AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:04

Lovée sous la couette, chatouillée par les rayons montant d'un soleil qui baignait en cette douce matinée la petite ville d'Austin. Une nuit de travail bien longue, couchée à quatre heure et l'envie de restée assoupie dans le cocon agréable de sa chambre.
Lou elle aimait lézardée des heures à ne rien faire quand l'emploi du temps le lui permettait mais pas aujourd'hui, non, un événement bien spécial s'était profilé à la suite d'une rencontre toute aussi particulière. Elle avait rencontrée c'gars nommé Sacha, avec qui les langues s'étaient naturellement déliées, il cherchait un toit et elle, bien seule dans sa grande villa avait trouvée bon de lui proposer un toit où resté. Quelques messages échangés et un deal conclu : pas l'choix, c'était le jour j et la brune devait se levée.
La mine de peu d'heures de sommeil encore encré sous les yeux, un pied puis l'autre posé sur le parquet en marbre zébré de sa chambre après une bribe de latence encore dans le flou d'une nuit qu'elle aurait aimée prolongé.
Elle avait envoyée plus tôt l'adresse de son logement à son futur colocataire, bâtisse immanquable, débouchant à la toute fin du quartier d'Austin North, cadeau d'expatriée que son père avait tenu à offrir à sa petite fille chérie. A elle seule, l'espace était compliqué à occupé, quoi qu’à deux, ils auraient encore de la marge.
Parcourant la maison en plein-pied, amorçant par un passage obligatoire à la cuisine, sa journée en se faisant coulé une tasse fumante de café qu'elle dégustait tout en marchant en direction de la grande terrasse qui faisait face à la piscine qui reflétais les rayons déjà bien haut du soleil. La vie n'pouvait pas être plus belle face à ce genre de paysage donnant au dessus de la ville qu'elle semblait redécouvrir chaque jours.
Bientôt, Rosa, l'aide ménagère que la brune avait employée pour s'occuper des lieux, comprenez bien qu'une baraque pareille est difficile à entretenir seule, venait ouvrir la porte. Sacha avait respecté les consignes de sa future hôte en étant à l'heure. La gentille Rosa s'était fait une joie de l'accueillir en le priant de bien vouloir attendre Lou dans le hall d'entrée le temps qu'elle aille la cherchée.
Suffit donc de quelques minutes, laissant le brun seul au milieu d'une pièce immense immaculée de blanc et d'un grand lustre en cristal pour que Lou, déjà souriante de bon matin, vêtue rapidement d'un short en jean taille haut et d'un débardeur blanc, venir en sa direction. « Sacha ! » Les mots suivirent d'une bise sur chaque joues, sa main gentiment posée sur l'une de ces deux épaules.
« Alors première impression de ton nouveau chez toi ? » Son sourire bienveillant accroché aux lèvres, elle le toisait comme une gamine impatiente. Certes pour l'instant, le tour des lieux n'avait pas été fait qu'elle voulait déjà faire sa curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar
I know the silver ☾ will shine for you

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 108
DC/TC : Lucas Esperanzi
Date de naissance : 14/02/1992
Emploi/Occupations : Musicien itinérant

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:04

Après avoir texter jusqu'à tard dans la nuit avec la belle Lou, Sacha avait fini par trouver le sommeil bien qu'il dormais peu dans ce vieux motel. Depuis son arrivé il y a quelques semaines, il n'avait trouver que cette chambre qui entrait dans son budget. Ceci dit le confort n'y était pas, le matelas était dur comme de la pierre et sans parler de l'isolation plus que médiocre qui laissais passer tout les bruits des chambres d'à côté. Pas besoin de préciser que dans ce genre de petit motel ce n'était souvent que des clients d'une nuit, imaginez alors les bruits ou plutôt cris qu'il peut y avoir.  
Ceci dit ce matin là, Sacha était plus que de bonne humeur, une vrai pile électrique, malgré le peu de sommeil qu'il avait eu ces dernières semaines. Et pour cause il avait rencontrer la merveilleuse Lou et ayant appris à faire connaissance avec elle, de fils en aiguille, ils avaient fini par parler de sa situation plus que délicate et en quelques heures à peine elle lui avait proposé une collocation. Bien qu'à l'heure actuelle ils demeuraient encore de simple connaissances, il avait accepter sans hésitation sa proposition. Il avait eu vite fait de quitter cette maudite chambre ayant payer pour son séjour avant de rejoindre l'adresse que la belle lui avait indiquer par message, il avait hâte de découvrir sa nouvelle demeure. Toute fois il avait une certaine appréhension n'ayant pas les moyens de la jeune femme il espérais pourvoir l'aider malgré tout ne voulant pas profiter de sa générosité.
Après quelques longues minutes de trajet en moto, il arrivait enfin devant la maison ou plutôt villa et sa première réaction avait été d'ouvrir grand la bouche. Quittant son bolide,  c'était son sac à la main, son casque sous le bras et  sa guitare sur le dos qu'il avançait lentement vers la porte la bouche toujours autant ouverte détaillant la façade.
Comment une si jeune femme pouvait ce payer une villa pareil ? c'était l'une de ses questions mais comment allait-il faire pour l'aider à payer ou du moins à contribuer ?
Tout un tas de petites questions trônais dans sa tête avant qu'il ne frappe à cette grande porte en bois. Accueilli par une jeune femme qui semblait bien à son accoutrement être la femme de ménage, il se présentait bien qu'elle semblait déjà avoir connaissance de son nom. Lui demandant de patienter il regardais alors l'entrée ou plutôt le hall abasourdit par la grandeur et le luxe qui reflétais ses origines italiennes.
Regardant autour de lui il n'en revenais pas lui vivre ici après avoir vécu plusieurs semaines dans ce vieux motel, c'était un rêve surréaliste pour lui.
Entendant la jeune femme arriver il reprenais plus ou moins ses esprits l'embrassant aussi sasn manquer d'exprimer son enthousiasme.
"Lou ! Je suis heureux de te revoir si tu savais ! Et d'enfin découvrir ta demeure."
Sacha ne cessais de regarder autour de lui comme un enfant dans un magasin de jouets avant de donner ses premières impressions à la belle brune.
"Ecoute c'est un endroit magnifique je m'attendais pas à ça sincèrement.
J'ai encore jamais habité, ni même visiter un lieu pareil alors j'ai hâte que tu me montre en espérant qu'on ce perde pas. J'espère aussi que j'arriverais à ma façon à t'aider pour la participation. Je roule pas sur l'or mais je t'assure que je tiens sincèrement à te remercier pour ta générosité."

Sacha posais ses affaires dans un coin du hall près à visiter les lieux,
bien qu'il semblait embarrasser à l'idée de vivre ici toujours le problème de ses moyens que lui procurais sa situation de musicien.
"Alors on commence par quel bout ? non attends avant il y a combien de pièces ici ?"
La pile électrique était recharger Lou allait alors avoir un avant goût de ce qui l'attendais au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:05

C'était mignon, ce grand enthousiasme qu'avait Sacha à la découverte de la maison dans laquelle la brune habitait depuis sa venue à Austin. Elle aurait aimée connaître cette plénitude et l'exaltation de découvrir un univers que l'on peine, sauf avec un travail acharné, à toucher des doigts. Elle était née et baignée dans le luxe depuis le jour de sa naissance, pourtant elle n'avait pas c'petit comportement de gosse de riche insupportable et qui quémande avec des yeux d'chats un petit peu plus que tout ce qu'elle possédait déjà. Au contraire, elle reconnaissait parfaitement cette chance qu'elle avait d'être une privilégiée dans ce monde encore pourri d'injustices, certes l'argent qui fluctuait dans les caisses n'était pas toujours propre quand il venait de son père ou son frère aîné mais au moins ça payait les factures et par la même occasion tuait les questions côté bourse.
Lou, elle aimait se faire plaisir mais aussi rendre service aux autres, avoir le cœur sur la main était une valeur que sa mère lui avait apprise déjà très tôt. Rien n'sert de juger son prochain d'un regard rempli de jugements quand on peut tout simplement tendre une main amicale et servir une cause plus noble au quotidien. C'était la prêcheuse de bonnes actions du côté Esperanzi, même si elle pouvait avoir du sang sur les mains à cause des saloperies qu'son frère lui chargeait de s'occuper, le lendemain, elle pouvait très bien se retrouvée à la soupe populaire ou à son métier d'infirmière pour se repentir d'une certaine façon des choses moins saines de la veille. Alors quand Sacha évoqua une contrepartie financière, la demoiselle secoua négativement la tête, elle ne faisait pas la charité pour recevoir quelque chose en retour, « Occupe toi d'abord des choses les plus importantes à construire dans ta vie pour l'instant, dis-toi que c'est un peu une maison de vacances tout frais payés puis ça t'aidera pas mal si tu veux monter je sais pas... Un studio d'enregistrement par exemple ? Qu'est-ce que j'en sais ! Ta vie, ton rêve ! » Suivit de ça par un petit coup de coude dans son bras, un large sourire aux lèvres. Il pouvait bien glisser chaque fin de mois un billet sur la table de la cuisine que la brune serait capable de les mettre sur un compte épargne au nom du jeune homme dans son dos.

Voilà l'heure de ce que tout le monde attendait, la grande visite de la maison. Tout d'abord, présentation de rigueur « Je commence par la deuxième maîtresse de maison en mon absence, sans elle, je serais sans doutes perdue pour être honnête ! » Elle fit un petit signe de la main vers Rosa qui se rapprocha, posant une main amicale sur son épaule, « Rosa s'occupe un peu de tout ici, elle loge également avec nous parce-qu'elle n'a pas de titre de séjour. On s'est rencontrées alors qu'elle était sur le point de se faire expulsée alors bien-sûr... Je compte sur toi pour garder le secret. Pendant mon temps libre je l'aide un peu en anglais mais si tu veux, j'suis sûre qu'elle serait ravie de changée de prof !  » Lou ri, suivie par son amie Rosa, « Enchantée monsieur. » Elle avait un petit accent colombien à peine dissimulé, maîtrisant encore avec difficulté la langue du pays dans lequel elle vivait en cachette, Lou toujours en souriant secoua la tête un instant avant de se mettre à rire « Tu peux le tutoyé Rosa, on a le même âge ! C'est Sacha, mon nouveau colocataire ! » Rosa était comme une mère de substitution pour la brune mais aussi une compagne attachante, elle détestait la solitude et avoir prit sous son aile cette immigrée avoisinant l'âge de sa propre mère lui avait aussi permit d'être moins seule dans cette grande maison. Présentations alors faites, Rosa avait en tête sa petite façon de souhaitée la bienvenue  « Je vais préparée petit déjeuner pendant que tu fais le visite. » Lou en réponse hochait la tête avant de la laissée partir, ajoutant au jeune homme « Tu va voir c'est une tuerie ! » puis commençait à marcher dans le hall en lui faisant un petit signe de la tête pour le suivre. « Honnêtement, je n'ai jamais pris le temps de compter en tout, nous avons cinq chambres et presque le double en salle de bain, il y a une pièce cinéma et une bibliothèque avec des livres venus de plusieurs pays. Si tu a besoin de stocké des instruments, ou même besoin d'une pièce pour jouer, je pense qu'on pourra facilement trouvé ton bonheur. » Elle traversait la salle à manger qui surplombait le hall, blanc et épuré avec quelques touches de mobilier de différents pays et de différentes couleur qui mettait un peu de pep's à la pièce, poursuivant sa marche jusqu'à une porte qu'elle poussait en direction du salon avec cheminée avec une vue qui donnait sur tout Austin. « Ici, nous avons le premier salon ! » Elle laissait Sacha s'imprégner pendant plusieurs minutes de chaque pièces puis passait à la suivante et ainsi de suite jusqu'à l'étage fourni par un magnifique escalier en marbre blanc.

Au fond du couloir, il y avait deux portes qui se faisaient faces sur la gauche et c'est chemin que prit Lou pour emmené Sacha dans l'endroit sans doutes qu'il attendait le plus de visité : sa chambre. La brune poussait alors l'une des deux portes, l'autre donnant sur sa salle de bain privée. La chambre donnait sur le côté boisé de la villa, celle-ci étant fourni d'une quantité astronomique d'arbres de diverses espèces dont certains même produisaient des fruits. Se poussant un peu, laissant champ libre au passage de son ami, elle lançait dans son dos une fois dans la pièce, « Bienvenu chez toi Sacha. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar
I know the silver ☾ will shine for you

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 108
DC/TC : Lucas Esperanzi
Date de naissance : 14/02/1992
Emploi/Occupations : Musicien itinérant

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:06

La jeune femme lui avait bien parler d'une grande maison, encore trop grande pour eux deux mais il avait été loin d'imaginer une tel villa. Certe le luxe tout ça il connaissais un peu de par les moyen de sa famille mais il n'avait jamais été très fan de la façon dont il l'exposais au yeux du monde, ce pavanant tel des paons, c'était loin d'être le style de Sacha. Ni même de Lou à aucun moment en lui parlant, il aurait deviner qu'elle disposais d'un tel capital. C'était une qualité qu'il appréciais chez elle au même titre que sa simplicité et sa gentillesse. En parlant de cela elle avait aussi une grande générosité, la transition entre ce petit motel miteux dans lequel il avait vécu ces dernières semaines et cette villa somptueuse dans laquelle Lou l’accueillais généreusement était plus que dérisoire.  Sans nul doute qu'elle ne pouvait qu'avoir un cœur en or avec un tel geste car pour le coup Sacha n'était pas loin de ce que lui avait dit sa famille quand il est parti, il n'était pas à la rue mais la frontière n'était pas bien large, sans Lou nul doute qu'il aurais sûrement fini par baisser les bras et rentrer dans son pays.
Pour toutes ces raisons il tenais à la remercier au moins pour contribuer à l'entretient de cette demeure, mais rien n'y faisait elle refusait corps et âme.
"Mais il est hors de question que je vive à tes frais t'es folle t'as vue la grandeur de la maison, enfin villa. Même pour ma carrière je dois te remercier d'une façon ou d'une autre Lou, tu imagine pas l'épine du pied que tu me retire. Grâce à toi je vais pouvoir poursuivre et oui peut-être finir par croiser une maison de disque va savoir !"  
Commençant un peu à connaître la jeune femme, au moins un minimum il tâcherais de lui renvoyer l'ascenseur et si ce n'est pas financièrement il trouverais une autre idée pour compenser.

Les affaires poser dans le hall, voilà le moment qu'il attendais et la visite commençait par une petite présentation d'une petite dame au style très sud américain, cette femme semblait être ni plus ni moins que la gouvernante, ok là c'était gênant pour lui. Le luxe il connais mais jamais il n'avait eu ce privilège lui qui avait déjà bien du mal à s'en sortir, ce retrouvais avec une gouvernante. Il faut dire que la maison semblait grande alors c'était nécessaire qu'il y ai un peu d'aide. Toute fois quand Lou glissais l'histoire de Rosa, il comprenais la situation et en aurait sûrement fait de même si il en avait eu les moyens, une preuve supplémentaire que Lou était une personne au grand cœur.
"Compte sur moi je ne dirais rien et ça sera avec plaisir que je t'aiderais en anglais, enfin dans la mesure du possible évidemment, je n'ai rien d'un prof."
Sacha laissait échapper un rire avant de lui tendre la main afin de se présenter comme il ce doit.
"Oui on se tutoie hein je suis pas un Lorde non plus."
Entendant alors l'accent de la jeune femme il était assez amusé, ça apportais une touche de soleil dans la villa et pour sûr que la vie ici n'allait pas être triste. Une fois Rosa parti la visite commençait, il avait déjà eu un aperçu du style de la maison par le hall et la suivant dans la prochaine pièce il commençait à avoir la tête qui tourne sous l'énumération du nombre de pièce.
"Cinq chambre mais on est que trois et dix salle de bain bon je conçoit que pour vous les femmes ils vous faut de la place mais c'est un truc de ouf ! Un cinéma en plus et bien allons, t'es sûre on est chez toi c'est pas un musée plutôt."
Chaque mètres qu'il faisait Sacha levait la tête dans tout les sens pour découvrir les lieux, il était touché par sa proposition ne voulant pas s'imposer ou même demander ça tombait à pique.
"Pas que j'aurais besoin d'une pièce entière mais je voudrais juste pas te déranger quand je vais jouer, et j'ai juste ma guitare en instruments donc dit moi juste ou je peux me mettre pour éviter de te réveiller ou quoi quand tu rentre de tes gardes."
Découvrant la salle à manger puis le "premier" salon il aimait assez ce style qu'elle avait donner à la maison on pouvait y reconnaître assez aisément ses origines italienne.
"Premier salon sérieusement mais on à de quoi vivre à dix ici c'est un truc de fou."
Les réflexions de Sacha était un peu toutes similaire à chaque pièce, il avait du mal à réaliser que c'est ici qu'il allait vivre à présent dans ce grand espace. A le voir on dirait un gosse dans un musée. Montant à l'étage il allait enfin découvrir "sa pièce".

A l'étage il remarquais les portes qui se faisait face, elle lui avait parler de plusieurs chambre et salle de bain il supposait qu'au moins chaque chambre disposait d'une salle de bain privé.
Entrant dans la pièce qu'elle ouvrait Sacha lui faisait un signe de tête en remerciement pour l'avoir laisser passer. C'était dingue à croire que Lou avait réussi à cerner la personnalité de Sacha en un regard, cette chambre était parfaite et lui correspondait vraiment.
"Wow c'est dingue t'as lu dans mes pensées ! Merci pour tou Lou la chambre est parfaite !"
Il se dirigeait alors vers la fenêtre cette vue boisée était magnifique cela lui rappelais les bois Irlandais.
"C'est à toi les bois là ? Me dit pas que la propriété va si loin que ça sérieux ?"
Se tournant vers la brune, là il allait devoir miser gros pour la remercier, même un resto ne suffirais pas pour tout ce qu'elle lui offrais.
"Je suis gêner je sais pas comment te remercier de tout ce que tu fait pour moi vraiment, dit moi ce que je pourrais faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:06


Dès l’instant où Sacha avait suggérer de nouveau une quelconque participation financière auprès de la grande brune, il s’était vu recevoir en réponse un simple regard : sourcils froncés, lèvres plissées, mine menaçante mais pas bien méchante qui ne voulait pas dire autre chose que, ne cherche même pas à me contredire petite sauterelle sinon ça va barder. Il allait bien vite comprendre qu’une fois avec une idée derrière la tête, il était difficile que la demoiselle donne raison à celui-ci sur quoique ce soit concernant sa présence dans cette maison.

La visite s’était faite sous les réflexions du jeune homme qui ne tarissait pas de répétitions dans ces propos au sujet de chaque pièce de la maison après que Lou les ait présentées. La plus amusante fût sans doutes celle où il ne se cacha aucunement de sa légère misogynie qu’il avait bien vite excusé en passant à autre chose, faisant état que la villa dans laquelle elle habitait avait des allures de musée plutôt que d’une maison. « Ouais, et on touche avec les yeux aussi c’est une évidence… Tu casse, tu remplaces ! » Et à voir la mine qu’il avait alors adopté à ce moment, il était clair que le second degré n’était pas toujours facile à percevoir dans son cas, ce à quoi Lou préféra rire en lui donnant une petite tape sur l’épaule.
Il revenait sur la proposition de la demoiselle, celle qu’elle avait avancée au sujet du nombre incalculable de pièces inutiles dans cette vaste bâtisse et à entendre Sacha, il semblait encore timide face à la récente idée de la cohabitation. Lou, bienveillante, tenait à mettre un point d’honneur à ce qu’il se sente le plus vite à l’aise entre les murs de cette maison. Elle hochait la tête, écoutant le peu d’instrument qu’il trimballait avec lui. Pas étonnant vu sa condition. « ‘Bin, on peut toujours la meubler cette fameuse salle où tu peux jouer. Appeler quelques contact pour l’insonoriser ne m’coûterai rien et puis faut bien que tu te sentes comme chez toi… Ce n’est pas en faisant en m’arrangeant que tu vas être à l’aise. » Le respect de celui-ci face à son hôte était tout à fait respectable mais à quoi bon s’installer chez quelqu’un si ce n’est pas pour s’y sentir aussi à l’aise que chez soi ? Elle lui avait doucement sourie, dévoilant ses dents mais aussi les légères fossettes de chaque côté de sa bouche avant de tourner les talons et continuer la visite.

Tout ça les avait menés à la pièce maîtresse de la nouvelle vie que le jeune homme s’apprêtait à commencer. Parmi les chambres disponibles de la maison, la brune avait été ravie d’avoir eu envie d’aménager celle-ci pour son colocataire quand elle l’entendit s’émerveiller en se penchant contre la fenêtre pour admirer la vue. « Si, c’est à moi, il y a des arbres fruitiers, des conifères, un peu de tout… J’aime bien la végétation. C’est apaisant et je me suis dit que pour t’aider à trouver l’inspiration, cette chambre serait sans doute l’idéal. »
Ça lui faisait plaisir, l’enthousiasme qu’avait eu Sacha pendant toute la visite et même maintenant, sa reconnaissance de lui offrir un toit sous lequel loger. Ca la gênait aussi, toute cette avalanche de compliments et de gentillesse, qu’elle balayait d’habitude en parlant d’autre chose mais elle n’avait aujourd’hui pas le choix que de sourire et de les acceptés.

« Il n’y a rien à faire, à part peut-être déballer ta valise et me rejoindre pour prendre le p’tit dej ! Rosa doit nous attendre. » Elle commençait à rebrousser chemin, s’arrêtant dans l’encadrement de la porte en posant sa main contre le bois blanc qui encadrait l’entrée de sa chambre avant de tourner légèrement vers lui, « Prend ton temps, enfin pas trop sinon j’vais tout manger ! » A ça, elle haussait les épaules d’un petit air faussement désolée de l’avenir funeste au fond d’son estomac du fameux, du délicieux petit-déjeuner de Rosa avant de lâcher un rire, s’échappant aussi vite qu’elle avait sorti la réplique pour aller en direction de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar
I know the silver ☾ will shine for you

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 108
DC/TC : Lucas Esperanzi
Date de naissance : 14/02/1992
Emploi/Occupations : Musicien itinérant

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Jeu 19 Oct - 18:07

Sacha avait essayer de glisser dans une dernière tentative de glisser une quelconque participation mais le ton était vite donner par la petite brune et il savait vite quel genre de vie cela allait être à ses côtés.

Pendant la visite Sacha avait du passer pour un gamin ou un attardé, sûrement les deux quand dans chaque pièce il trouvait une remarque à faire. Il avait bien du mal à réaliser, qu'ici cette immense maison serait son chez lui. Il riais quand Lou soulignais que chaque chose casser devais être remplacer ce qui était en soit logique.
"Bien madame je veillerais à ne toucher à rien alors, j'aurais pas les moyens de remplacer rien qu'un verre alors j'imagine même pas si je cassais un de ces objets."
Evidemment il exagérais un peu, un verre serait sûrement dans ses moyens mais pas le reste ça c'était sûr.
Revenais sur le tapis l'idée d'aménager une pièce de musique et Sacha était tout sauf à l'aise avec cette idée, d'avantage quand elle parlais de faire déplacer des gens.
"Je suis pas non plus une rock star ma belle tu va pas faire déplacer des gens juste pour que je joue de la guitare fin vraiment ça me gêne. On est chez nous certe mais je veux pas te coûter des sous à peine arriver, on aura le temps de voir à l'avenir tu crois pas ? Vraiment ça me touche mais j'ai pas assez d'instruments pour que tu investisse dans une isolation"
Il était sincèrement toucher de voir que la jeune femme était prêt à investir pour son bien être, pour lui cela représentais une somme considérable mais de son point de vue à elle les choses était sûrement autre et c'était vraiment touchant de se sentir considéré ainsi, elle avait vraiment le cœur sur la main.

La visite c'était terminer par "l'antre" de Sacha, sa pièce à lui et pas des moindre, sa chambre. Il avait été imprésionné de voir à quel point la jeune femme avait choisi la chambre qui lui correspondait le plus. Et la surprise augmentais d'avantage  quand il réalisait la taille du domaine, tout ces arbres regroupés comme un mini forêt faisait partie du terrain c'était inimaginable pour lui.
"Ok cette villa c'est un truc de dingue Lou t'es au courant ? Mais tu as visé juste c'est apaisant, merci beaucoup d'avoir penser à moi de cette façon en tout cas c'est parfait."  
Il était obligé de la remercier au moins par de simple mots puisqu'il ne pouvait pour le moment rien faire d'autre, une chose est sûr il lui serais éternellement reconnaissant pour cette nouvelle vie qu'elle lui offrais.

"Ça devrais être rapide pour ce que j'ai...une viré shopping me ferais pas de mal je crois. Je descend tout de suite j'ai une faim de loup, j'espère que Rosa cuisine bien !"
Posant son sac sur le pied de son lit il l'ouvrais commençant à étaler ses quelques chemises et tee-shirt sur le lit quand Lou l'interpellais encore dans l'entrée de sa chambre.
"T'as pas intérêt ou je fais un scandale !"
Sacha lui lançait un regard presque menaçant, comme si ses yeux noisettes pouvait avoir un air menaçant.
Il ne tardais pas à ranger ses affaires dans les armoires prévu à cet effet et à courir comme un dératé pour rejoindre la cuisine. Une fois dans la pièce, il avait sûrement manquer de faire une crise cardiaque à Rosa la pauvre, à peine arriver et installer qu'il était déjà cinglés, cela promettais une colocation des plus mouvementés.
"Allez Rosa j'ai faim !"
Comme les enfants il attrapais fourchette et couteau dans chacune de ses mains qu'il dressais droit comme un piquet en tapant avec le bout des manches sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Dim 22 Oct - 15:05

En effet, Lou avait jugé la configuration de la pièce parfaite pour les envies musicale de son hôte et se sentait un poil fière d’avoir fait ce choix un peu au talent – vous avez saisis la référence ? – celle-ci lui avait souri quelque peu en jetant un regard en direction de la fenêtre avant de reporter son attention en sa direction. « Je suis contente que ça te plaise. » « Virée shopping hein… Deux mots qu’il ne faut pas me dire ensemble. » Un nouveau sourire avait fait irruption sur le coin de ses lèvres, de façon beaucoup taquine et un brin sadique. Oui, Lou était peut-être l’archétype même de la société de consommation qui fait chauffer la carte bleu plus vite qu’elle ne bat des cils mais si elle pouvait se faire plaisir et peut-être même faire plaisir aux autres le nombre de zéros enlevés sur le compte à la fin de la journée n’avait qu’une très petite importance. « On réglera ce petit détail plus tard. » S’en était suivi sa petite mesquinerie au sujet de la préparation du déjeuner par la douce Rosa et son appétit gargantuesque qui risquerait de ne laisser à Sacha que les miettes trainant sur la table.

Trottinant avec légèreté dans le couloir les mains ballottant de chaque côté de son corps, franchissant deux par deux les marches des escaliers pour rejoindre la cuisine, c’est une Rosa curieuse qui s’afférait aux fourneaux alors que l’italienne franchissait l’encadrement de la pièce. « Tout s’est bien passé t’inquiète pas, je pense réellement qu’il va trouver sa place ici. » Souvent les deux femmes n’avaient pas besoin d’avoir une très grande discussion pour se comprendre, le regard de l’une suffisait à l’autre pour percer ses interrogations et y répondre tandis que l’autre se contentait d’acquiescer –ou réfuter parfois – d’un simple mouvement de tête. Quand bien même Rosa aurait voulue prendre la parole, elle aurait été prise de court par l’énergique Irlandais qui ne tardait pas à venir lui aussi pour littéralement se coller les deux pieds sous la table comme un véritable gamin qui attendait comme noël l’heure de manger.

« Ça va, on ne te gêne pas ? » Lou avait lâché un petit rire tandis que la petite femme mexicaine qui se tenait, elle, d’une main contre sa hanche en haussant un sourcil. « Il aime déjà ta cuisine avant même de l’avoir goûtée, t’a vu ça un peu ? » Son regard s’alternait alors sur sa femme de ménage et amie qui souriait légèrement avant de se tourner pour reprendre sa préparation. Lou venant rejoindre Sacha au plan de travail en s’asseyant face à lui : « On n’a pas eu beaucoup le temps de parler d’autre chose que la maison depuis tout à l’heure… » « Tu me racontes quoi de nouveau toi ? T’a réussi à trouver quelque chose qui pourrait te plaire ? De nouvelles idées de chanson ? Un album ? » La main plantée sous sa joue, Lou jouait à l’interrogatoire afin de peut-être réussir à lui venir encore en aide – qu’il le veuille ou non – « Dis-moi si j’pose trop de questions hein… » Mêlé à cela son petit air d’enfant malheureux elle espérait qu’il ne la coupe pas dans son élan et que sa mine de chien battue joue en sa faveur en plus des pancakes fumants que Rosa apportait en même temps au milieu de la tête. « Merci Rosita ! » De son air chantonnant en lui envoyant un petit baiser d’une main.
« Les nouveaux en premier… » Elle commençait alors à pousser d’une main tendue –avec le bout de ses longs doigts – le plat en direction du grand brun avant qu’au dernier moment une fourchette de sa seconde fin s’enfoncer férocement dans le tas soigneusement construit pour le soulever et en faire atterrir une bonne moitié dans son assiette. « Oops je t’avais dit que j’avais faim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar
I know the silver ☾ will shine for you

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 108
DC/TC : Lucas Esperanzi
Date de naissance : 14/02/1992
Emploi/Occupations : Musicien itinérant

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Ven 17 Nov - 18:04

En entrant dans sa chambre il avait été bluffer par la clairvoyance de Lou, en quelques rencontre elle avait réussi à le cerné. Se retournant vers la belle italienne il la regardais avec un large sourire.
« Comment cela ne pourrait pas me plaire ? Tout est parfait ma Lou encore merci t'as fait le meilleur des choix ! » « Et bien écoute je pense pas que tu va me laisser me balader cul nu non ? Je te supporterais bien une après-midi je pense. »
Et puis quoi de mieux que de commencer à prévoir des virés ensemble pour en apprendre d'avantage sur l'autre ? Certe Sacha ne roulais pas sur l'or et ne pourrais pas s'offrir des costumes trois pièces de créateur mais il avait de quoi ce faire une petite garde robe tout de même.
« Ouais c'est ça ! »
Il devrait plutôt faire vite pour ranger ses affaires car il ne verrais sûrement rien des talents culinaires de Rosa et dieu seul sait que Sacha porte une place primordiale au petit déjeuner.
Finalement Sacha eu vite fait de rejoindre la cuisine, où sur le chemin il avait entendu une bribe de la conversation un « Tout s'est bien passée. » lui arrivait au oreilles alors qu'il arrivait comme un fou dans la cuisine s'attablant immédiatement en réclamant son repas.

Sous la remarque de l'italienne il lui tirais la langue fourchette et couteau en main avant de regarder Rosa.
« J'ai entendu les bienfait de ta cuisine Rosa alors vite je veux goûter ! En plus j'ai faim ! Parce que je veux pas dire mais le Starbucks ça nourrit pas tant que ça »
Car oui depuis qu'il était arrivé ici il avait dormis au motel et prenais son petit dej là-bas mais à force, une brioche et un café devenais vit lassant.
Pendant que Rosa finissait de préparer le petit déjeuner qui sentait déjà très bon, Lou rejoignait l'Irlandais pour quelques confession. C'est vrai que mis à part musique et maison, ils n'avaient pas parler de grand chose.
« C'est vrai que je t'ai pas vraiment expliquer comme j'ai fini ici avec mon petite baluchon. »
Se redressant sur son siège alors qu'il se raclais la gorge il était tant pour lui de lui dire la vérité sur son histoire.
« En réalité je viens d'une famille d'avocat. Mon père à un grand cabinet, mon grand-frère fait des études de droit enfin bref c'est un peu une tradition de famille chez nous. Sauf que mon grand-père était musicien et quand j'avais 10 ans il m'as appris à jouer de la guitare et je suis tomber amoureux . J'ai passer une grande partie de mon enfance à apprendre la musique avec lui, mais on peu pas vraiment dire que mes parents on apprécier. J'ai commencer une première année de Fac puis j'ai abandonner pour me consacré totalement à la musique et en faire ma carrière. Comme tu t'en doute mon père qui me voyait déjà avocat à fait des bons ainsi que ma mère. Il m'as renier et retirer de l'héritage. Plus aucun des trois m'adresse la paroles mis à part mon frère de temps en temps qui m'appelle pour me narguer, pour me dire quel nouveauté extravagante mon père lui à offert et surtout me rappeler à quel point j'ai fait le mauvais choix selon lui. »
Il lâchais un long soupire avant de poursuivre son histoire.
« Du coup après le décès de mon grand-père je n'avait plus rien qui me retenais là-bas, même ma copine m'as laisser tomber alors quand bien même j'aime l'Irlande j'ai préférer prendre ma guitare et partir. »
C'est avec un peu de nostalgie qu'il relevais la tête vers la jolie brune qui s'intéressais vraiment à ce qu'il faisait, à sa musique.
« Écoute à part faire des petits boulots pour le moment je peux rien faire. J'ai des idées si tu veut mais j'arrive pas à mettre soit une mélodie sur les mots ou les mots sur la mélodie, je deviens dingue je te jure. J'aimerais faire un album mais il me faut une maquette à montrer à une maison de disque mais j'ai rien pour le moment et aucun moyens de rencontrer de producteur à part mes petits concerts dans les bar le soir mais j'ai peu de chance d'en croiser là-bas. »
Il se permettais un petit geste en posant sa main sur son bras en lui adressant un sourire amicale.
« Non au contraire je suis content que tu me pose des questions, je suis assez renfermer depuis tout ça alors je parle pas vraiment de moi d'habitude. »
Mais fini la nostalgie quand Rosa apportais les pancakes fumant qui réveillais l'estomac de l'irlandais.
« Mh Rosa ça à l'air à tomber ! »
Et il ne ce faisait pas prier quand Lou l'invitais à se servir en premier.
« Aaaaaaah merci douce enfant ! »
Accueillant le plat que la brune lui tendais, la fourchette prête à assassiner ce tas de pancakes mais c'était sans compter sur son amis qui lui en piquait presque la moitié sous son nez.
« Heeeey sale vilaine là donne moi ça ! »
Et les voilà partie dans une bataille de fourchette en quête de pancakes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Dim 19 Nov - 23:37

« Starbucks ? C’est aussi cher que de commander un brunch… » Avait répondue l’italienne en jetant un petit coup d’œil en coin à Sacha. Pas qu’elle ne soit la première à s’inviter dans ce genre de réunions cosmopolites mais elle aurait pu aisément convaincre l’irlandais de faire de bonnes affaires à l’époque pour lui faire économiser de l’argent. Ce qui était un comble quand on s’imaginait qu’elle n’en avait jamais manqué.
Sa main s’était posée sous son menton alors qu’elle avait demandé au grand brun de lui expliquer – sans le forcer pour autant – ce qu’il l’avait amené dans la ville qui ne dort jamais. On a tous des raisons plus au moins spécifiques de quitter un endroit pour faire sa vie ailleurs. Que ce soit positivement ou non. Lou s’était interrogé au sujet en écoutant sagement son interlocuteur. « Pas cool les histoires d’héritages… Je n’ai jamais compris ce délire-là de forcer son enfant à faire quelque chose qu’il n’avait pas envie juste pour entretenir le business de la famille. » Était-ce une référence – à peine dissimuler – à ce fonctionnement bien propre qu’était celui d’une famille de mafieux ? Fort heureusement, être une femme dans ce milieu constituait une protection légitime à toute succession « professionnelle » Et de toute façon Pacôme n’avait pas eu besoin qu’on le prenne par la main pour vouloir reprendre les affaires. « Peut-être que je n’ai pas mon mot à dire mais en t’ayant entendue jouer je suis contente que tu aies choisi cette voie-ci. La musique te correspond bien… Je ne sais pas… T’as la carrure et le physique pour tomber là-dedans. » Elle s’interrompait une seconde avant de reprendre. « Pas que je suis dans les clichés hein ! Mais t’es vraiment doué pour ça. » Puis Sacha avait parlé du revirement de situation et de tout ce dont il avait été privé sans jamais en avoir rêvé un jour. « Je trouve ça moche d’acheter des gens avec de l’argent comme si ça leur feraient un jour changé d’avis ce qu’ils ont envies de faire. » Avait alors répondue en retour l’italienne en accompagnant Sacha dans un soupir avant de lever ses yeux vers le plafond comme prise d’un profond désespoir.

« Au fond ils seront bien bêtes quand t’explosera un jour les charts et que ta tête sera sur une pochette d’album. » Un sourire avait dessiné le coin de ses lèvres alors qu’elle levait son regard clair vers ceux de l’irlandais. « Et ton grand-père sera très fière de toi de là-haut j’en suis sûr… Puis c’est tout ce qui compte. »
L’histoire de la petite amie intéressée paraissait déjà bien compliquée quand Sacha lui en avait parlé la première fois néanmoins elle n’aurait pas pensé que derrière une fille il y avait encore d’autres ombres au tableau qui s’était mêlé à la partie.
« Je te le dis. Te faire une pièce avec des instruments pour que tu puisses réfléchir à tout ça n’est pas un problème. » De toute façon à l’avenir cette fameuse pièce intimiste verra le jour et permettra même aux deux amis d’y passer du temps. Pour qu’il joue mais aussi pour qu’il lui apprenne. « En tout cas le meilleur moyen de rencontrer des producteurs et tout c’est de sortir un peu de chez toi. Le monde de la nuit est ton ami. T’imagines pas le nombre de gens importants qui une fois le jour tombé sortent pour changer d’air. » Et tout ça lui donna une petite idée, un sourire amusée sur le coin de ses lèvres. « Un jour au pire je t’embarquerais avec moi et tu verras. »

« Je suis contente que tu t’ouvres aux gens enfin… à moi en l’occurrence. Puis maintenant on vit sous le même toi alors c’est important qu’on se fasse confiance. » Avait-elle répondue sobrement. Avouer l’histoire bien tumultueuse de sa famille prendra du temps. « En tout cas, je pense qu’on va bien s’entendre. On a pas mal de points communs. »
Puis tout ça avait fini en discussion plus légère, Lou volant les pancakes pour elle et son grand estomac avec un air angélique qui avait déclenché des hostilités enfantines. Rosa en quête de quiétude de bon matin avait levé ses yeux au ciel comme modérément agacée mais pas suffisamment pour intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
avatar
I know the silver ☾ will shine for you

Arrivé(e) à NY depuis le : 15/10/2017
Messages : 108
DC/TC : Lucas Esperanzi
Date de naissance : 14/02/1992
Emploi/Occupations : Musicien itinérant

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Lun 27 Nov - 1:16

« Oui bah j'avais pas tellement d'option tu sais et puis quitte à dormir dans un lieu pourri autant bien manger. »
Certe Sacha ne roulais pas sur l'or mais il avait un peu de moyen , même si la logique aurait été qu'il loge dans un hôtel plus luxueux plutôt qu'il se goinfre de Starbucks, mais si il avait été logé dans du luxe, il n'aurait pas séjourner bien longtemps à New-York. Alors oui par colère et pour compensé c'est là-bas qu'il avait décider de ce faire plaisir de temps à autre.
Sacha avait été finalement assez heureux qu'elle s’intéresse un peu à lui, pas qu'il aimait être le centre de l'attention mais on ne peut pas vraiment dire que ses proches ce sont soucier de lui ces derniers temps. Alors parler à Lou était presque naturel et surtout comme une thérapie pour lui.
« Ouais moi non plus surtout que j'ai jamais été très argent, je suis pas comme mon frère qui joue sur son image de fils à papa tu voit. Alors je sais pas vraiment comment il à pu m'imposer ça mais écoute...c'est ce qu'il à fait. »
Sacha lâchait un long soupire jouant avec sa fourchette, c'était assez nostalgique de parler d'eux après tout c'était sa famille et lui qui avait un côté très cocon familiale il se rendais compte qu'il n'avait finalement plus personne.
« Bien sûr que si tu as le droit de me dire ce que tu veut je suis tout ouïe...Merci c'est gentil de ta part, je sais pas vraiment si il y a un physique spécifique pour être musicien mais ça fait plaisir à entendre. »
Sacha esquissait un sourire la laissant poursuivre, assez amusé tout de même.
« Merci je sais pas si je suis spécialement doué mais j'essaie de me débrouiller et surtout de conserver ce que mon grand-père m'a appris. »
Sacha avait poursuivit son récit sur la situation plus que pesante de l'argent au sein de sa famille, en particulier des menaces que son père lui avait lancer et tout ce qui avait suivi par la suite.
« Une chose ai sûr moi je ne changerais pas d'avis je veux dire j'aime la musique c'est ma passion j'ai décider d'en vivre pas d'attendre que Papa me nourrisse de son blé. »
En parlant on sentant la colère de Sacha envers sa famille.


« Rêve pas ma belle le jour où j'aurais un album est loin d'être arrivé...je suis même pas sûr que ce soit ici que ma carrière décollera. »
Pas très enthousiaste le musicien, mais c'était un peu dans sa nature, à part son grand-père, tout le monde l'avait démonter sur son talent alors il était assez peu sûr de lui maintenant.
« Merci j'espère juste que ce que tu dit ai vrai. Si il avait été là, j'aurais tenu tête à mon père et je serais sûrement encore en Irlande à l'heure qu'il ai... »
Pas qu'il regrettais son départ, dans le fond il n'aurait jamais connu Lou et par la suite toutes les autres belles rencontre qu'il ferait dans cette ville. Il enchaînait également sur cette histoire avec Jess qui avait été pour beaucoup la raison de son auto-exil. Ainsi donc Lou avait désormais toute l'histoire de Sacha dans les moindres détails, peut-être qu'avec le temps elle comprendrais alors certaine de ses réactions.
« Oui enfin de chez moi...c'est vite dit ça. Et je suis pas tellement un oiseau de nuit tu sais alors va falloir m’initier un peu. C'est quand même surprenant que les grands gens sorte la nuit pour ce mêler au petit monde une fois la nuit tomber enfin je trouva ça étrange. »
C'est vrai que Sacha était plutôt un homme qui aimait le calme et la tranquillité de sa patrie, enfin c'est ce qu'il croyais pour le moment, alors pour lui c'était assez nouveau et étrange toutes ses nouvelles choses propre à New-York.

« Oui je suis d'accord et ça fait du bien de te parler tu sais j'ai rencontrer personne depuis des semaines et personne ne sait tout ça du coup ça me fait du bien d'en parler. »
Évidemment Sacha comptais bien à son tour lui réclamer sa petite histoire.
« Ah bah j'espère ça m’ennuierais de retourner à mon motel. »
Bien sûr c'était bien plus sa compagnie qu'il regretterais plutôt que son confort. Cette discussion avait été légèrement dérivé par une bataille de pancakes et finalement Rosa avait fini par trancher en resservant les deux glouton. Ainsi donc en mangeant tranquillement Sacha s’attaquait à son tour à un interrogatoire.
« Et toi alors qu'est-ce qui t'amène ici ? J'ai cru comprendre que t'es italienne, je doute que ça manque d'hôpitaux là-bas alors pourquoi venir ici et surtout dans un sacré manoir comme celui-ci ? »
Sacha était vraiment curieux et il voulais surtout en savoir plus sur la jolie brune qui petit à petit devenais son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☆ Leave one wolf alive and the sheep are never safe.

Arrivé(e) à NY depuis le : 12/10/2017
Messages : 1489
DC/TC : Angelo, le prof au brumeux passé et Salem, diabolique anglais
Date de naissance : 22/07/1992
Emploi/Occupations : Infirmière au LMC / Mannequin chez « Intimo Più Mare »
Quartier : Old Westbury

MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   Ven 1 Déc - 21:49

On apprend souvent que la cuisine délie les langues et ouvre l’esprit et ça n’avait manqué ce matin après la visite de la maison. Sacha et Lou réunis autour du plan de travail apprenaient doucement à se connaître. Si l’italienne ne s’était pas tout de suite épanchée sur sa vie personnelle, elle avait écoutée avec beaucoup de sérieux l’irlandais parler de sa vie, son passé et les raisons qu’il l’avait poussé à rejoindre New-York.
L’histoire du musicien au passé tumultueux n’était donc pas qu’un scénario de film hollywoodien. Dans le monde réel il y avait réellement des personnes qui ne sont pas acceptés pour ce qu’elles aiment au sein d’une famille bousculée par des priorités d’ordre patrimoniale – là les affaires du père. – Lou avait essayée de se mettre à sa place et de comprendre la situation. La brune n’ayant jamais rencontré de tels conflits familiaux – ou du moins pas depuis récemment – elle avait eu ce qu’on appellerait communément : une belle vie. « T’as de belles valeurs Sacha, la vie te le rendra un jour j’en suis convaincue. » Son pessimiste était pourtant compréhensible. Du jour au lendemain les propres membres de sa famille avaient réussis à lui tourner le dos. Leur propre sang.

Sur cette note un poil encourageante Lou avait essayée de donner ses bons tuyaux pour aider l’irlandais à se faire une place dans l’industrie musicale ou même décrocher un regard de la part d’un producteur intéressé par son talent. Cependant Sacha ne semblait pas être enclin à la fête ni au monde de la nuit ce qui laissait un petit sourire malicieux se dessiné sur le visage de la brune. « Ces gens sont comme toi et moi tu sais… » Entre temps elle venait prendre une bouchée dans son pancakes. « Ils relâchent la pression. Mais ça n’empêche que lorsqu’ils entendent une voix qui en vaut la peine crois-moi que le business se remet rapidement en marche. Y’a même la crème de la crème qui organisent quelques soirées… » D’un coup un air angélique avait suivi son sourire entre deux gorgées de café. « Promis je t’initierai. Tu ne peux pas rater ça. » Quelques mots qui lui donneront sûrement envie car à l’avenir Sacha deviendra bien vite un adepte des sorties nocturnes – et alcoolisés – entre colocs.

« T’as ta place ici autant que n’importe qui t’en fais pas ! Je ne suis pas du genre à jeter les gens dehors sans raison. »
Ses yeux se plissèrent lentement. « Sauf si tu fais n’importe quoi… Là c’est OUST ! » Bien-sûr que l’italienne n’était pas sérieuse. Si elle avait proposée gracieusement à Sacha un toit sur sa tête c’était parce-qu’il l’avait touchée par sa gentillesse et sa sensibilité. De plus, les deux semblaient déjà bien s’entendre alors qu’ils ne se connaissaient pas si bien jusqu’à maintenant. Une belle amitié à prévoir en somme. Du moins Lou y comptait bien car depuis son arrivée à New-York elle n’avait fait que quelques connaissances.

« Judicieuse question c’est vrai… » Se retrouver à l’autre bout de l’atlantique comme ça sans en connaître la raison pouvait effectivement paraître fou quant au métier – bien commun - que la brune exerçait. « Mon ex m’a demandé de le rejoindre à Seattle avec mon internat que j’ai fait en Russie. » Anticipant la réflexion, elle ajoutait. « Et là tu vas me dire ? Quoi la Russie ? Je t’explique… Avant d’être infirmière je faisais de la danse… J’étais danseuse étoile plus précisément au Bolchoï. Ma mère en était une aussi et me voir intégrer le théâtre à mon tour c’était un rêve pour elle. Sauf que je me suis rapidement rendue compte que je ne pourrais pas faire ça toute ma vie. J’adore la danse, vraiment… Mais je voulais avoir une situation stable et faire infirmière m’est venue naturellement je sais pas… Aider les gens ça me tient beaucoup à cœur. » Elle souriant doucement avant de reprendre. « J’ai donc fais mes études là-bas et quand je les ai terminés j’ai rencontré quelqu’un. Tout allait bien… Vraiment bien. J’ai fait mes valises et je l’ai rejoint pour qu’on vive ensemble. Je connaissais à peu près l’anglais mais j’étais la petite étrangère venue de nulle part qui débarque dans un monde qu’elle ne connait pas. Le pire c’est que ça n’a pas fonctionné et que j’ai perdu tout signe de vie de sa part – sans rentrer dans les détails – alors pour repartir à zéro j’ai choisi la première ville qui m’est venue en tête et c’était New-York. Mon père avait justement une maison ici et bim me voilà. » Son long monologue avait dû être soporifique pour le pauvre Sacha. « Pas très passionnant quoi je te l’accorde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-sleepwalkers.forumactif.com/t571-legrandmechantlou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sacha & Lou ❧ I've opened the gate of my heart like the doors of my home
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Sacha Farmer [FINNI] [X]
» Sacha K. Brook {OK}
» Besoin d'aide pour faire une gate
» Steins;Gate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sleepwalkers :: Living districts :: Outside Manhattan :: Old Westbury-
Sauter vers: