mains et ta bouche s'anime sans savoir si elle comprennait le language des signes. " Tu es magnifique. Tu n'as pas vieillie. Contrairement à moi. " Tu t'approches à nouveau et tu t'installes avec délicatesse sur la pointe du lit tournant ton torse vers elle. Tu gardes une certaine distance et tu ne cherches pas à la toucher. Tu n'es pas là pour la forcer à quoi que ce soit. Tu le sais, elle a des questions et par téléphone tu es innapte à lui répondre. Tu te racles la gorge et étrangement un son s'en échappe. Tu te surprends toi-même. Tu glisses ta main sur ta nuque avant d'enfouir ta main dans ta veste pour sortir ton carnet et ce stupide crayon. Tu inscris quelques mots avant de lui tendre le carnent. " Demandes-moi ce que tu veux. Transparence. " Tu souris faiblement. C'est vrai, tu ne lui mentirais pas, c'est ta femme après tout. Tu en oublis même qu'à travers le carnet qu'elle a entre ses mains, il y a cette vieille photo toute usé de vous trois que tu as passé ton temps à tâter en silence. Il y a aussi des croquis d'elle. Seule mémoire d'elle imprimé au fer rouge dans ta tête. Tu gardes ton attention et tu te perds sur elle, dans ses yeux, ses cheveux. Tu aimerais la voir sourire pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/11/2017
Messages : 20
Date de naissance : 14/03/1980
Emploi/Occupations : Professeur en langes étrangères

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Mer 15 Nov - 3:47

Ce fut les mots écrit sur le papier à sa poitrine qui me décidèrent à lui ouvrir. Le laissant entrer, je refermai doucement la porte, prenant soin de remettre la chaînette, cette habitude désormais encré en moi. Le cœur battant, je retournai m'asseoir sur mon lit frottant doucement le M sur mon poignet. Je le regardai s'asseoir sur le lit, fronçant les sourcils lorsqu'il tenta de me parler en langage des signes. Je ne comprend pas Kyan, tu devras écrire... Je le vis sortir son carnet et son crayon et le regardai écrire. Ses 8 dernières années l'avaient changé, mais il était toujours aussi séduisant. Je lis les quelques mots qu'il avait écrit avant de retourner mon regard sur lui, lui redonnant son carnet. Me mordillant la lèvre je cherchai par ou commencer. J'ai tellement de questions, je ne sais pas par ou commencer. Tu dis que tu avais oublié certaine chose, est ce la mémoire tes revenue totalement maintenant? Je le regardai attendant la réponse, une autre question me brûlant les lèvres, mais ayant peur de la réponse. S'il avait perdue la mémoire, est ce que j'étais tomber dans l'oublie? J'avais une rafale de questions, mais plusieurs dont la réponse me terrifiait. Mon regard plongé dans le sien, je fini par poser ma question d'une voix basse, presque dans un murmure tellement appréhendais la réponse. M'as-tu oublier? Je fini par baisser mon regard, essuyant rapidement une larme qui coulait à nouveau sur ma joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 05/11/2017
Messages : 46
Emploi/Occupations : agent d'interpol
Quartier : Manathan

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Lun 20 Nov - 0:18

Toi et ta gueule. Qu'est-ce que tu fais là ? Elle a sûrement refait sa vie, tu te retrouves seul pendant huit anss en pensant qu'elle ne veut plus rien savoir de toi et tu te refermes sur toi-même. Elle te croyait mort, ce ne serait pas surprenant qu'elle ait quelqu'un de nouveau dans sa vie. Ton commentaire envers elle est quelque peu lancé dans du beurre. Elle ne comprend pas ce que tu as dit. Ce sera sûrement le plus difficile entre vous, cette communication que vous n'avez plus. C'est si différent. Ta voix qui ne résonne plus, ta main qui a de la difficulté à suivre les mots que tu tentes désespérément d'écrire. Tu crains qu'elle se lasse et qu'elle te laisse tomber, qu'elle t'abandonne comme tu l'as fait avec elle il y a huit ans. Puis les questions commencent, tu es inquiet, très inquiet même. TU ne sais pas à quoi ressembleront les questions et surtout ce qu'elle fera des réponses. Tu ne crois pas qu'elle n'aimera pas tes réponses, mais tu sais qu'elle lui feront mal et tu en souffre déjà. Tu cesses de respirer jusqu'au moment où la première question sorte de ses lèvres. Tu reprends ton carnet et tu réfléchis un instant. Comment dire. Tu aimerais tellement parler, ça t'agresse ce silence, ton silence. Pourquoi est-ce que ce n'est pas simple ? Rien est simple. Puis ton ouï capte quelque chose. Tu lèves les yeux aussitôt la bouche légèrement entre ouverte et les sourcils froncés par la tristesse soudaine. Tu baisses les yeux vers ton carnet pour inscrire cette réponse. « Vous êtes ce que j'ai de plus précieux. Tu as été ma première pensée à mon réveil. Jamais je ne t'aurais oublié. » Tu soupires avant de lui transmettre le carnet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/11/2017
Messages : 20
Date de naissance : 14/03/1980
Emploi/Occupations : Professeur en langes étrangères

MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   Sam 25 Nov - 5:13

Assise sur le lit, je regardais l'homme que j'avais épousé il y à si longtemps, l'homme que j'avais toujours aimé, le premier, le seul. Je pouvais lui poser les questions que je voulais, cependant je ne savais pas par ou commencer. Javais de nombreuses questions, certaines dont la réponse me terrifiait. Je commençai donc par lui parler de sa perte de mémoire, mais alors qu'il réfléchissait à comment me répondre, je lui demandai d'une petite voix, presque un murmure s'il m'avait oublié avant de baisser le regard en essuyant une larme. Son soupire me fit relever le regard alors qu'il me tendait son carnet. Je lâchai un petit soupire ou se mélangeait soulagement et tristesse en lisant la réponse. Lui redonnant son carnet, je remontai le regard sur lui. Tu n'as jamais chercher à nous trouver? Ça t'a été si facile de croire que je voulais te banir de ma vie? Kyan, tu as toujours été l'homme de ma vie, celui que j'ai toujours aimé, même te croyant mort je n'ai laisser personne m'approcher t'étant encore fidèle et toi tu as crus que... Je ne terminai pas ma phrase, mes mots restant pris dans ma gorge. Je baissai à nouveau les yeux, serrant les dents afin de ne pas éclater en sanglots. Es ce que ce n'est que Leckart qui à gâché huit années de nos vies ou c'est tout Interpol qui y sont pour quelque chose? J'aurais aimé lui poser toutes mes questions en rafales, lui demander tout ce qui tourbillonnais dans ma tête d'un coup, comme un pansement que l'on enlève, mais je ne savais pas si j'encaisserais toutes les réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Éclair moi - Kyan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éclair moi - Kyan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Pratiquant la magie au clair de lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: In the city :: The Bronx :: Autres lieux-
Sauter vers: