AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 61
Emploi/Occupations : Employé chez une fleuriste, Tueur à gages à son compte
Quartier : Chelsea

MessageSujet: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 16:52




Qui a tué un homme est un meurtrier ; qui en a tué des milliers est un héros

Jack F. Walters


22 AVRIL 1986 - 31 ANS - AMERICAIN - TUEUR A GAGES / EMPLOYE FLEURISTE
CELIBATAIRE - FT CHARLIE HUNNAM - INVENTÉ - WORKING 9 TO 5

Signes particuliers

✘ Jack F. Walters n'est pas son vrai nom, il fait faire de faux papiers pour chaque ville dans laquelle il s'installe ✘ Il a un truc pour la bouffe chinoise ! Pourquoi ? Il n'en sait rien, mais il aime ça !✘ Il pratique le yoga et la méditation en plus du sport, deux activités nourrissant son besoin de concentration ✘ Étonnement, il est féru de lecture et dévore les romans à l'eau de rose en un instant ✘ Il adore les animaux. Il n'en possède pas, mais il nourrit ceux de la rue, ceux qui passent par sa fenêtre
Personnalité

De part son métier, Jack est un personnage calme, secret et prudent. Il fait tout pour ne laisser aucune trace. C'est d'ailleurs pourquoi la police n'a pas encore réussit à lui mettre la main dessus. C'est un habitant discret, il fait sa petite vie, ses courses au même endroit. Il se comporte comme n'importe quel habitant lambda. Pour des raisons évidentes, il ne s'est jamais vraiment attaché à quelqu'un ou quelque chose. Il doit pouvoir quitter une ville sans y avoir laissé de trace particulière. Il joue le mec distant et froid, ce qui lui a permis d'avoir quelques conquêtes qui savent qu'il n'est que de passage dans leur vie. Il aime les belles femmes, surtout celles qui n'ont pas besoin de lui pour les protéger. C'est plus facile comme ça.
Jack a un code d'honneur. Des règles dans son métier auxquelles il se raccroche pour créer une routine stable. C'est un homme réfléchi, il agit rarement par pulsion. Jack n'a plus fait d'excès d'alcool depuis qu'il a rencontré son mentor. Un verre ou deux passent encore, mais il ne laisse plus de pouvoir à l'alcool, et ce pour deux raisons, la première étant les souvenirs de sa vie "passée", la seconde, le besoin de contrôle sur ses actions. Quand on ne veut pas laisser de trace, on fait attention à ce qu'on fait, peu importent les circonstances. Son appartement est très ordonné, les tâches ménagères prennent rarement de retard. C'est pas qu'il soit maniaque ... C'est juste qu'il aime que chaque chose soit bien à sa place !
Histoire du personnage

Il faut bien un début à tout. Le mien est une histoire d'amour foireuse.

Un putain de dockeur américain et une fleuriste irlandaise un peu trop naïve. Comme dans les films, le fille perd son chapeau qui s'envole et atterrit aux pieds d'un grand gaillard sortant du travail. Il la trouve ravissante, lui a du charme. Et boum, 5 ans plus tard une tête blonde fait son apparition.

Cette naissance est le début des problèmes. La vie chère, les factures qui s'entassent, le travail qui se fait de plus en plus dur... Tout devient prétexte à dispute dans la maisonnée.

Mon père se barrera aux alentours de mes 10 ans. La boutique de ma mère fit faillite. Je n'aime pas trop m'épancher sur cette période. Voir ma mère plonger dans l'alcool n'est pas ce dont je préfère je me souvenir.

Elle a finit par trouver un autre mec. Un sacré morceau, un sale enfoiré. Chef de gang se croyant tout permis. Ca ! Ma mère était protégée ! Tout Chicago et ses merdeux de gangsters à deux balles savaient que si un cheveux de ma mère était touché, il foutrait le feu à tout. Mais c'était pas pour autant que lui la traitait bien. Je ne comptes pas les fois où j'ai vu son visage tuméfié.

L'alcool l'aidait à oublier et à rester amoureuse. Je fermais ma gueule, par ce qu'elle me le demandait. Qu'est-ce que vous pouvez faire à 12 ans ?

Toujours est-il que ce type est le premier à m'avoir collé une arme dans les mains. Il avait pas de gosse, il aurait voulu un héritier pas trop débile pour continuer l'affaire. Mais c'était pas dans mes plans. J'ai continué les études. J'ai même décroché une bourse ! Ca n'a pas été à son goût, du coup il s'est vengé sur ma mère. A 18 ans, on a tendance à intervenir. Je me suis battu avec le beau-père, du moins j'ai essayé, avant que ma mère ne me repousse et me hurle de ne plus jamais faire ça. J'ai compris ce jour là qu'elle ne pouvait plus être sauvée, qu'elle ne voulait pas l'être. Je la revoie encore cajoler son connard de mec, le nez en sang. Elle était bien dans sa vie, elle ne voulait plus être abandonnée par un homme.

Ce soir là j'ai fait mon sac et je me suis taillé.

-------------------------------------------------------------------------------------------

L'université, tout ça... ça n'a duré qu'un temps. J'ai vite perdu ma bourse à cause de mauvais résultats scolaires. Visiblement la physique n'était pas faite pour moi.

Je suis vite devenu fauché.

A 20 ans je me retrouve à la rue, à Indianapolis. C'est là que j'ai été ramassé par Jarod.

Je trainais souvent du côté d'un restaurant italien. Leurs restes de lasagnes étaient top ! Sauf qu'en hiver, c'est pas ça qui donne chaud. La bouteille devient ta meilleure amie.

Du coup, redonner les détails de ma rencontre avec Jarod est compliqué. Je me souviens surtout d'un matin m'être levé sur un lit de camp, dans un appartement miteux avec pas mal de bleus, une migraine atroce et un bras en écharpe.

"Tu n'me connais pas, mais moi je te vois traîner depuis des mois dans le coin. Raconte un peu ce qui t'a amené ici." Voilà ce qu'il m'a dit. Puis il m'a collé un repas chaud dans le bide et donné accès à une douche.

Une nouvelle chance, voilà ce que Jarod m'a donné. Il m'a rééduqué à la vie normale, a soigné mes démons... il m'a entrainé.

Au début c'était par du sport, de la course, un peu de soulèvement de fonte. Pour me décrasser de mon ancien "moi". Puis a été la boxe... LE YOGA ! Oh merde vous auriez dû voir ma tête quand il a voulu m'y mettre !

Tout ça... ce n'était qu'une préparation. Je le vois aujourd'hui, mais à l'époque, j'étais prêt à tout pour le suivre. Un vrai bébé dans le besoin. C'est certainement pour ça que je ne lui avais jamais demandé ce qu'il faisait comme boulot.

Jarod était tueur à gages. Un client lui passait un contrat pour dégommer une personne qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Pas banal hein.

Quand on a fait les fonds de poubelle pendant des mois, crevé de faim et de froid, vu d'autres personnes essayer de survivre à leur manière, on a une moralité mise au placard. Un job est un job. C'est ce qui payait l'eau de ma douche, les murs autour de mon lit et le contenu de mon assiette. Je ne suis pas du genre ingrat.

Je n'ai pas mis longtemps avant de vouloir être "utile" à Jarod. Il me donnait tout et moi je ne faisais rien d'autre que le ménage en retour. J'ai tout d'abord appris à nettoyer son matériel, puis ses armes... Il ne fallut pas bien longtemps avant qu'il ne m'amène au stand de tir.

Je me démerdais déjà pas mal, merci beau-papa, mais j'étais tellement loin de son niveau ! Alors j'ai appris vite, très vite. J'avais un excellent professeur. Tout ce que je sais c'est avant tout garce à lui, puis à ma débrouillardise.

Il m'a enseigné tout ce qu'il a pu, m'a présenté aux bonnes personnes, m'a suivi et conseillé pendant mes premiers contrats. Les 2 ans et demi que j'ai passé avec lui furent les plus intenses. Puis il est mort. Un accident con, lui si prudent s'est fait renverser sur la route alors qu'il allait chercher le dîner.

J'ai alors fait ce qu'il m'avait toujours appris : j'ai emporté tout son matériel, le mien, nos papiers, et je me suis tiré de l'appartement. J'ai rasé mon crane et ma barbe, fait changer mes papiers, et j'ai roulé jusqu'à San Diego. Règle n°17 : un proprio bien payé est un proprio qui ne pose pas de question. Une fois installé, il a fallut quelques coups de fil d'Indiana pour que mes premiers contrats "en solo" tombent. Règle n°1 : pas d'enfant, pas de femme enceinte. C'est pas par ce qu'on a faim qu'on s'en prend aux plus "fragiles".

La routine a fini par s'installer. Un an et demi plus tard, je me teignais en roux et filait pour une autre ville, de nouveaux papiers en poche. C'est toujours comme ça. Je ne m'attache pas, je fais mon boulot, j'emmerde pas mon voisin, j'évite les flics et je me casse quand ça fait trop longtemps que je suis dans le coin.

Près de 9 ans plus tard, me voilà à New York.

J'ai trouvé un appart au-dessus d'une fleuriste. La pauvre dame est âgée. Elle me fait un peu pitié, elle est toute seule à travailler dans sa "boutique familiale".
Du coup... je lui ai proposé un coup de main, à mi-temps. J'y connais rien à la verdure, mais la vieille aime bien m'expliquer. Tant qu'elle ne cherche pas à savoir ce que je fais de mon temps libre, c'est la couverture idéale, qui irait chercher un type qui vend des bégonias ?


QUI ES-TU MON PTIT CHAT ?



Lexouille

Une vieille de 28 ans, bientôt 29 ! Naonnnnn ! Je compte m'amuser parmi vous ! C'est pas la bonne réponse ?


Crédit fiche : Dompteusedelutins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 16:54

Bienvenue parmi nous ! :bril:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 07/01/2018
Messages : 23

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 16:54

Bienvenue ! Excellent choix d'avatar :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 61
Emploi/Occupations : Employé chez une fleuriste, Tueur à gages à son compte
Quartier : Chelsea

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 16:59

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 18:31

Bienvenue par ici.

Je valide grandement le choix de l'avatar en tout cas.

Bon courage pour la suite de ta fichette, si tu as une question ou besoin de quelque chose n'hésite pas à me Mp ou un autre admin et on se fera un plaisir de te répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 18:36

Bienvenue à NY !
Quel bon choix d’avatar ! Il est pas assez vu selon moi
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 19:46

Bienvenue parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 61
Emploi/Occupations : Employé chez une fleuriste, Tueur à gages à son compte
Quartier : Chelsea

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 19:48

Merci à tous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 121
Date de naissance : 08/12/1990
Emploi/Occupations : Danseuse/It Girl

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 20:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 61
Emploi/Occupations : Employé chez une fleuriste, Tueur à gages à son compte
Quartier : Chelsea

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 22:15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mar 9 Jan - 23:24

Mama mia, ce personnage !
Franchement, j'adore ! Le boulot, l'histoire, le caractère, c'est tout bien ficelé, ça me plait plait plait.
(Et puis ne parlons même pas de l'avatar. What a Face )

Bref, je te valide avec grand plaisir mon cher !



Yiha, ta fiche est validée !

Welcome to New-York mon poulet !

Tu as passé le contrôle de la douane avec brio et ton passeport est maintenant tamponné du plus beau des cachets (celui d'la grosse pomme pardi ! )
J'espère que tu as fait bon voyage car il est à présent temps de te jeter dans le grand bain : la jungle de la vie new-yorkaise
Mais ne t'inquiète pas, nous sommes là pour ne pas que tu te perdes dans la foule et que tu te sentes très vite comme chez toi :bril:

Pour ça, n'hésite pas à aller faire un tour du côté des logements afin de trouver le plus cosy des toits pour ta mignonne petite tête (surtout parce-qu'on ne veut pas que tu attrapes froid quand même ) Pense aussi à créer ton Bullet Journal pour compter la liste de tes aventures et des merveilleuses rencontres que tu vas faire dans notre charmante ville, et même des trucs loufoques (on adore les trucs loufoques :hanwi:)
On a même pensé aux petits timides qui peuvent trouver des copains trop cool pour faire des Rps, elle est pas belle la vie ?

Sur tout ça, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance dans ta nouvelle vie pleine de belles choses je l'espère.
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à venir m'embêter par MP et je me ferais un plaisir de te venir en aide (sauf pour siffler les taxis, ça il faut que tu t'y mette tout seul mon grand )

Amuse-toi bien et surtout : BON JEU !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un hombre sin suelo

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 1801
DC/TC : Gabriel
Date de naissance : 15/06/1983
Emploi/Occupations : Lieutenant de police
Quartier : Harlem

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mer 10 Jan - 14:36

Encore une vieille plus jeune que moi

Bienvenue ici, j'espère que tu t'amuses bien avec nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t398-marlonito-sur-instagr
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   Mer 10 Jan - 15:41

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack F. Walters - When a flower hides a Hitman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Welcome to Grand Central :: Passport Please :: Passeports Tamponnés-
Sauter vers: