AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin ☆ Nothing personal, it's just business

Arrivé(e) à NY depuis le : 10/01/2018
Messages : 322
DC/TC : Fred le geek / L'ératique Emma / L'idéal Dorian
Date de naissance : 20/02/1989
Emploi/Occupations : Propriétaire du Little Italy / Baron de la mafia
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 4:15




Judges, lawyers and politicians have a license to steal. We don’t need one.

Pacôme A. Esperanzi


20 février 1989 - 28 ANS - ITALIANO-RUSSE - PROPRIÉTAIRE DU BAR LITTLE ITALY / BARON DE LA MAFIA
CÉLIBATAIRE - FT SCOTT EASTWOOD - SCENARIO - SUPER RICH KIDS

Signes particuliers

✘ Très peu de sourires de sa part, il semble souvent agacé ou énervé. Il n’en esquisse vraiment qu’avec la petite poignée de main de gens qu’il apprécie réellement. ✘ Il est toujours bien habillé, portant une importance assez grande à l’image, sur laquelle sa crédibilité repose énormément. C’est également devenu un petit plaisir avec le temps, accumuler vestons et souliers. ✘ Très persuasif, plus la discussion avec lui s’étire, plus vos chances d’en ressortir gagnant s’amenuisent. Et quand les mots ne suffisent pas, ne doutez point du fait qu’il obtienne tout de même gain de cause. Autrement. ✘ Il paye la majorité de ses dépenses cash, ayant ce petit plaisir à exposer son argent. ✘ Son père toujours en Italie, il se considère comme le pilier de la famille en Amérique. Ça alimente d’ailleurs énormément son ego depuis son arrivée. ✘ On peut très aisément sentir quand il est en colère, mais c’est quelque chose qu’il contrôle relativement bien. ✘ C’est un excellent homme d’affaire, dur et faisant généralement passer la business avant tout le reste, sauf peut-être la famille. Quoique le pouvoir et les abus de la grosse pomme l’on récemment fait quelque peu déraper de ses valeurs fondamentales. ✘ On le voit rarement dans des petits bars ou des restaurants, il n’aime pas vraiment se mélanger au petit peuple. Il fréquente les grands endroits, se tient avec les gens qu’il considère comme étant aussi importants que lui. ✘
Histoire du personnage

Les grandes lignes;
Né à Florence, en Italie, il garde un souvenir étonnement clair de son enfance là-bas. Concrètement, il ne se souvient pas du tout premier logement de ses parents, mais il a toujours aimé prétendre le contraire. Raconter qu’il se souvient de ce que c’est, vivre dans trop petit et trop froid, donne une légitimité relative à ses actions.
Plutôt sanguin depuis son tout jeune âge, Pacôme aurait probablement pu un peu mal tourner si il n’avait pas été suivi d’aussi près par son père, Giovanni. Ce dernier voit rapidement l’intérêt de son fils pour la business, ses capacités également, autre que celle de jouer le gros lourd intimidant. Il l’intègre bien rapidement, un peu jeune sûrement, aux l’affaires familiales.
Pacôme est l’ainé d’une fratrie de trois enfants. Ça ne l’a jamais tué de le dire; Prima la famiglia, la famille d’abord. On ne touche pas à son petit frère, encore moins à sa petite soeur. Il ne s’est jamais pour autant mêlé outre-mesure de leurs vies personnelles. Mais il n’est jamais très loin.
C’est à vingt ans qu’il prend réellement les rennes de la business bâti par son père, malheureusement sans son frère à ses côtés. Ressentant à l’époque une certaine pression qu’il n’admettra jamais, il s’endurcit.
Il se convint tranquillement du fait que le nom, l’aisance et l’avenir de la famille repose désormais sur ses épaules. Ce surplus d’importance lui monte doucement à la tête, l’encourageant à grossir doucement l’affaire. Il s’entoure des bonnes personnes.
Les affaires sont fleurissantes en Italie, en Europe, quand il décide de partir pour les États-Unis. Projet commun et fortement alimenté et encouragé par son désormais inséparable allié, Salem, il décide qu’il est temps d’étendre l’influence des Esperanzi sur un autre continent.
Les ombres de la ville qui ne dort jamais sont de plus en plus contrôlée par la main de fer de l’ainé Esperanzi, qui a depuis longtemps déjà adopté la ville. Loin d’être idéale pour son caractère cependant, ses affaires et ses partenaires l’éloignent de plusieurs des choses qui le gardait jusque là bien ancré au sol. La famille en tout premier lieu.
Personnalité

Intimidant & Orateur; Pacôme poussa un soupir neutre, son regard bleu plongé dans celui du pauvre petit dealer s’étant fait coincé à peine deux heures plus tôt. Consommation de la marchandise. Il souleva à peine un sourcil, une main. « Tu comprends au moins, pourquoi je me sens blessé ? » Il reposa sa main sur la table. Il n’avait pas réellement l’air blessé ou déçu, ses paroles contrastant avec l’expression sévèrement calme de son visage. Il était comme un parent qui coince son enfant à faire une connerie. « T’as brisé le lien de confiance. » Il se recala sur sa chaise. « Ça m’emmerde d’avoir à faire ça, crois-moi. » Il s’en fichait un peu. « C’est pas vraiment contre toi. » Il ouvrit les mains, se montrant faussement impuissant face à la situation. « Mais je laisse ce genre de comportement passer et bien vite, je perds le contrôle. Tu comprends ? » Il se leva, contourna la petite table qui les séparait jusque là, en soufflant de nouveau. Il alla se placer derrière le pauvre petit, plaça ses mains sur ses épaules. « Tranquillo, arrête de trembler comme ça, c’est juste un doigt. » Il serra très légèrement ses mains. « Et comme ça, le lien de confiance sera rétabli, hmmm ? » Il se pencha, tranquillement, alla lui souffler à l’oreille. « Crois-moi, c’est ce que tu veux. » Puis il se redressa en tapotant d’un geste faussement rassurant l’épaule de la pauvre âme avant de le lâcher. Et d’indiquer d’un signe de menton à ses très estimés collègues que c’était leur tour de travailler. Le sale travail, dans ce cas-ci, il le leur laissait.

Autoritaire & Leader; Il balaya l’idée d’un très clair signe de la main, ne laissant planer aucun doute sur la question. « No no, c’est Salem qui s’occupe de ce genre de choses. » Le côté théâtral et tout ça, c’était son truc à lui. Pacôme avait une approche nettement trop terre à terre pour ce genre de fantaisie.  Les deux hommes se complétaient ainsi plus que bien la majorité du temps. Il invita - obligea - l’attention de tous à se reporter de nouveau sur la carte, étendue sur la table. « Le point de réception, le point d’arrivée. Je veux des gars ici, là, et là. » Il releva la tête, ses sourcils éternellement froncés parcourant du regard les gens présents autour de la table. « Nessun errore, c’est un arrivage important. » Il se redressa officiellement, le menton haut, tira légèrement sur le bas de son costume, écarta la poussière inexistante de sa manche et tout le monde comprit ainsi que la rencontre était terminée. On s’éloignait, on retenait l’information. Parce que mieux valait ne rien oublier. Et ne pas faire d’erreur, en effet.

Séducteur & Convainquant; Ses lèvres s’étaient rapprochées de la nuque de la blonde assise sur ses genoux, murmurant quelques mots à son oreille tandis que sa main glissait doucement le long du bras de la belle. Cette dernière avait bien vite légèrement penchée la tête vers l’avant, masquant ses joues rougissantes de ses longs cheveux, tombant en cascade sur ses épaules. Pacôme avait légèrement reculé le visage, cherchant à accrocher le regard de la belle désormais un peu gênée. « Ça te plairait ça, hmm ? » Sa main alla se poser sur la mâchoire de la blonde, glisser jusqu’à son menton. Doucement, mais sans vraiment lui laisser le choix, il tourna sa tête, força le contact visuel. Malgré ce qu’il lui avait chuchoté à l’oreille, ses traits étaient neutres, de cet air imposant qu’il avait toujours. Probablement la raison pour laquelle la jeune femme hocha si timidement la tête. « Allez, vieni» Il s’était levé, l’entrainant doucement par la main vers le deuxième étage de l’opulente boite de nuit.

Esprit de famille; « Allez Lou, c’est moi qui invite. Un banchetto, on mangera bien. » Ils n’étaient pas arrivés aux États-Unis depuis très longtemps, il tenait à souligner. Bien d’autres personnes étaient conviées à sa grande soirée, lui qui ne faisait pas trop souvent dans la mesure, mais ce ne serait pas pareil sans sa petite soeur. « Lou, bella, per favore. » Elle s’amusait de lui, jouait les fausses divas à l’autre bout du fil. Elle devait déjà avoir décidé d’être là, devait être en train de tourner les pages de sont petit carnet pour noter date et heure. « Je te serai redevable d’une danse, hmm ? Come ai vecchi tempi. » Et finalement, elle admettait. Elle y serait. Seul, Pacôme se permis un sourire. « Parfait. On se voit bientôt. Stammi bene sorellina. » Il raccrocha, replaça un brin son veston. Le sourire avait déjà quitté ses lèvres alors qu’il jetait un coup d’oeil à sa montre, sortait de sa chambre d’un pas calme.

Dangereux & Inflexible; « Je ne parle pas un assez bon anglais, hmm ? Tu as mal compris, c’est ça ? » Sa main retenait le visage d’un homme en veston contre le mur de briques. Très fortement. La joue du faux gentleman était déjà bien écorchée. Pacôme approcha un peu son visage du traitre, haussa tout juste le ton. Il n’avait pas besoin de parler terriblement plus fort; l’agacement et la tension se sentait dans sa voix. « Je me suis fais mal comprendre, hmm ? » D’un seul coup, il relâcha l’homme, relevant légèrement ses mains dans les airs. « Per favore, perdonami. Quel malentendu. » Aucun regret sur son visage, pas un soupçon de pardon quelconque. On aurait pu déceler l’ironie si il y avait mis un sourire. L’homme autrefois plaqué contre le mur s’était légèrement incliné, une paume sur sa joue à peine en sang. Pacôme s’approcha, posa une main tout sauf rassurante sur son épaule, s’inclina un peu lui aussi, pour se mettre à son niveau. « Salem va te ré-expliquer tout ça, hmm ? » Il s’était redressé, s’était tourné pour lancer un regard qui en disait long à son associé. « Mon anglais possède certaines lacunes, il ne faut pas m’en vouloir. » Un signe de menton en direction du coupable et c’était au tour de Salem. Le vrai expert des discours entre eux deux. Ce dernier s’était lancé dans l’une de ses si célèbre tirade, alors que le blond relevait déjà doucement ses manches. Leur faisant dos, le regard au sol, l’air peu impressionné par les quelques balbutiements à peine soufflés par le traitre. « Più chiaro ? » Pacôme avait à peine relevé un sourcil, s’intéressant beaucoup plus à la réponse de son collaborateur qu’à celle de l’homme en complet, duquel il n’était prêt à écouter aucunes explications, de toute façon. « Impossible d’expliquer quoique ce soit aux imbéciles … Ils n’écoutent jamais. » « Peccato » Et il se retournait vers le traitre, sans plus d’émotion. « Tu me seras redevable d’une chemise, en plus de tout le reste. » Et il lui asséna sans plus attendre un coup au visage, fort, faisant se reculer l’homme sous l’impact, se cogner contre le mur de briques. Et il poussa un très mince soupir, avant de distribuer la suite.

ET TOI, QUI ES-TU MON PETIT CHAT ?



Pommmme

C'toujours la seule et unique pommmme du net ! Trop enthousiaste à l'idée de tous vous dégommer la tronche avec ce perso. (Et ce malgré l'amour infini que je vous voue, n'en doutez poiiiint. )


Crédit fiche : Dompteusedelutins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 5:40




Re-Re Bienvenue à la maison Hortichaud.

Mio fratello enfin ! Je suis tellement contente de voir enfin la famille au complet.  :bril:

A une époque je pensais Pac injouable mais je me répète, ce que j’ai lu c’est juste tout à fait lui et j’ai tellement hâte de le voir en action IRp avec ta si belle plume et surtout cent fois merci de tenter l’aventure.  

Long live the king.  

Ps : notre gif fav de trop sassy je m’en lasse pas.  



(Salem a tenu à s’incruster comme tu l’vois...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 8:55

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 10:42

Bienvenue chez toi une nouvelle fois ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 05/12/2017
Messages : 48
DC/TC : Aucun (pour l'instant hihi)
Emploi/Occupations : Lieutenant dans la police criminelle + maitre chien
Quartier : Old Westbury - Manhattan

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 11:06

Rebienvenuuuuue, même pas peuur d'abord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 121
Date de naissance : 08/12/1990
Emploi/Occupations : Danseuse/It Girl

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 13:29

T'as le chic pour choisir tes avatars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un hombre sin suelo

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 1801
DC/TC : Gabriel
Date de naissance : 15/06/1983
Emploi/Occupations : Lieutenant de police
Quartier : Harlem

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 14:31

Oooooooooooh

Rebienvenue avec ce personnage haut en couleur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t398-marlonito-sur-instagr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Mer 10 Jan - 22:58

La pressiooooooon ma Louuuu.
(Mais en fait je suis sûre qu'on va trop s'éclater, j'ai déjà hâte. Merci de ta confiance et de ton enthousiasme surtout. )

(Et sinon The King, Me like that. )


Cameron; TU DEVRAIS AVOIR PEUR !


Merci à touuuus ! Z'êtes le best du best, normal que vous m'inspiriez encore des bombes de perso.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 61
Emploi/Occupations : Employé chez une fleuriste, Tueur à gages à son compte
Quartier : Chelsea

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Jeu 11 Jan - 18:04

Tu es beau :bril:

re-bienvenue :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Nothing personal, it's just business

Arrivé(e) à NY depuis le : 10/01/2018
Messages : 322
DC/TC : Fred le geek / L'ératique Emma / L'idéal Dorian
Date de naissance : 20/02/1989
Emploi/Occupations : Propriétaire du Little Italy / Baron de la mafia
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Jeu 11 Jan - 23:37

Quel pur et magnifique compliment. :bril:



(I KNOW RIGHT QUE J'SUIS BEAU. )

Et c'est sur ces belles paroles que j'ai terminé ma fiche. Hâte de jouer avec vous les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 38
DC/TC : Sacha Cunningham
Date de naissance : 03/05/1990
Emploi/Occupations : Sergent Major dans l'unité USMC (United States Marines Corps)

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Ven 19 Jan - 14:16

Re bienvenu tellement contente de voir enfin mon bro dans les back dame

Hâte de jouer le trio familiale et surtout les engueulades de frères ! :hanwi:

Mille merci douce Hortie de réaliser ce petit défi que représente Pac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Nothing personal, it's just business

Arrivé(e) à NY depuis le : 10/01/2018
Messages : 322
DC/TC : Fred le geek / L'ératique Emma / L'idéal Dorian
Date de naissance : 20/02/1989
Emploi/Occupations : Propriétaire du Little Italy / Baron de la mafia
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   Ven 19 Jan - 23:09

BROTHAAAAAAA !

Mais mais, trop mimi ton message, merci. :bril:
(Douce pour me définir, mais quel adjectif parfait. )

Hâte de jouer tout ça aussi ! Quand tu veux ! :hanwi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more   

Revenir en haut Aller en bas
 
ADMIN ; Pacôme A. Esperanzi - No need to say more
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum
» Hentaï
» épées, rondache, paire d'épées et parades?
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Welcome to Grand Central :: Passport Please :: Passeports Tamponnés-
Sauter vers: