AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 06/03/2018
Messages : 2
Date de naissance : 08/05/1978
Emploi/Occupations : Commandant de police

MessageSujet: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 9:28




The only way for evil to succeed is that good men do nothing

Alice Warrington-Pryce


8 MAI 1978 – 40 ANS – AMERICAINE – COMMANDANT DE POLICE
CELIBATAIRE - FT LARA PULVER - SCENARIO – EMPIRE STATE OF MIND

Signes particuliers

✘ Femme à l’allure austère ✘ Un physique avantageux ✘ Des cheveux souvent attachés en chignon ✘ Toujours son arme à la ceinture ✘ Un regard perçant ✘ Une élégance déroutante ✘ Des talons hauts en toute circonstance
Personnalité


Une main de fer dans un gant de velours. Bullshit. Une main de fer dans un gant en béton, voilà ce qu’il faut. Quand, en tant que femme, on occupe un des postes les plus masculins qu’il soit, il n’y a pas de place pour les tergiversations. A son boulot Alice ne laisse transparaître aucune faiblesse. Elle n’est pas non plus un robot sans sentiments, ce n’est pas la question. Mais elle s’interdit tout écart de conduite, tout autant qu’elle interdit tout écart à « ses hommes ». Sévère mais juste, elle sait se mettre en danger à la place de ses équipes quand il le faut. Elle fait barrière entre la bureaucratie et ses inspecteurs. Elle a elle-même longtemps pâti des manigances politiques entravant les enquêtes et saisit toute l’importance qu’il y a à passer outre.
Si elle n’est pas facile à dérider au quotidien – au regard des expériences difficiles qu’elle a traversé – Alice peut s’avérer être une véritable boute-en-train. Bien que certains s’accordent à la qualifier d’orgueilleuse, elle parvient à un niveau d’auto-dérision tout à fait acceptable socialement. Charmeuse et sachant toujours user de ses atours, elle n’hésite pas à mettre en avant sa féminité pour s’imposer.
Histoire du personnage

« Le meilleur moyen pour que le mal triomphe, c’est que les gens biens ne fassent rien » (Lord Edward Edmund Burke)

La société actuelle tend parfois, que dis-je, souvent, à s’affranchir des notions de bien et de mal. Les mentalités évoluent, les normes sociales changent et il peut devenir ardu de trouver des repères de morale avec lesquels évoluer.

Ce ne fut pas le cas pour Alice. Elle naquit un jour de mai de l’année 1978 et l’innocence caractérisant les chérubins ne l’accompagna pas bien longtemps. Son père, George Warrington, était procureur général de la ville de New York à cette époque. Froid, distant mais avant tout compétent, il réfutait l’idéologie de faire grandir les enfants dans les marshmallows et les licornes à fleurs. Selon lui cela ne les préparait au monde qui les attendait, au-dehors. Combien de fois la jeune Alice avait-elle entendu parler du monde extérieur, cruel, mesquin et impitoyable. Elle finit par s’en convaincre lorsque durant sa dixième année son père fut assassiné en représailles par une associations de malfrats cherchant à dominer le marché des stupéfiants à New York.

Heureusement Jodie Pryce, mère d’Alice, était toujours présente pour prendre soin de sa fille. Enfin, sur le papier. Avocate passionnée par la protection de l’environnement, toujours à l’affût d’un combat éthique à mener, Mrs Pryce n’était pas exactement du genre maternant. Aujourd’hui Alice estime encore qu’elle ne la connaît que très peu, ayant passé sa jeunesse auprès de nannies qui ont davantage fait son éducation, dans la mémoire de son défunt père et dans l’exaltation du rôle de sa mère.

Après une adolescence s’étant déroulé sans anicroches – oui, c’est possible – Alice intégra l’école de police, poursuivant l’idéal non dissimulé de protection sociale initié par son père. Brillante, discrète et intelligente, elle apprit avec sa formation à mettre sa réserve de côté afin de s’imposer dans le monde encore très masculin de la police. A 23 ans elle acheva sa formation et prit son poste d’inspecteur au sein de la Crim’. Cette étape de sa vie fut très difficile puisqu’il s’agit alors pour elle de se faire accepter à plusieurs niveaux : en tant que jeune recrue, en tant que femme et en tant que fille d’un estimé procureur. Dans les forces de l’ordre on n’aime pas trop les fils et fille à papa.

Avec détermination, hargne parfois et âpreté toujours, elle parvint à trouver sa place en tant qu’inspectrice. Précise et méthodique, elle parvenait ainsi à exceller dans les aspects bureaucratiques de sa vocation. Elle n’en demeurait pas moins infatiguable, aventurière et surtout savait garder son sang-froid. Il fut vite oublié qu’elle était la fille de George Warrington. D’ailleurs quiconque s’avisait de le lui rappeler se faisait remettre rapidement à sa place. Elle ne devait sa fonction à personne d’autre qu’à elle-même.

Ses obligations professionnelles prirent peu à peu le pas sur sa vie privée. Son mari, qu’elle avait rencontré en école de police, se plaignait de partager son lit avec un fantôme. Inspecteur lui aussi, il n’avait pas pour autant la même velléité de se dévouer à son boulot. Ils parvenaient néanmoins à être heureux autant qu’ils pouvaient l’être et avaient pour projet de fonder une famille. C’était ce que Will racontait à tout va. Alice, quant à elle, éludait souvent le sujet. Elle ne se sentait pas l’âme maternelle, pas besoin de s’appeler Sigmund Freud pour deviner pourquoi. Elle n’avait alors que 32 ans et la perspective d’une progéniture rimait pour elle avec la fin de sa carrière.

Et un jour, tout bascula. Will en avait assez d’entendre Alice lui dire qu’il n’était qu’un planqué. Il se sentait émasculé et voulait lui prouver qu’il méritait autant son badge qu’elle. Alors il prit une mission sous couverture, afin d’infiltrer un réseau de stupéfiants émergent. Alice tenta de l’en dissuader. Il n’avait pas les compétences nécessaires, il avait toujours démontré ses faiblesses aux missions d’infiltration de l’école de police. Rien n’y fit Will accepta cette mission. Alice, ayant été confrontée bien trop jeune au monde violent des réseaux de stup’, sentait le pessimisme l’envahir. Malgré elle, elle attendait chaque jour le coup de fil qu’elle redoutait. Cette communication finit par arriver. Will avait été percé à jour. Sa plaque et deux de ses doigts furent envoyé au poste de police. Son supérieur vint apporter à Alice ces effets. Elle tomba dans les pommes. Lorsqu’elle se réveilla, elle se trouvait à l’hôpital. Elle avait perdu beaucoup de sang. Elle avait perdu autre chose également, qu’elle ne pensait pas pouvoir perdre.

A 35 ans Alice perdit son mari et son enfant à naître dans la même journée. Sous le choc, elle repoussa collègue et amis, elle ignora sa mère qui se réveillait soudainement de sa bulle de plastique environnementale. Elle passa les deux mois de sa rémission seule chez elle, n’étant visitée que par les cauchemars qui l’assaillaient chaque nuit. Au bout de deux mois, elle décida qu’elle devait prendre les choses en main. Elle commença par mettre de côté les affaires de Will. Elle ne voulait pas les cacher ou les jeter, mais elle ne pouvait plus supporter de fixer sa paire de lunettes posée sur la table basse. Puis elle prit un rendez-vous avec un psychologue de la police. Elle devait se convaincre elle-même qu’elle pouvait reprendre mais elle devait surtout convaincre les forces de l’ordre. Deux autres mois passèrent avant qu’elle ne puisse réintégrer son poste. Elle fit rapidement savoir à son entourage de travail qu’elle ne voulait pas de traitement de faveur et encore moins de regards apitoyés.

5 ans plus tard, aujourd’hui. Alice a réussi son pari de se faire accepter en tant que femme et fille de procureur. Plus encore, elle a atteint l’objectif qu’elle s’était fixée : elle est devenue commandant de police. Oh bien sûr, il se trouve encore quelques nouvelles recrues débarquant avec l’espoir de mater la cheftaine qui sert de commandant. Ils sont vite rappelés à l’ordre. Avec sa féminité assumée qui ne l’empêche pourtant pas d’exceller dans les missions qu’elle accomplit, Alice est aujourd’hui une femme respectée par tout le département de la Crim’. Il arrive que quelques nouveaux venus ne passent pas par cette case bravade. Alice prend alors le temps de s’intéresser à eux. C’est le cas de Marlon Ramirez, qu’elle a placé sous sa protection et qu’elle tâche de monitorer pour en faire un bon flic. S’agissant de sa vie personnelle, on pourrait croire qu’elle n’est aujourd’hui réduite qu’à des balbutiements. Il n’en est rien. Elle prend le temps de sortir avec ses amis de longue date, parfois même en semaine et parfois même en boîte de nuit. Elle ne s’interdit aucune envie et explore donc sa sexualité retrouvée. A bien des niveaux.


ET TOI, QUI ES-TU MON PETIT CHAT ?



Aliyah

Ayant pratiqué le RP durant 5 longues années, j’ai interrompu le game (pour cause d’études intempestives!). Je souhaite aujourd’hui reprendre la plume avec vous !


Crédit fiche : Dompteusedelutins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 9:42

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 08/03/2018
Messages : 101
Date de naissance : 19/02/1987
Emploi/Occupations : Journaliste
Quartier : Central Park West

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 11:09

Bienvenue ^^
J'adore ton avatar, je ne la connaissais pas **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 07/02/2018
Messages : 63
DC/TC : Scotty.
Emploi/Occupations : Avocat commis d'office.
Quartier : Harlem.

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 13:10

Bienvenuuue parmi nous :bril: Excellent choix d'avatar en tout cas :bril:
Bon courage pour ta petite fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AdminGive life back to music

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 541
DC/TC : Fred le geek / L'idéal Dorian / Le dangereux Pacôme
Date de naissance : 08/10/1995
Emploi/Occupations : DJ
Quartier : Roosevelt Island

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 16:54

Quelle bonne tête pour le métier sélectionné.
Hâte d'en lire plus !

Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t430-trinity-instagram
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 04/01/2018
Messages : 137
DC/TC : //
Date de naissance : 05/05/1990
Emploi/Occupations : Ecrivain

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 19:43

Lara Pulver Ce choix de fou *_*

Bienvenue parmi nous Smile J'espère que tu vas te plaire :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 23/10/2017
Messages : 273
DC/TC : Sebastian Castellanos
Date de naissance : 21/11/1995
Emploi/Occupations : Gosse de riche d'une entreprise de jeux video
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Dim 11 Mar - 21:36

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un hombre sin suelo

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 1801
DC/TC : Gabriel
Date de naissance : 15/06/1983
Emploi/Occupations : Lieutenant de police
Quartier : Harlem

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Mar 13 Mar - 13:15

OUIIIIIIIIII

Bienvenue parmi nous, j'ai tellement hâte de découvrir son histoire <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t398-marlonito-sur-instagr
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 09/01/2018
Messages : 121
Date de naissance : 08/12/1990
Emploi/Occupations : Danseuse/It Girl

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Mer 14 Mar - 16:26

WELCOOOOME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivé(e) à NY depuis le : 06/03/2018
Messages : 2
Date de naissance : 08/05/1978
Emploi/Occupations : Commandant de police

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Mer 21 Mar - 16:24

Bonjour à tous et merci mille fois pour votre accueil !!

J'ai été un peu longue à terminer - j'ai eu quelques soucis de santé - mais voilà tout est prêt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Nothing personal, it's just business

Arrivé(e) à NY depuis le : 10/01/2018
Messages : 322
DC/TC : Fred le geek / L'ératique Emma / L'idéal Dorian
Date de naissance : 20/02/1989
Emploi/Occupations : Propriétaire du Little Italy / Baron de la mafia
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Mer 21 Mar - 22:12

Wahou, quel personnage.
Vraiment, j'adore l'histoire, le caractère, et j'adore ta plume surtout !
Trop hâte de voir Alice évoluer en Rp et qui sait, peut-être participer à son histoire avec mon grand méchant.

BIENVENUE ENCORE PAR ICI !



Yiha, ta fiche est validée !

Welcome to New-York mon poulet !

Tu as passé le contrôle de la douane avec brio et ton passeport est maintenant tamponné du plus beau des cachets (celui d'la grosse pomme pardi ! )
J'espère que tu as fait bon voyage car il est à présent temps de te jeter dans le grand bain : la jungle de la vie new-yorkaise
Mais ne t'inquiète pas, nous sommes là pour ne pas que tu te perdes dans la foule et que tu te sentes très vite comme chez toi :bril:

Pour ça, n'hésite pas à aller faire un tour du côté des logements afin de trouver le plus cosy des toits pour ta mignonne petite tête (surtout parce-qu'on ne veut pas que tu attrapes froid quand même ) Pense aussi à créer ton Bullet Journal pour compter la liste de tes aventures et des merveilleuses rencontres que tu vas faire dans notre charmante ville, et même des trucs loufoques (on adore les trucs loufoques :hanwi:)
On a même pensé aux petits timides qui peuvent trouver des copains trop cool pour faire des Rps, elle est pas belle la vie ?

Sur tout ça, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance dans ta nouvelle vie pleine de belles choses je l'espère.
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à venir m'embêter par MP et je me ferais un plaisir de te venir en aide (sauf pour siffler les taxis, ça il faut que tu t'y mette tout seul mon grand )

Amuse-toi bien et surtout : BON JEU !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un hombre sin suelo

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 1801
DC/TC : Gabriel
Date de naissance : 15/06/1983
Emploi/Occupations : Lieutenant de police
Quartier : Harlem

MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   Jeu 22 Mar - 16:45

Aaaaaah quel caractère, et quelle histoire aussi

Bienvenue, encore une fois :hanwi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t398-marlonito-sur-instagr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Warrington-Pryce - I am the one that made me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Welcome to Grand Central :: Passport Please :: Passeports Tamponnés-
Sauter vers: